People I Marques I Tendances - Trends Mannequins l Cosmétiques l Shopping+ de CarolynI News IPhoto
Automobiles I Motos I Bateaux I ModeCinéma I Hôtels I  Voyages I Plaisirs de la Table I Bien être

 


Salon automobile de Shanghai
BMW présente la nouvelle Série 5 berline

La première mondiale de la BMW Série 5 Berline à empattement long fait partie des points forts absolus du Salon automobile de Shanghai (Auto Shanghai) 2017. La nouvelle berline d’affaires succède au leader actuel du segment premium sur le marché automobile chinois et réunit des conditions
idéales pour conforter cette position de tête. La toute dernière édition de la voiture de sport à hybride rechargeable BMW i8 fait, elle aussi, sa première entrée sur scène au Salon de Shanghai 2017 qui est en plus le théâtre des premières asiatiques de la BMW Concept X2 et des modèles restylés de la
BMW Série 4 ainsi que des services de BMW Connected spécialement conçus pour le marché automobile chinois.

La marque de tradition MINI dévoile également une première mondiale au
Salon de Shanghai 2017. Le nouveau MINI John Cooper Works Countryman,
un talent multiple affichant des performances hors du commun, s’y expose
pour la toute première fois au grand public. Pour le lancement de son
offensive produits 2017, BMW Motorrad présente les BMW S 1000 RR et
BMW S 1000 XR restylées ainsi qu’une nouveauté particulièrement exclusive.

Le Salon de Shanghai compte parmi les événements les plus importants du
calendrier des salons du secteur automobile international. Depuis 1985, il est
organisé en alternance annuelle avec le Salon de Pékin (Auto China). Au
National Exhibition and Convention Center ouvert en 2015 dans l’ouest de la
métropole chinoise Shanghai, les constructeurs automobiles, équipementiers
et prestataires de services des quatre coins du monde disposent d’une
surface d’exposition de quelque 400 000 mètres carrés. Lors de la 17e édition
de l’Auto Shanghai, qui se tient du 21 au 28 avril 2017, plus de
1 100 exposants présentent leurs nouveautés, leurs innovations techniques et
leurs offres de services au grand public.

Première mondiale : la nouvelle BMW Série 5 Berline à empattement
long.
La première mondiale de la nouvelle BMW Série 5 Berline à empattement
long est le point de mire du stand de la marque BMW au Salon de Shanghai
2017. BMW Brilliance Automotive Ltd. construit le nouveau modèle enexclusivité pour le marché automobile chinois, sur le site de production de
Shenyang.

La troisième génération de la BMW Série 5 Berline à empattement long
satisfait encore mieux les exigences et les besoins des clients chinois. Elle a
été développée parallèlement à la nouvelle BMW Série 5 Berline à
empattement normal. Son empattement allongé de 133 millimètres crée une
allure aux proportions élégamment élancées s’inscrivant harmonieusement
dans l’esthétisme moderne de la berline d’affaires. Répondant au dernier état
de l’art, ses moteurs et ses liaisons au sol assurent un équilibre inégalé entre
le dynamisme typique de la marque et un agrément de conduite serein. Par
rapport à ses devancières, la nouvelle BMW Série 5 Berline à empattement
long se vante d’un poids allégé de jusqu’à 130 kilogrammes et de qualités
aérodynamiques améliorées.

L’espace jambes généreux, l’isolation acoustique optimisée et de nombreux
équipements innovants, tels que les sièges confort à réglage électrique, le
pack Air ambiant et le toit de verre panoramique Sky Lounge, sont autant de
qualités qui hissent aussi le confort de voyage des passagers arrière à un
niveau encore plus élevé. Outre le système iDrive et une commande vocale à
nouveau optimisée, le système de commande et d’affichage comprend
désormais un ordinateur de bord à écran tactile ainsi que la Commande
gestuelle BMW.


Première mondiale : BMW i8 Protonic Frozen Yellow Edition.

BMW Group perpétue aussi son histoire à succès dans le domaine de la
mobilité durable. Les impulsions déterminantes en la matière sont fournies par
BMW i. La technologie d’entraînement BMW eDrive, initialement développée
pour la BMW i3 tout électrique et la voiture de sport à hybride rechargeable
BMW i8, est déjà mise en oeuvre aujourd’hui sur six séries de modèles BMW
ainsi que sur une MINI. Grâce à la popularité des automobiles BMW i et
BMW iPerformance, BMW Group est le constructeur le plus prisé au monde
de modèles à hybride rechargeable appartenant au segment premium.

Dans ce contexte, la BMW i8 est devenue la voiture de sport à hybride
rechargeable la plus vendue au monde. La BMW i8 Protonic Frozen Yellow
Edition inaugurée au Salon de Shanghai 2017 souligne encore l’attractivité de
ce modèle. La dernière-née parmi ses éditions se distingue par sa teinte
exclusive Protonic Frozen Yellow, des jantes en alliage léger de 20 pouces
redessinées ainsi qu’un aménagement intérieur individuel.

Première asiatique : la BMW Concept X2.

La BMW Concept X2 fête à Shanghai sa première en Asie. La nouvelle
formule automobile destinée au segment des compactes premium fait rimer
le caractère fonctionnel et solide d’un modèle BMW X avec les proportions
basses d’un coupé. Parmi les éléments typiquement X, citons les surfaces au
modelé musclé, les grands passages de roues presque carrés ainsi que la
protection anti-encastrement esquissée. Le long empattement, les porte-àfaux
réduits, la ligne de toit coulée ainsi que les vitres à ligne basse confèrent
un air dynamique et élancé à la BMW Concept X2 vue de profil.


Première asiatique : la nouvelle BMW Série 4.

Design retravaillé dans le moindre détail et liaisons au sol optimisées, voilà
comment les modèles de la nouvelle BMW Série 4 se dévoilent pour la
première fois au grand public en Asie. La dotation standard des BMW Série 4
Coupé, BMW Série 4 Cabriolet et BMW Série 4 Gran Coupé, comprend
désormais des phares à LEDs et des optiques arrière à LEDs et les voitures
se targuent d’une ambiance premium affinée à l’intérieur. En association avec
le système de navigation Professional optionnel, les menus du système de
commande iDrive sont présentés sous forme de tuiles et leurs contenus sont
sans cesse actualisés. Le visuel d’instruments multifonctions est désormais
disponible en option.


BMW Connected présentant des services spécialement conçus pour
la Chine.

Avec les services spécialement adaptés au groupe cible chinois dans les
domaines de la mobilité, de la communication et de l’infodivertissement,
BMW Connected présente une offre numérique premium unique en son
genre sur le marché automobile de ce pays. La gamme des fonctions taillées
sur mesure de l’Assistant de mobilité personnalisé BMW Connected en Chine
comprend, entre autres, la fonction de suivi des clients. Grâce à
BMW Connected, il est possible de coordonner les contacts avec le
concessionnaire BMW choisi ainsi que la prise de rendez-vous chez lui via
smartphone. BMW Connected fournit aussi aux utilisateurs en Chine des
informations sur les infractions au Code de la route. En plus, la proposition
comprend des services en ligne relevant des domaines du lifestyle, des
médias sociaux et du divertissement, le choix et les fonctionnalités de ces
services étant spécialement adaptés au marché chinois.

Première mondiale : le nouveau MINI John Cooper Works
Countryman.

Au Salon de Shanghai 2017, la marque britannique MINI se présente sous
son jour le plus sportif. En effet, c’est la première mondiale du nouveau MINI
John Cooper Works Countryman qui est sous les feux de la rampe. Le dernier-né des modèles John Cooper Works est en même temps l’athlète de
haut niveau le plus grand et le plus polyvalent de la gamme du constructeur
britannique. Le moteur le plus puissant de la marque, la boîte Steptronic sport
à huit rapports de série sur le marché automobile chinois, la transmission
intégrale ALL4, le châssis sport ainsi que la carrosserie à l’aérodynamique
optimisée et l’ambiance de voiture de sport régnant à bord forment un
ensemble optimal composé pour séduire par des performances
exceptionnelles et des sensations racing enivrantes.

Les modèles de la nouvelle génération MINI permettent aussi au constructeur
britannique de conforter sa position de leader parmi les marques
d’automobiles premium dans le segment des petites voitures et des voitures
compactes sur le marché chinois. En Chine, trois variantes de motorisation
sont proposées sur les modèles MINI Hatch 3 portes et MINI Hatch 5 portes
et deux sur la MINI Cabrio. Dans le segment des compactes premium, le choix
comprend le MINI Clubman et le MINI Countryman avec trois, respectivement
deux motorisations auxquelles s’ajoute la transmission intégrale ALL4
disponible sur demande. L’équipe des athlètes de haut niveau est constituée
en Chine par le nouveau MINI John Cooper Works Countryman ainsi que la
MINI John Cooper Works et le MINI John Cooper Works Clubman.


BMW Motorrad : brillant bilan, offensive modèles et première
mondiale d’une nouveauté particulièrement exclusive.

Avec une augmentation des ventes de 52,7 pour cent par rapport à l’année
précédente, BMW Motorrad a enregistré en 2016 une croissance
particulièrement dynamique en Chine. La tendance à la hausse se poursuit en
2017, stimulée par la poursuite rigoureuse de l’offensive modèles sur le
marché des motos et des Maxi-Scooters premium. D’ici à fin 2017,
14 modèles entièrement nouveaux ou restylés seront lancés sur le marché.
Au Salon de Shanghai 2017, la marque présente entre autres les versions
actuelles des modèles résolument sportifs que sont la BMW S 1000 RR et la
BMW S 1000 XR. La vedette du stand revient cependant à l’un des modèles
les plus exclusifs jamais proposés par BMW Motorrad et dévoilé en première
mondiale à Shanghai.

 

La nouvelle BMW Série 5 Berline. Plus légère, plus dynamique, plus sobre et entièrement interconnectée.

 

La BMW Série 5 Berline, septième du nom, dégagera sportivité, élégance et style pour son entrée sur les marchés internationaux en février 2017. Voici ses principales nouveautés : un dynamisme de conduite encore accru, un maximum de systèmes d’aide au conducteur, un niveau d’interconnexion sans égal et un nouveau système de commande innovant. Ainsi, la nouvelle BMW Série 5 Berline est-elle particulièrement bien armée pour étrenner la success story unique des générations précédentes. De la première à la sixième génération incluse, les ventes de la BMW Série 5 ont dépassé 7,6 millions d’unités. « La BMW Série 5 de la septième génération indique le chemin à suivre vers l’avenir que nous avons défini avec notre stratégie NUMBER ONE > NEXT. Le leadership en matière de technologie, les produits éveillant les émotions et la numérisation sont pour nous des facteurs clé du succès. En étoffant l’offre dans les segments haut de gamme, nous répondons au souhait de nombreux clients. Je suis sûr que la nouvelle BMW Série 5 ne se contentera pas de fixer de nouvelles références en termes de technologie, mais qu’elle saura aussi susciter l’enthousiasme par l’émotion. Elle est et elle reste bien la berline d’affaires par excellence », déclare Harald Krüger, Président du Directoire de BMW AG.

Plaisir de conduire maximal et aérodynamisme idéal.
L’application rigoureuse du concept de construction légère BMW EfficientLightweight, qui augmente encore la part d’aluminium et d’aciers à haute limite élastique, se traduit par une baisse du poids de la voiture de 100 kilogrammes en moyenne par rapport à la devancière. Les liaisons au sol de conception nouvelle, le centre de gravité bas, la répartition des charges sur essieux équilibrée typique de BMW et une carrosserie de conception légère extrêmement rigide en torsion permettent d’allier une expérience de conduite dynamique du plus haut niveau et le confort de voyage caractéristique de la BMW Série 5. Différentes options dédiées aux liaisons au sol, telles que la Direction active intégrale, disponible désormais aussi en association avec la transmission intégrale intelligente xDrive, viennent compléter le pack d’ensemble axé sur le dynamisme de conduite, qui permet à la BMW Série 5 de prendre à nouveau la tête de son segment. Longue de 4 935 millimètres, la nouvelle BMW Série 5 Berline affiche, selon la variante, un coefficient de pénétration dans l’air (cx) de 0,22 occupant ainsi la première place de sa catégorie, ce qui lui permet d’atteindre des niveaux de consommation encore améliorés.

Une nouvelle étape sur la route menant à la conduite automatisée.
Dotée d’une panoplie de systèmes d’assistance, la nouvelle BMW Série 5 propose un soutien maximal au conducteur non seulement en cas de danger, mais aussi dans des situations peu exigeantes pour le conducteur telles que les bouchons et les circulations ralenties ou les tronçons d’autoroute monotones. Pour ce faire, elle est équipée de série d’une caméra stéréo qui surveille l’environnement de la voiture en interaction avec des capteurs radar et à ultrasons optionnels. Désormais, l’Assistant d’évitement, l’Assistant d’intersection, l’Avertisseur d’angle mort et l’Avertisseur de franchissement de ligne, Protection active anti-collision latérale comprise, s’invitent sur la BMW Série 5. Le dernier des systèmes susmentionnés surveille les voies de circulation ainsi que la situation routière à côté de la BMW et soutient le conducteur activement par un couple de correction sur le volant en cas de risque de collision.

Forte des fonctions étendues du Régulateur actif vitesse-distance (Active Cruise Control, ACC) et de l’Assistant directionnel et de contrôle de la trajectoire, la nouvelle BMW Série 5 franchit d’ailleurs une nouvelle étape sur le chemin menant vers la conduite automatisée. En fait partie, entre autres, la reprise de limitations de vitesse que l’Assistant de limitation de vitesse intelligent (Intelligent Speed Assist) optionnel met à la disposition du régulateur de vitesse, le conducteur pouvant procéder à une adaptation dans une plage comprise entre +/- 15 km/h. De l’arrêt jusqu’à une vitesse de 210 km/h, la voiture aide le conducteur, s’il le souhaite, en effectuant les accélérations, les freinages et les braquages. La fonction Stop & Start intelligente est désormais asservie à l’itinéraire et à la densité de la circulation et amplifie ainsi encore l’agrément de conduite.

Commandes intuitives et confort intégral.
Pour simplifier encore les commandes, la nouvelle BMW Série 5 est équipée de l’iDrive de la nouvelle génération. Dans la dotation de pointe, la navigation, le téléphone, l’infodivertissement et les fonctions de la voiture sont affichés sur un écran haute résolution de 10,25 pouces. Le conducteur peut commander le système selon ses préférences à l’aide du controller iDrive, par voie vocale, par gestes ou par le biais de l’écran qui devient tactile. Le conducteur peut agencer librement ces éléments de commande grande surface évoquant des tuiles. Ils affichent à tout moment un aperçu à jour du contenu des menus respectifs. L’Affichage tête haute BMW couleurs de dernière génération présente une surface de projection agrandie de 70 pour cent par rapport au modèle précédent et affiche des informations telles que les panneaux de signalisation, les listes téléphoniques, les stations radio, les titres de musique, les indications de navigation ou les avertissements émis par les systèmes d’aide au conducteur.

Des possibilités de rangement étendues, un espace jambes accru à l’arrière et des sièges Confort  à fonction massage contribuent au confort magistral régnant à bord au même titre que la commande de siège innovante à capteurs tactiles ou la climatisation à quatre zones, y compris l’ionisateur et le diffuseur de parfum d’ambiance réglable en intensité. Un encapsulage moteur spécifique (SYNTAK), le pare-brise acoustique et le ciel de pavillon acoustique réduisent encore le niveau sonore à l’intérieur. Tous les phares de la BMW Série 5 Berline font appel, de série, à la technique des LEDs. L’offre optionnelle propose le Pack Advanced Full LED incluant des projecteurs avec faisceau à portée et répartition variables, y compris les fonctions d’éclairage en rond-point et de feux de route anti-éblouissement BMW Selective Beam dont la portée peut atteindre 500 mètres.

Interconnexion avancée de la voiture, de l’homme et de l’environnement.
La nouvelle BMW Série 5 séduit aussi dans le domaine de l’interconnexion : les vastes services BMW ConnectedDrive sont complétés par de nouvelles propositions se traduisant par un gain de confort et de temps pour les voyageurs professionnels. Citons par exemple le système de manœuvres entièrement automatiques « Park Assist » optionnel, qui détecte les emplacements libres et y gare la voiture en mode automatisé. Avec le service Microsoft Exchange, les utilisateurs de Microsoft Office 365 ont pour la première fois la possibilité de synchroniser les e-mails, les entrées de calendrier et les contacts et de les traiter à bord de leur voiture. La fonction optionnelle Stationnement autonome télécommandé permet quant à elle de garer la BMW Série 5 Berline dans les emplacements les plus étroits en gérant la manœuvre à distance, à l’aide de la Display Key de la voiture. En outre, l’intégration de smartphones a été optimisée, les prestations allant désormais d’Apple CarPlay pour la première fois intégré entièrement sans fil au réseau Wifi pour pas moins de dix appareils en passant par la recharge par induction du téléphone.


Contenus personnalisés grâce à BMW Connected.

Depuis juillet 2016, l’application pour smartphone BMW Connected, l’assistant personnel numérique de mobilité signé BMW, est aussi disponible en Europe. La prochaine évolution proposant de nouveaux services est lancée avec la nouvelle BMW Série 5. BMW Connected donne au conducteur à bord de la voiture l’aperçu des informations personnelles relatives à la mobilité. Les informations importantes, telles que les prochaines destinations de navigation et l’heure d’arrivée estimée sont reprises de l’agenda de mobilité personnel du smartphone et transmises à la voiture où elles sont affichées à l’écran personnalisé. Grâce à la fonction Remote 3D View, le conducteur peut appeler des vues en trois dimensions de l’environnement de sa voiture sur son smartphone : même à distance, il peut donc toujours garder un œil sur sa voiture.

BMW 530i xDrive et BMW 540i xDrive : les nouvelles motorisations essence.
Tous les groupes sont issus de la nouvelle gamme de moteurs BMW EfficientDynamics de conception modulaire. Grâce à la technologie BMW TwinPower Turbo, ils font rimer puissance maximale et efficience exemplaire. Pour le lancement commercial, le choix comprend deux moteurs diesel et deux moteurs essence s’associant au choix à la propulsion ou à la transmission intégrale intelligente BMW xDrive selon les versions.

Le nouveau quatre cylindres en ligne de 2 litres de cylindrée animant la BMW 530i xDrive fournit un couple maximal de 350 Newtons-mètres et débite une puissance maximale de 185 kW (252 ch). En cycle mixte, sa consommation est de 6,0 litres aux 100 kilomètres*, ce qui correspond à des rejets de CO2 de 137 grammes par kilomètre. Départ arrêté, la BMW 530i atteint les 100 km/h en 6,0 secondes et file à une vitesse maximale de 250 km/h.

Jusqu’à nouvel ordre, la motorisation de pointe est le six cylindres en ligne d’une puissance de 250 kW (340 ch) équipant la BMW 540i xDrive. Ce 3 litres se targue d’un couple de 450 Newtons-mètres. Malgré la puissance accrue et le gain de dynamisme en découlant, la consommation moyenne n’est que de 6,9 litres aux 100 kilomètres, équivalant à 159 grammes de CO2 par kilomètre*. La BMW 540i xDrive abat le zéro à 100 km/h en seulement 4,8 secondes.

BMW 520d et BMW 530d : les nouveaux moteurs diesel.

 La BMW 520d fait tourner un quatre cylindres diesel débitant une puissance de 140 kW (190 ch) et un couple maximal de 400 Newtons-mètres. La consommation et les émissions de CO2 s’élèvent à respectivement 4,2 litres aux 100 kilomètres* et 109 grammes par kilomètre en version à boîte mécanique, la version à boîte Steptronic à huit rapports affichant 4,1 litres aux 100 kilomètres* et 108 grammes par kilomètre. La berline parcourt le zéro à 100 km/h en 7,5 secondes (Steptronic), la vitesse maximale étant de 235 km/h.

La nouvelle BMW 530d présente, elle aussi, des avantages en matière de dynamisme et d’efficience. Forte d’une puissance de 195 kW (265 ch) et d’un couple de 620 Newtons-mètres, le six cylindres en ligne surpasse de loin son prédécesseur. La BMW 530d se contente pourtant d’une consommation moyenne de 4,5 litres aux 100 kilomètres, ce qui correspond à 118 grammes
* Les valeurs de consommation, en partie provisoires, ont été relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles dépendent des dimensions des pneus.

de CO2 par kilomètre, soit environ 13 pour cent en-dessous du niveau de sa devancière. Départ arrêté, 5,7 secondes suffisent à la nouvelle BMW 530d pour s’élancer à 100 km/h, la vitesse maximale étant bridée à 250 km/h par l’électronique.


Championne du CO2 et hybride rechargeable.
Peu de temps après le lancement commercial, BMW étoffera la gamme des moteurs destinés à la nouvelle BMW Série 5 Berline de deux groupes supplémentaires. Le quatre cylindres diesel de 140 kW (190 ch), qui prendra place sous le capot de la BMW 520d EfficientDynamics Edition à boîte Steptronic à huit rapports, se présente sous sa forme la plus efficiente grâce à laquelle la berline affiche les émissions de CO2 les plus basses de sa catégorie.

La BMW 530e iPerformance – version hybride rechargeable de la BMW Série 5 Berline – prendra également le départ au mois de mars 2017. La combinaison du concept d’entraînement électrique BMW eDrive et d’un quatre cylindres essence permet des émissions de CO2 ultrabasses.


Variantes de modèle disponibles au lancement commercial, le 9 février 2017.
BMW 530i xDrive : quatre cylindres essence, boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée : 1 998 cm3. Puissance :185 kW (252 ch) entre 5 200 tr/min et 6 500 tr/min. Couple maximal : 350 Nm entre 1 450 tr/min et 4 800 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 6,0 s. Consommation en cycle mixte : 6,0 l/100 km*. Émissions de CO2 en cycle mixte : 137 g/km*.


BMW 540i xDrive : six cylindres essence, boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée : 2 998 cm3. Puissance : 250 kW´(340 ch) entre 5 500 tr/min et 6 500 tr/min. Couple maximal : 450 Nm entre 1380 tr/min et 5 200 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 4,8 s. Consommation en cycle mixte : 6,9 l/100 km*. Émissions de CO2 en cycle mixte : 159 g/km*.


BMW 520d/BMW 520d xDrive : quatre cylindres diesel, boîte mécanique à six rapports/ boîte Steptronic à huit rapports (xDrive : boîte Steptronic à huit rapports). Cylindrée : 1 995 cm3. Puissance : 140 kW (190 ch) à 4 000 tr/min. Couple maximal : 400 Nm entre 1 750 tr/min et 2 500 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 7,7 s/7,5 s (7,6 s). Consommation en cycle mixte : 4,2 l/100 km/4,1 l/100 km (4,5 l/100 km)*. Émissions de CO2 en cycle mixte : 109 g/km/108 g/km (119 g/km)*.


BMW 530d/BMW 530d xDrive : six cylindres diesel, boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée : 2 993 cm3. Puissance : 195 kW (265 ch) à 4 000 tr/min. Couple maximal : 620 Nm entre 2 000 tr/min et 2 500 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 5,7 s (5,4 s). Consommation en cycle mixte : 4,5 l/100 km (5,0 l/100 km)*. Émissions de CO2 en cycle mixte : 118 g/km (132 g/km)*.
* Les valeurs de consommation ont été relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles dépendent des dimensions des pneus. () Indications relatifs à BMW xDrive entre parenthèses.
BMW Information média

Variantes de modèle disponibles à partir de mars 2017.

BMW 530e iPerformance : quatre cylindres essence associé à l’entraînement électrique BMW eDrive (hybride rechargeable), boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée : 1 998 cm3. Puissance cumulée : N/A. Couple total maximal : N/A. Accélération (0 à 100 km/h) : N/A. Autonomie électrique : N/A*. Consommation en cycle mixte : N/A*. Émissions de CO2 en cycle mixte : N/A*.

BMW 520d EfficientDynamics Edition : quatre cylindres diesel, boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée : 1 995 cm3. Puissance : 140 kW (190 ch) à 4 000 tr/min. Couple maximal : N/A. Accélération (0 à 100 km/h) : N/A. Consommation en cycle mixte : N/A. Émissions de CO2 en cycle mixte : N/A.

 

 

 

BMW Group au Mondial de l’Automobile Paris 2016

Première au Mondial : la nouvelle BMW Série 3 Gran Turismo hisse l’élégance, la sportivité et l’habitabilité haut de gamme à un niveau encore plus élevé. Cette nouvelle édition offre de nouveaux moteurs à la fois plus puissants et plus sobres ainsi qu’un look affûté et un intérieur encore plus élégant.


 

K


• Première au Mondial : dotée de la nouvelle batterie de 94 Ah, la variante la plus récente de la BMW i3 bénéficie d’un gain d’autonomie de plus de 50 pour cent. En cycle de conduite normalisé (NEDC), elle affiche une autonomie de 300 kilomètres, contre 190 kilomètres auparavant. S’y ajoutent des options d’équipement supplémentaires pour la BMW i3 ainsi que de nouvelles bornes de recharge murales BMW i Wallbox plus performantes pour le domicile.

En outre, BMW i présente l’édition spéciale BMW i8 Dark Silver Edition.

• Première mondiale : BMW Motorrad présente le nouveau scooter électrique BMW C evolution. Son autonomie s’accroît de 60 pour cent, ses performances routières sont plus élevées et il existera aussi dans une version Europe qui sera conforme au permis de conduire A1 ou B avec une formation de 7h donnant accès à la conduite d’un 125cm3.
Doté d’une batterie à la capacité de cellule nettement accrue passant de 60 Ah à 94 Ah, le nouveau BMW C evolution aura une autonomie d’environ 160 kilomètres dans sa version Longue Range, gage d’une conduite sans émission pleinement adaptée au quotidien des grandes villes et de leur périphérie.
 
• Avec l’application pour smartphones BMW Connected, BMW propose depuis le mois d’août un concept numérique global assurant à la mobilité individuelle une solution inédite grâce à des offres et à des services numériques facilitant notamment la planification journalière des trajets et des rendez-vous.
Avec BMW Connected, la mobilité commence avant de s’installer dans la voiture. Assistant numérique de mobilité, BMW Connected regroupe des fonctions et des services répondantaux besoins des clients BMW.




BMW i3 Black Edition :
une édition spéciale française pour la BMW 100% électrique.

À compter de janvier 2016, BMW i commercialisera en France une édition spéciale de sa BMW i3, dénommée Black Edition en référence à sa nouvelle teinte de carrosserie « Fluid Black ». Première BMW i3 monochrome, cette édition spéciale mettra l’accent sur le design et offrira un avantage client significatif.

Vendue à plus de 16 600 unités dans le monde depuis le début de l’année 2015 (soit + 63%), la BMW i3 propose un concept unique de citadine premium 100% électrique offrant avec son prolongateur d’autonomie jusqu’à 300 km d’autonomie. Elle est le premier modèle de série à adopter une structure innovante ayant majoritairement recours au PRFC (Plastique Renforcé de Fibre de Carbone), matériau particulièrement léger permettant de compenser le poids des batteries, d’optimiser l’efficience et de favoriser le dynamisme.

Proposée exclusivement en France, la BMW i3 Black Edition est la première BMW i3 dont la teinte de carrosserie est monochrome. Jusqu’à présent, le catalogue proposait uniquement des combinaisons bicolores. La nouvelle teinte « Fluid Black » de la BMW i3 Black Edition fait ressortir élégamment les éléments de design bleu électrique caractéristiques de BMW i. Les jantes en alliage léger 19’’ style 429 turbine de série lui confèrent une silhouette futuriste.

Disponible en version 100% électrique ou avec le prolongateur d’autonomie en option, la BMW i3 Black Edition offre de série l’ensemble des équipements de la finition UrbanLife :

• Accoudoir central avant
• Climatisation automatique
• Détecteur de pluie et allumage automatique des projecteurs
• Feux de jour à LED
• Kit rangement
• Navigation multimedia Business
• Régulateur de vitesse avec fonction freinage en descente
• Rétroviseurs extérieurs électrochromes et rabattables électriquement
•Touches multifonctions sur le volant

Les esprits intérieurs et modèles de jantes proposés en option sur la gamme sont également disponibles sur la BMW i3 Black Edition.

Disponible à partir de 29 690 €en version 100% électrique et à partir de 34 190 €avec le prolongateur d’autonomie (tarifs TTC client bonus écologique de 6 300 €déduit), la BMW i3 Black Edition est positionnée 500 €au-dessus des tarifs d’entrée de gamme respectifs tout en offrant 4 180 €d’équipements supplémentaires, soit un avantage client exceptionnel de 3 680 € BMW i3 Black Edition 100% électrique
Tarif TTC client 35 990 €
Tarif TTC client bonus déduit* 29 690 €
Loyer bonus déduit* 350 €/ mois

 


 

La nouvelle BMW M2 Coupé.

Une sportive de haut niveau aux performances enthousiasmantes.

Il y a plus de 40 ans déjà BMW faisait fureur avec une sportive compacte de haut niveau. À l’époque, la BMW 2002 turbo incarnait déjà à merveille l’ambition nourrie par le constructeur munichois en termes de dynamisme de conduite exceptionnel, d’agilité maximale et de maîtrise idéale de la voiture. En présentant la nouvelle BMW M2, la société BMW M GmbH prouve une fois de plus et de manière incomparable que cette ambition est toujours d’actualité. Forte de son six cylindres en ligne hautes performances, de la propulsion agile, d’un châssis M Sport de construction légère en aluminium et d’une allure extravertie, la nouvelle BMW M2 Coupé est particulièrement bien armée pour distiller des sensations de conduite des plus grisantes.

Design M caractéristique. La nouvelle BMW M2 Coupé révèle d’emblée son appartenance à la famille BMW M et souligne son typage résolument dynamique par son look. Elle s’inspire des modèles précédents de BMW Motorsport et ne laisse aucun doute sur son potentiel de puissance extraordinaire. Le bouclier qui plonge très bas avec ses grandes prises d’air, les flancs musclés aux ouïes M caractéristiques, les roues aluminium de 19 pouces au look doubles branches typiquement M et la partie arrière basse et large dans laquelle pointe la ligne d’échappement à embouts doubles spécifique à M, participent à son allure impressionnante. L’intérieur ne respire pas moins le caractère typique de BMW M. L’emploi d’alcantara pour les médaillons de porte et la console centrale ainsi que le carbone à pores ouverts créent une ambiance aussi haut de gamme que sportive mise en valeur encore davantage par des surpiqûres bleues et les empreintes M apposées sur certains détails choisis. Le conducteur de la BMW M2 gardera à tout moment l’entière maîtrise de sa voiture grâce aux sièges advanced, au volant M Sport et au levier sélecteur M.

 

Puissance explosive. Fort de la technologie M TwinPower Turbo la plus moderne, le six cylindres en ligne de trois litres de cylindrée de conception nouvelle qui anime la nouvelle BMW M2 délivre une puissance de 272 kW (370 ch), disponible à 6 500 tr/min (consommation de carburant en cycle mixte : 8,5 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 199 g/km)*. Le couple maximal qui atteint 465 Newtons-mètres peut même être porté brièvement à 500 Newtons-mètres grâce à la fonction overboost. Dotée de la boîte M à double embrayage à sept rapports (M DKG) disponible en option et de la fonction de

départ automatisé (Launch Control), la nouvelle BMW M2 Coupé abat ainsi le zéro à 100 km/h en à peine 4,3 secondes, sa vitesse maximale étant bridée par l’électronique à 250 km/h. Équipée de la boîte M DKG, elle se targue pourtant d’une efficience extraordinaire, sa consommation s’établissant à seulement 7,9 litres de carburant aux 100 kilomètres, l’équivalent de seulement 185 grammes de CO2 par kilomètre.

Un savoir-faire issu des sports mécaniques. Bénéficiant des essieux avant et arrière de construction légère en aluminium des modèles BMW M3/M4, de roues de 19 pouces en aluminium matricé chaussées d’une monte pneumatique mixte, de la direction M Servotronic avec deux lois d’assistance et des freins M Compound performants, la nouvelle BMW M2 Coupé a placé la barre encore plus haut pour ce qui est du dynamisme de conduite dans le segment des sportives compactes de haut niveau. Un fait dont le mérite revient aussi, pour une bonne partie, au Différentiel M actif à régulation électronique qui optimise la motricité et la stabilité de conduite. Quant au mode M Dynamic (MDM), fonction du Contrôle dynamique de la stabilité (DSC), il amplifie encore le plaisir au volant en autorisant un certain patinage sur circuit et, donc, de légères dérives contrôlées.

 

Interconnexion intelligente sur demande. La nouvelle BMW M2 Coupé se vante d’une dotation déjà fort riche de série et répondant parfaitement à son typage orienté performances. En option, elle peut recevoir la boîte M à double embrayage et sept rapports (M DKG) avec fonction Drivelogic qui permet des passages de rapports d’une rapidité fulgurante, sans la moindre rupture de charge. En outre, les clients disposent d’une offre variée de systèmes d’aide au conducteur et de services de mobilité signés BMW ConnectedDrive. Les services ConnectedDrive optionnels permettent l’interconnexion complète de la voiture. Cet équipement permet également l’utilisation d’applications innovantes qui sont intégrées à bord de manière idéale grâce à BMW ConnectedDrive. L’application GoPro, par exemple, permet de commander une caméra d’action fixée sur le tableau de bord par le biais du controller iDrive et des affichages sur l’écran de contrôle afin d’enregistrer des tours de circuit rapides. L’application M Laptimer permet au pilote d’analyser en détail son style de pilotage sur circuit. Par ailleurs, les vitesses et autres points de freinage peuvent être partagés via e-mail ou Facebook.

Une aïeule puissante. La nouvelle BMW M2 Coupé n’est pas seulement le successeur direct de la très prisée BMW Série 1 M Coupé, mais aussi – de par sa philosophie – une descendante de la première BMW M3 de la série E30 et de la BMW 2002 turbo. Il y a plus de 40 ans, cette dernière faisait un vrai tabac, incarnant dès cette époque l’ambition que défend aussi la société BMW M GmbH actuelle : dynamisme de conduite exceptionnel, agilité maximale et maîtrise idéale de la voiture.

De plus amples informations sur la consommation de carburant officielle, les émissions de CO2 spécifiques officielles et la consommation de courant de voitures particulières neuves figurent dans le « Leitfaden über Kraftstoffverbrauch, die CO2-Emissionen und den Stromverbrauch neuer Personenkraftwagen » (Guide de la consommation de carburant, des émissions de CO2 et de la consommation de courant de nouvelles voitures particulières neuves), disponible dans tous les points de vente, auprès de la Deutsche Automobil Treuhand GmbH (DAT), Hellmuth-Hirth-Str. 1, D-73760 Ostfildern-Scharnhausen et sur Internet sous : http://www.dat.de/angebote/verlagsprodukte/leitfaden-kraftstoffverbrauch.html. Guide de la consommation : CO2-Leitfaden (PDF ‒ 2,7 MB)

 

 

* Les valeurs de consommation ont été relevées sur la base du cycle de conduite européen, elles dépendent des dimensions des pneus.

 

 

Le Plaisir de conduire – efficient, innovant, unique. La nouvelle BMW Série 1.

Design avant et arrière revu en profondeur, caractère premium affiné à bord et un nouvel élan sous le capot moteur – la nouvelle BMW Série 1 (consommation de carburant en cycle mixte : 8,0 à 3,4 l/100 km, émissions de CO2 en cycle mixte : 188 à 89 g/km) affiche une allure plus expressive, plus élégante, plus sportive et plus efficace que jamais. La nouvelle édition de ce modèle BMW qui s’est vendu à près de deux millions d’unités en l’espace de dix ans est, une fois encore, la référence en matière de plaisir de conduire sur le segment des compactes premium. Bénéficiant d’une gamme de moteurs revue de fond en comble et de mesures supplémentaires destinées à réduire la consommation et les émissions, les nouvelles BMW Série 1 trois et cinq portes reprennent aussi le rôle de pionnières pour le lancement des technologies BMW EfficientDynamics modernes.

La gamme des moteurs disponibles pour la nouvelle BMW Série 1 s’enrichit de moteurs essence et Diesel à trois et à quatre cylindres de la toute dernière génération. Associés à la propulsion, qui continuera à distinguer ce modèle dans le segment des compactes, les moteurs à technologie BMW TwinPower Turbo, avec leurs reprises vigoureuses et leur facilité à monter en régime, seront à la base d’une expérience de conduite particulièrement intense. La dotation standard étoffée, l’augmentation de la puissance du six cylindres en ligne de la BMW M135i, modèle signé BMW M Performance, et les innovations actuelles dans l’offre de BMW ConnectedDrive contribuent également à renforcer les qualités caractéristiques de la marque.

Design extérieur et intérieur retravaillé avec l’ADN typique de la marque mettant en avant la sportivité et l’aura premium. Retouché avec soin, le design extérieur de la nouvelle BMW Série 1 exprime élégance sportive et prestance haut de gamme. Les calandres BMW redessinées et les prises d’air agrandies soulignent le potentiel dynamique typique de la marque au même titre que le design affiné des feux qui intègrent dorénavant l’éclairage diurne à LED en série et qui sont pour la première fois proposés en version Full LED optionnelle. Les optiques arrière ont également fait l’objet d’une refonte totale. Ils ont désormais la forme en L caractéristique des modèles BMW ainsi qu’un éclairage LED. L’ambiance premium régnant à bord de la nouvelle BMW Série 1 est accentuée surtout par la conception affinée du haut de la console centrale avec les commandes de la radio et de la climatisation.

Climatisation automatique, radio BMW Professional et BMW iDrive de série, nouvelles options. La dotation standard de la nouvelle BMW Série 1 comprend maintenant aussi l’appeld’urgence intelligent, une climatisation automatique, un capteur de pluie avec allumage automatique des projecteurs, la radio BMW Professional ainsi que le système de commande iDrive, y compris un écran haute définition de 6,5 pouces intégré dans le tableau de bord en position dégagée. Proposées en alternative à la Finition Premiere d’entrée de gamme, les Finitions Lounge, Sport, M Sport et la nouvelle Finition UrbanChic offrent de nouvelles possibilités de personnaliser la nouvelle voiture.

Moteurs de nouvelle génération, efficience atteignant de nouveaux sommets. Forte d’une gamme de moteurs entièrement renouvelée et de technologies BMW EfficientDynamics enrichies, la nouvelle BMW Série 1 se targue de valeurs de consommation et d’émission à nouveau en baisse et fixe ainsi une fois de plus la référence dans son segment. Des moteurs trois et quatre cylindres de la nouvelle famille des moteurs de BMW Group font leur entrée sur ce modèle. La BMW 116d EfficientDynamics Edition qui délivre 85 kW (116 ch) se hisse ainsi en tête du classement de l’efficience dans la gamme des modèles de la marque. Sa consommation moyenne n’est que de 3,4 litres aux 100 kilomètres et les rejets de CO2 de 89 g/km seulement selon le cycle de conduite européen NEDC.

En alternative à la boîte manuelle à 6 rapports de série, la boîte Steptronic à 8 rapports unique en son genre dans le segment des compactes premium (de série sur la BMW 125d, la BMW 120d xDrive et la BMW M135i xDrive) est disponible en option. La version actuelle de la boîte automatique offre désormais aussi une gestion pouvant faire appel aux données de la navigation afin d’anticiper les situations de conduite.

Animée par un six cylindres en ligne d’une puissance de 240 kW (326 ch), en hausse de 5 kW, la nouvelle BMW M135i (consommation de carburant en cycle mixte : 8,0 l/100 km, émissions de CO2 en cycle mixte : 188 g/km) conforte sa position d’athlète de pointe dans l’environnement concurrentiel de la BMW Série 1. Comme la BMW 120d et la BMW 118d, cette automobile BMW M Performance peut aussi être dotée de la transmission intégrale intelligente xDrive. Outre la traction et la stabilité dynamique, ce système favorise aussi le comportement dynamique. La nouvelle BMW M135i xDrive (consommation de carburant en cycle mixte : 7,8 l/100 km, émissions de CO2 en cycle mixte : 182 g/km) abat le zéro à 100 km/h en seulement 4,7 secondes.

Liaisons au sol dignent du haut de gamme, mesure individuelle de pression des pneumatiques de série. Se distinguant par la propulsion et par une répartition des masses quasi parfaite de 50 pour cent à l’avant et 50 pour cent à l’arrière, les liaisons au sol dignent du haut de gamme assurent le comportement incomparable de la nouvelle BMW Série 1, aussi dynamique qu’agile. En option, BMW propose, entre autres, un châssis adaptatif avec les Suspensions SelectDrive, les suspensions DirectDrive, une Direction DirectDrive à démultiplication variable et les Freins Sport M. Parmi les équipements de sécurité, citons la Mesure individuelle de pression des pneumatiques, désormais également de série.

Nouvelles aides au conducteur et nouveaux services signés BMW ConnectedDrive. Le choix des systèmes d’aide au conducteur signés BMW ConnectedDrive disponibles en option s’enrichit du Régulateur de vitesse actif ACC+ avec fonction Stop&Go assisté par radar. Le Système de manoeuvres automatiques "Park Assist" de dernière génération permet désormais aussi les manoeuvres de stationnement en créneau dans des espaces plus réduits, limités par deux obstacles ou bien un seul, mais aussi les manoeuvres de stationnement automatiques en bataille, perpendiculairement au trottoir. Également disponibles : le Pack Safety assisté par caméra, la caméra de recul et l’indicateur de limitation de vitesse Speed Limit Info avec indicateur d’interdiction de dépassement.

En dotation standard, tous les modèles de la nouvelle BMW Série 1 embarquent une carte SIM. Elle permet d’utiliser les fonctions Appel d’Urgence Intelligent et BMW TeleServices, également de série, et d’accéder aux services de mobilité optionnels passant par Internet. Outre BMW Online et l’info route en temps réel RTTI (Real Time Traffic Information), l’offre de musique à la demande Divertissement en ligne fait partie de la proposition. Des applications pour smartphones permettent d’intégrer d’autres services en ligne dans la voiture et le système de commande iDrive permet de les gérer de manière intuitive, sûre et confortable. La Navigation multimédia Professional inclut pour la première fois sur ce segment la mise à jour automatique de la carte de navigation en direct via la carte SIM. Gratuite pour le client pendant les trois premières années après la première immatriculation de la voiture, elle passe par la connexion de téléphonie mobile et la carte SIM intégrée, grâce à BMW ConnectedDrive. En option, la carte SIM est désormais compatible au réseau de téléphonie mobile 4G pour une réception plus rapide des contenus en ligne.

Des moteurs à essence à trois, à quatre et à six cylindres. Le nouveau trois cylindres essence de 1,5 litre se distingue aussi par une sonorité qui n’est pas sans susciter les émotions et par un velouté élevé. Quant à son comportement vibratoire, il s’apparente aux six cylindres en ligne, ce qui s’explique surtout par l’absence de forces de masse de premier et de seconde ordre qu’il partage avec le six cylindres. En outre, le trois cylindres dispose d’un turbocompresseur intégré dans le collecteur d’échappement ainsi que d’un système d’injection et d’une distribution VALVETRONIC de la toute dernière génération. Sur la nouvelle BMW 116i, ce groupe débite une puissance de pointe de 80 kW (109 ch) et un couple maximal de 180 Newtons-mètres et porte ainsi la voiture en 10,9 secondes de 0 à 100 km/h. Le changement générationnel sous le capot moteur s’accompagne par ailleurs d’une baisse sensible de la consommation et des émissions. La nouvelle BMW 116i consomme entre 5,4 et 5,0 litres aux 100 kilomètres et rejette entre 126 et 116 grammes de CO2 par kilomètre (valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

La BMW 118i et la BMW 120i sont animées par un quatre cylindres d’une cylindrée de 1,6 litre d’une puissance de respectivement 100 kW (136 ch) et 130 kW (177 ch). Le couple maximal est de 220 Newtons-mètres sur la nouvelle BMW 118i et de 250 Newtons-mètres sur la nouvelle BMW 120i. La nouvelle BMW 118i parcourt le zéro à 100 km/h en 8,5 (B.V.A. : 8,7) secondes, sa consommation moyenne s’élève à 5,7 à 5,4 litres aux 100 kilomètres pour des rejets de CO2 de 133 à 125 grammes (B.V.A. : 5,9 à 5,6 l/100 km, 137 à 129 g/km). La nouvelle BMW 120i met 7,4 (B.V.A. : 7,2) secondes pour s’élancer de 0 à 100 km/h. Sa consommation moyenne varie entre 6,0 et 5,7 litres aux 100 kilomètres, les émissions de CO2 s’établissent entre 139 et 132 grammes par kilomètre (B.V.A. : 5,9 à 5,6 l/100 km, 137 à 129 g/km ; valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

Le quatre cylindres propulsant la nouvelle BMW 125i puise une puissance maximale de 160 kW (218 ch) et un couple maximal de 310 Newtons-mètres dans une cylindrée de 2,0 litres. Départ arrêté, cette nouvelle BMW atteint les 100 km/h en 6,4 (B.V.A. : 6,2) secondes. Sa consommation moyenne est de 6,7 et 6,6 litres aux 100 kilomètres, pour des émissions de CO2 de 157 à 154 grammes par kilomètre (B.V.A. : 6,5 à 6,3 l/100 km, 151 à 148 g/km ; valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

La nouvelle BMW M135i entre, quant à elle, dans une division à part pour faire valoir ses talents sportifs. Son six cylindres en ligne dont la puissance a été portée à 240 kW (326 ch) produit un couple maximal de 450 Newtons-mètres et porte cette automobile BMW M Performance de 0 à 100 km/h en seulement 5,1 (B.V.A. : 4,9) secondes. Ces performances s’accompagnent d’une consommation moyenne de 8,0 litres aux 100 kilomètres et d’émissions de CO2 de 188 grammes par kilomètre (B.V.A. : 7,5 l/100 km, 175 g/km ; valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

Cinq nouveaux moteurs diesel pour la BMW Série 1. La gamme des diesels destinés à la BMW Série 1 a été presque complètement renouvelée. Les moteurs à trois et à quatre cylindres de la dernière génération ne se distinguent pas seulement par leur concept de base à rendement optimisé, mais aussi par des turbocompresseurs d’une nouvelle technique et des systèmes d’injection directe à rampe commune évolués. La géométrie variable de la turbine et le guidage de l’arbre du turbocompresseur, réalisé sous forme de palier lisse ou de roulement en fonction de la variante de modèle, optimisent les réactions, alors que les nouveaux injecteurs à solénoïde qui produisent une pression d’injection

pouvant atteindre 2 500 bars, augmentent la précision du dosage du carburant. De plus, les nouveaux moteurs diesel se traduisent par des progrès non seulement pour la thermodynamique, le débit de puissance et l’efficience, mais aussi le confort acoustique.

La fourchette des puissances offertes par les moteurs diesel s’est élargie et va désormais de 85 kW (116 ch) jusqu’à la nouvelle valeur de pointe de 165 kW (224 ch). En fonction de la variante de modèle, la consommation s’est réduite de jusqu’à 12 pour cent. Toutes les motorisations diesel de la nouvelle BMW Série 1 affichent des émissions de CO2 de moins de 120 grammes par kilomètre.

Le trois cylindres de 1,5 litre animant la nouvelle BMW 116d développe une puissance maximale de 85 kW (116 ch) et un couple maximal de 270 Newtons-mètres, soit une hausse de 10 Newtons-mètres par rapport à la devancière. Qu’elle soit équipée de la boîte mécanique à 6 rapports de série ou de la boîte Steptronic optionnelle à 8 rapports, la nouvelle BMW 116d met 10,3 secondes pour faire grimper l’aiguille de 0 à 100 km/h. Elle consomme 4,1 à 3,7 (B.V.A. : 4,1 à 3,6) litres aux 100 kilomètres et émet 107 à 97 (107 à 96) grammes de CO2 par kilomètre (valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

La nouvelle BMW 116d EfficientDynamics Edition se met en scène avec des valeurs de consommation et d’émission encore réduites. Cette variante marque un nouveau record d’efficience dans la gamme des modèles BMW grâce, entre autres, à une pompe à liquide de refroidissement pilotable et à une régulation spécifique de la pression dans la chambre de combustion pour son trois cylindres diesel délivrant lui aussi, 85 kW (116 ch). La nouvelle BMW 116d EfficientDynamics Edition parcourt le zéro à 100 km/h en 10,4 secondes, consomme en moyenne 3,8 à 3,4 litres aux 100 kilomètres et rejette 101 à 89 grammes de CO2 par kilomètre (valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

Sur la BMW Série 1, le nouveau quatre cylindres diesel est proposé en trois niveaux de puissance. Les moteurs d’une cylindrée de 2,0 litres sont dotés de soupapes en tête et d’arbres à cames en tête et se distinguent essentiellement par la technique de leur turbocompresseur. Sous le capot de la nouvelle BMW 118d, ce quatre cylindres produit une puissance maximale de 110 kW (150 ch) et un couple maximal de 320 Newtons-mètres portant la voiture en 8,3 secondes (B.V.A. : 8,1) secondes de 0 à 100 km/h. Sa consommation moyenne s’établit entre 4,3 et 4,0 (B.V.A. : 4,2 à 3,8 litres) aux 100 kilomètres, pour des émissions de CO2 de 114 à 104 (110 à 99) grammes par kilomètre. BMW Information média 01/2015 Page 24

La version de 140 kW (190 ch) du nouveau quatre cylindres diesel offre un couple maximal de 400 Newtons-mètres et fait passer la nouvelle BMW 120d en 7,1 (B.V.A. : 7,0) secondes de 0 à 100 km/h. Le tempérament sportif de cette variante de modèle se double d’une consommation moyenne de 4,5 à 4,1 (B.V.A. : 4,3 à 3,9) litres de gazole aux 100 kilomètres et d’émissions de CO2 de 118 à 108 (114 à 103) grammes par kilomètre (valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

Dans sa version la plus puissante, le quatre cylindres diesel anime la nouvelle BMW 125d. Il se distingue par une suralimentation étagée comprenant une turbine à géométrie variable pour le compresseur haute pression, qui garantit une réaction des plus spontanées à chaque impulsion imprimée à l’accélérateur ainsi qu’un débit de puissance vigoureux sur une large plage de régimes. La nouvelle version de l’injection directe à rampe commune qui fonctionne sous une pression maximale de 2 500 bars assure un dosage ultrapréci du carburant. Sa puissance de 165 kW (224 ch) et son couple maximal de 450 Newtons-mètres permettent à cette voiture dotée de série de la boîte Steptronic à 8 rapports d’abattre le zéro à 100 km/h en 6,3 secondes. La consommation moyenne, soit 4,6 à 4,3 litres aux 100 kilomètres et les rejets de CO2, soit 121 à 114 grammes par kilomètre, sont exemplaires dans cette catégorie de puissance (valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, fonction des dimensions des pneus choisis).

BMW 116i trois portes
Carrosserie
Nombre de portes / de places 3 / 4 (5)
Longueur / largeur / hauteur 1) (à vide) mm 4329 / 1765 / 1421
Empattement mm 2690
Voie AV / AR mm 1535 / 1569
Garde au sol mm 140
Diamètre de braquage m 10,9
Capacité réservoir env. l 52
Syst. de refroidissement, chauffage inclus l 7,7
Huile moteur 2) l 4,25
Poids à vide selon DIN / UE kg 1300 / 1375
Charge utile selon DIN kg 565
PTMA kg 1865
Charge autorisée sur essieu AV / AR kg 850 / 1090
Poids remorquable (12%) freiné / non freiné kg 1200 / 650
Charge autorisé sur toit / crochet d’attelage kg 75 / 75
Volume du coffre l 360 à 1200
Coeff. de traînée x maître-couple cx x S 0,31 x 2,14
Moteur
Type / nombre de cylindres / de soupapes en ligne / 3 / 4
Technologie moteur Technologie BMW TwinPower Turbo : turbocompresseur, injection directe High Precision Injection, distribution entièrement variable (VALVETRONIC), calage variable des arbres à cames double VANOS
Cylindrée réelle cm³ 1499
Course / alésage mm 94,6 / 82,0
Rapport volumétrique /1 11,0
Carburant RON mini 91
Puissance kW/ch 80 / 109
à un régime de tr/min 4500 à 6000
Couple Nm 180
à un régime de tr/min 1250
Système électrique
Capacité batterie / position Ah/– 90 / coffre
Puissance alternateur A/W 180 / 2520
Dynamisme de conduite et sécurité
Suspension AV essieu à jambes de suspension à double articulation et tirants ; construction en aluminium
Suspension AR essieu à cinq bras ; construction légère en acier avec suspension bi-élastique
Freins AV freins à disque à étrier flottant et piston unique
Freins AR freins à disque à étrier flottant et piston unique
Systèmes d’aide à la conduite série : DSC avec ABS, ASC et DTC (Contrôle de traction dynamique), Contrôle du freinage en courbe CBC, assistant au freinage DBC, fonction freins secs, compensation antifading, assistant de démarrage
Équipement sécuritaire série : airbags frontaux conducteur et passager avant, airbags latéraux conducteur et passager avant, airbags protège-tête AV et AR, ceintures de sécurité à trois points et enrouleur automatique sur toutes les places, à l’AV avec prétensionneur et limiteur d’effort des sangles, capteurs de choc, indicateur de dégonflage des pneus
Direction à assistance électromécanique (EPS), option : fonction Servotronic, Direction Direction DirectDrive à démultipliation variable
Démultiplication totale direction /1 15,0
Pneus AV / AR 195/55 R16 87H
Jantes AV / AR 6,5J x 16 acier




La nouvelle BMW Série 2 Active Tourer.

 

Avec la BMW Série 2 Active Tourer, BMW présente dans la catégorie des compactes premium une voiture qui allie le confort et l’agencement fonctionnel de l’espace avec le dynamisme, le style et l’élégance typiques de BMW. Affichant des dimensions compactes – 4 342 millimètres de long, 1 800 millimètres de large et 1 555 millimètres de haut seulement –, la BMW Série 2 Active Tourer offre une sensation d’espace généreux et répond ainsi à la perfection aux exigences de mobilité sans cesse croissante.

De nouveaux moteurs turbocompressés à trois et à quatre cylindres, un bouquet complet de fonctionnalités BMW EfficientDynamics ainsi qu’une interconnexion étendue via BMW ConnectedDrive garantissent une expérience de conduite marquée par des performances sportives et une efficience exemplaire.

Une synthèse typiquement BMW entre dynamisme et fonctionnalité de l’espace. Pour répondre aux exigences particulières en matière d’espace, de polyvalence et de fonctionnalité formulées dans la catégorie des compactes premium, BMW mise avec la BMW Série 2 Active Tourer sur une traction moderne, qui répond pleinement aux exigences de dynamisme auxquelles prétendent les automobiles de la marque BMW. En association avec ce concept, l’empattement long de 2 670 millimètres et la ligne de toit plus haute autorisent une exploitation idéale du volume intérieur pour créer une sensation d’espace inédite à ce jour. Le conducteur et le passager avant adoptent une position assise nettement plus élevée que dans une berline. Ils bénéficient ainsi d’une excellente vue panoramique et ont plus de facilité pour monter à bord et en descendre. De nombreux rangements et le dossier du siège passager, rabattable sur demande, témoignent d’une grande flexibilité et d’un agencement bien pensé de l’espace. L’intérieur dégage une impression de légèreté et de générosité, toutes les surfaces sont à dominante horizontale et visuellement subdivisées en différentes strates. Sur demande, un grand toit panoramique baigne l’habitacle de lumière.

Respirant le dynamisme, la BMW Série 2 Active Tourer reflète fidèlement l’identité de la marque. Les calandre légèrement inclinés vers l’avant, typiques de BMW, qui interagissent avec les caractéristiques phares ronds doubles ne sont pas les seuls éléments exprimant ce typage. Ainsi, le porte-à-faux avant BMW réduit, qui est absolument atypique pour une traction, constitue un trait de style classique de la marque au même titre que le porte-à-faux arrière réduit, le long empattement, le « pan Hofmeister », retour en avant typique de la ligne au niveau de la vitre latérale arrière, ou encore les optiques arrière en L. Des lignes précises et un coup de gouge marqué sur les flancs mettent en avant les passages de roue et semblent propulser la BMW Série 2 Active Tourer vers l’avant, alors qu’elle est encore à l’arrêt. À bord, les commandes de la radio, de la climatisation et de la ventilation sont orientées vers le conducteur. Cette orientation vers le conducteur est d’ailleurs, elle aussi, typique pour la marque BMW.

Modularité et fonctionnalité maximales. Un compartiment à bagages modulable d’un volume variant entre 468 et 1 510 litres et un dossier de banquette arrière rabattable et fractionnable de série selon un rapport de 40 / 20 / 40 garantissent un usage quotidien d’une grande facilité. La banquette arrière coulissante permet d’utiliser le volume arrière de manière très flexible, en augmentant selon les besoins soit l’espace aux jambes offert aux passagers arrière soit le volume du compartiment à bagages. Autre détail astucieux : le plancher de chargement pliable sous lequel se trouve un rangement doté d’un bac multifonctions pratique. La banquette arrière, réglable en option, amplifie le confort des trois places arrière ou permet d’agrandir encore le volume du compartiment à bagages. Grand et large, le hayon s’ouvrant en grand facilite l’accès particulièrement confortable au compartiment arrière. Sur demande, il s’ouvre et se ferme automatiquement par simple pression sur un bouton ou, pour une convivialité encore accrue, se commande sans contact, grâce au Smart Opener.

La génération de moteurs la plus récente comprenant des trois et des quatre cylindres. Pour le lancement commercial de la nouvelle BMW Série 2 Active Tourer, la gamme des moteurs donne le choix entre trois moteurs à trois et à quatre cylindres d’une nouvelle génération, séduisant par leur puissance, leur légèreté et leur sobriété. D’une architecture très compacte, ces moteurs implantés en position transversale font appel à la technologie BMW TwinPower Turbo et respectent la norme antipollution Euro 6.

Le nouveau trois cylindres essence peut se targuer d’une efficience extraordinaire et d’un potentiel de puissance élevé. Ce moteur innovant fête son entrée dans le portefeuille de la marque principale BMW sous le capot de la BMW 218i Active Tourer (consommation en cycle mixte : 5,2 à 4,9 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 120 à 115 g/km)* à boîte manuelle à six rapports.

* Les valeurs de consommation ont été relevées sur la base du cycle de conduite ECE, elles sont fonction des dimensions des pneus.

D’une cylindrée de 1,5 litre et d’une puissance de 100 kW (136 ch), ce moteur réagit spontanément à tout mouvement imprimé à l’accélérateur, il est particulièrement avide de monter dans les tours et séduit par de belles reprises. En outre, les moteurs à trois cylindres se distinguent par l’absence de forces de masse de premier et de second ordre, inhérente au principe de construction. Les motoristes munichois ont mis en oeuvre un arbre d’équilibrage pour accroître encore le velouté du moteur sur toute la plage des régimes.

Le modèle de pointe, la BMW 225i Active Tourer (consommation en cycle mixte : 6,0 à 5,8 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 139 à 135 g/km)* dotée en série de la boîte automatique à huit rapports, sera disponible dès le lancement commercial. Animé par le nouveau quatre cylindres de 170 kW (231 ch), ce qui lui permet de parcourir le zéro à 100 km/h en 6,6 secondes et de pointer à 240 km/h, ce modèle fixe de nouvelles références en matière de dynamisme dans sa catégorie automobile.

La BMW 218d Active Tourer (consommation en cycle mixte : 4,3 à 4,1 litres aux 100 kilomètres ; émissions de CO2 en cycle mixte : 114 à 109 g/km)* est équipée d’un quatre cylindre diesel de 110 kW (150 ch). Comme les deux moteurs essence, il fait partie de la nouvelle famille de moteurs et développe un couple de 330 Nm. Ce moteur se caractérise, lui aussi, par les qualités particulièrement dynamiques qui distinguent tout moteur diesel signé BMW. Départ arrêté, il propulse la BMW 218d Active Tourer équipée de la boîte manuelle à six rapports de série en 8,9 secondes à 100 km/h, pour une vitesse de pointe de 208 km/h. En option, une boîte automatique à huit rapports est disponible pour cette variante de modèle.

La BMW parmi les tractions. À l’instar de tous les modèles BMW, la nouvelle BMW Série 2 Active Tourer se distingue par le dynamisme et les sensations de conduite typiques de la marque. Les liaisons au sol, une conception nouvelle faisant appel à un essieu à jambes de suspension à articulation simple à l’avant et à un essieu multibras à l’arrière, forment une architecture qui associe agilité et précision directionnelle à une stabilité dynamique et un confort de suspension très élevés. Grâce à son tarage sophistiqué et peaufiné dans le moindre détail, l’essieu avant moteur de la nouvelle BMW Série 2 Active Tourer séduit par un dynamisme de conduite maximal et un retour d’information ultraprécis de la direction. La direction électromécanique et la définition fonctionnelle du système assurent un excellent toucher de la route, exempt de toute influence perturbatrice de la transmission.

* Les valeurs de consommation ont été relevées sur la base du cycle de conduite ECE, elles sont fonction des dimensions des pneus.

L’utilisation intelligente d’aciers multiphasés à très haute résistance et à ultrahaute résistance participe de manière déterminante à la sécurité dont bénéficient les occupants de la BMW Série 2 Active Tourer, tout en optimisant le poids du véhicule. La construction allégée apporte une contribution majeure au dynamisme de conduite exceptionnel tout en faisant partie de la technologie BMW EfficientDynamics qui comprend, entre autres, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques, la récupération de l’énergie libérée au freinage, l’indicateur de changement de rapport, la gestion asservie aux besoins des organes périphériques et le rideau d’air (Air Curtain) intégré dirigeant l’air le long des roues avant grâce à deux fentes d’air verticales aménagées dans le bouclier avant.

Cinq variantes de modèle pour exaucer les souhaits individuels des clients. Outre la version standard, BMW propose la BMW Série 2 Active Tourer en quatre autres variantes qui, de par leur intérieur et leur extérieur ainsi que leur dotation individuelle, répondent encore mieux aux souhaits des clients. La dotation standard de la BMW Série 2 Active Tourer comprend déjà, entre autres, la radio Professional avec dispositif mains libres pour téléphones mobiles et interface Bluetooth, le système de commande BMW iDrive avec son controller sur la console centrale et un écran de contrôle de 6,5 pouces, un capteur de pluie avec commande automatique des feux de croisement, un volant sport gainé cuir ainsi que l’Appel d’urgence intelligent et l’Avertisseur de collision avec fonction d’amorce de freinage en ville. Les variantes de Finition Lounge, Finition Sport et Finition Luxury comprennent aussi la climatisation bizone, les Radars de stationnement arrière PDC, les antibrouillards, le régulateur de vitesse avec fonction de freinage et le volant multifonctions.

La Finition Sport met en avant le caractère dynamique de la BMW Série 2 Active Tourer en se dotant entre autres de roues en alliage léger de 17" et de Sièges Advanced. Les lames de calandre dont la face avant est peinte de couleur noir brillant, les prises d’air spécifiques ainsi que la lame décorative contrastant sur le bouclier arrière soulignent la prestance de la voiture. L’embout d’échappement chromé noir y est adapté à merveille.

Sur la Finition Luxury, l’élégance et l’exclusivité priment. Les applications discrètes de chrome sur l’extérieur et la sellerie cuir exquise suffisent pour s’en rendre compte.

Dès la fin 2014, la BMW Série 2 Active Tourer sera aussi proposée en une Finition M Sport. Forte du kit aérodynamique M, du Shadow Line brillant, de la suspension DirectDrive, des jantes M en alliage léger de 18 pouces ainsi que, à l’intérieur, d’un volant M gainé cuir et de Sièges Advanced se distinguant par des garnitures spécifiques, la BMW Série 2 Active Tourer, Finition M Sport, souligne sa prestance maximale sur la route. En même temps, des variantes de modèle dotées du système de transmission intégrale intelligent xDrive enrichiront la gamme. La BMW Série 2 Active Tourer sera disponible en France dès le 25 septembre 2014 à partir de 28 350 euros.

L’interconnexion poussée se traduit par un renforcement de la sécurité et du confort. Les systèmes d’assistance regroupés sous le label BMW ConnectedDrive ainsi que les différentes solutions d’infodivertissement augmentent la sécurité et le confort à bord de la BMW Série 2 Active Tourer. Ainsi par exemple, le Pilote automatique en embouteillage fait appel à une monocaméra. Ce système assiste le conducteur dans des situations monotones sur autoroute en lui permettant de suivre le flux d’une circulation dense évoluant à des vitesses jusqu’à 60 km/h et de rester ainsi plus décontracté dans l’embouteillage. L’assistant maintient automatiquement l’écart par rapport au véhicule qui précède et règle la vitesse jusqu’à l’arrêt complet si besoin est tout en effectuant activement les braquages requis. Il aide aussi à garder le cap dans la file empruntée, à condition que le conducteur tienne le volant au moins d’une main.

Services BMW ConnectedDrive permet d’intégrer des applications de smartphones à bord de la voiture ou d’utiliser des services innovants, tels que le service Concierge ou l’info route en temps réel (Real Time Traffic Information, RTTI), y compris après l’achat de la voiture et, souvent, pour une durée d’utilisation déterminée. Il est ainsi possible, à tout moment, de mettre à jour ou d’enrichir considérablement les fonctions proposées par la BMW Série 2 Active Tourer.

La BMW Série 2 Active Tourer inaugure par ailleurs l’Affichage tête haute dans le segment des compactes premium. Ce dispositif projette toutes les informations de conduite importantes dans le champ de vision du conducteur et fait pour cela appel à toute la gamme des couleurs. Les informations sont représentées sur une lame transparente escamotable positionnée entre le volant et le pare-brise. Ainsi, le conducteur aperçoit toutes les informations essentielles sans devoir détourner les yeux de la route.

9 Fiche technique. La nouvelle BMW Série 2 Active Tourer. 218i, 225i, 218d. BMW 218i

Active Tourer

BMW 225i

Active Tourer

BMW 218d

Active Tourer

Carrosserie
Nombre de portes / de places 5/5 5/5 5/5
Longueur / largeur / hauteur (à vide) mm 4342/1800/1555 4342/1800/1555 4342/1800/1555
Empattement mm 2670 2670 2670
Voie AV / AR mm 1561/1562 1557/1558 1561/1562
Garde au sol mm 165 156 165
Diamètre de braquage m 11,3 11,3 11,3
Capacité réservoir env. l 51 51 51
Syst. de refroidissement, chauffage inclus l 6,4 (6,5) 6,8 8,1 (8,2)
Huile moteur1) l 4,25 5,25 5,0
Poids à vide selon DIN / UE kg 1320/1395 (1360/1435) 1430/1505 1375/1450 (1410/1485)
Charge utile selon DIN kg 625 615 620
PTMA kg 1870 (1910) 1970 1920 (1955)
Charge autorisée sur essieu AV / AR kg 970/930 (1015/930) 1060/930 1025/930 (1060/930)
Poids remorquable (12%)

freiné / non freiné

kg 1300/695 1500/750 1300/725
Charge autorisé sur toit / crochet d’attelage kg 75/75 75/75 75/75
Volume du coffre l 468 à 1510 468 à 1510 468 à 1510
Coeff. de traînée x maître-couple cx x S 0,26 x 2,40 0,29 x 2,40 0,27 x 2,40
Moteur
Type / nombre de cylindres / de soupapes en ligne / 3 / 4 en ligne / 4 / 4 en ligne / 4 / 4
Technologie moteur Technologie BMW TwinPower Turbo : turbocompresseur du type Twin Scroll (double entrée), injection directe (High Precision Injection) Technologie BMW TwinPower Turbo : turbocompresseur à géométrie d’admission variable, injection directe à rampe commune
Cylindrée réelle cm³ 1499 1998 1995
Course / alésage mm 94,6/82,0 94,6/82,0 90,0/84,0
Rapport volumétrique /1 11,0 10,2 16,5
Carburant mini. RON 91 mini. RON 91 gazole
Puissance kW/ch 100/136 170/231 110/150
à un régime de tr/mn 4400 5000 4000
Couple Nm 220 350 330
à un régime de tr/mn 1250 à 4300 1250 à 4500 1750 à 2750
Système électrique
Capacité batterie / position Ah/– 70 / compart. moteur 80 / compart. moteur 80 / compart. moteur
Puissance alternateur A/W 150/2100 150/2100 150/2100
Dynamisme de conduite et sécurité
Suspension AV essieu à jambes de suspension à articulation simple ; construction légère en aluminium et acier
Suspension AR essieu multibras ; construction légère en acier
Freins AV freins à disque à étrier flottant à piston unique / ventilés
Freins AR freins à disque à étrier flottant à piston unique freins à disque à étrier flottant à piston unique / ventilés freins à disque à étrier flottant à piston unique
Systèmes d’aide à la conduite série : DSC avec ABS et DTC (Contrôle de traction dynamique), Contrôle du freinage en courbe CBC, assistant de freinage DBC, fonction freins secs, compensation antifading, assistant de démarrage, Contrôle de la transmission (218d, 225i)
Équipement sécuritaire série : airbags frontaux conducteur et passager, airbags latéraux con-ducteur et passager, airbags protège-tête à l’AV et à l’AR, ceintures de sécurité à trois points et enrouleurs automatiques sur toutes les places, à l’AV avec blocage, prétensionneur et limiteur d’effort des sangles
Direction à crémaillère et à assistance électromécanique (EPS) ; option : Servotronic
Démultiplication totale direction /1 15,7 15,7 15,7
Pneus AV / AR 205/60 R16 92V 205/55 R17 91W 205/60 R16 92V
Jantes AV / AR 7,0J x 16 7,5J x 17 alliage léger 7,0J x 16 alliage léger


 


La nouvelle BMW M3 Berline et la nouvelle BMW M4 Coupé : technologie moteur innovante et construction allégée rigoureuse.

Avec les nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé, la société BMW M GmbH présente une nouvelle interprétation de la voiture de sport hautes performances, tout en appliquant la philosophie de BMW M dans toute son ampleur à la cinquième génération de la M3. La success story de la BMW M3 Coupé, quatrième du nom, construite à plus de 40 000 unités, est désormais perpétuée par la BMW M4 Coupé. Son nom – « M4 » – établit le lien avec la série de modèles sur laquelle repose cette nouvelle voiture M. Pour la première fois, la variante quatre portes qui, comme le veut la logique, porte le nom de BMW M3 Berline, est présentée en même temps que sa soeur.

« Depuis quatre générations, la BMW M3 associe les gènes de la compétition à une aptitude totale au quotidien pour donner naissance à un concept d’ensemble hautement émotionnel », explique le Dr Friedrich Nitschke, Président de la Direction de la société BMW M GmbH, et ajoute : « La BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé poursuivent en toute logique cette idée de base. Le moteur est le coeur qui bat sous le capot de toute BMW M : le nouveau six cylindres turbocompressé allie les avantages d’un moteur atmosphérique tournant à haut régime et les atouts de la technologie turbo. Le concept de construction légère rigoureux se traduit par une réduction du poids de quelque 80 kilogrammes par rapport à la devancière. Avec les BMW M3 et BMW M4, la technologie de la course s’invite sur la route. Des milliers de tours bouclés sur la légendaire Boucle nord du Nürburgring – le circuit de course le plus éprouvant du monde – ont servi d’épreuve de maturité aux deux modèles. Grâce à leur travail méticuleux et à leur passion, les ingénieurs d’étude ont transformé ces deux automobiles en voitures de sport hautes performances qui redéfinissent la donne quant au concept d’ensemble, à la précision et à l’agilité. »

Conception entièrement nouvelle dédiée aux nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé, le six cylindres en ligne à haut régime bénéficiant de la technologie BMW M TwinPower Turbo débite une puissance de pointe de 431 ch. Son couple maximal de 550 Newtons-mètres disponible sur une large plage de régimes dépasse de près de 40 pour cent celui de la devancière, la BMW M3. La consommation et les émissions baissent, quant à elles, d’environ 25 pour cent. La BMW M3 Berline tout comme la BMW M4 Coupé s’acquittent du zéro à 100 km/h en 4,1 secondes (équipées de la boîte M optionnelle à double embrayage et sept rapports).

Par rapport au modèle précédent et corrigé des variations d’équipement, le poids de la voiture a été abaissé d’environ 80 kilogrammes au profit d’un dynamisme de conduite maximal et d’une excellente efficacité. La BMW M4 Coupé affiche ainsi un poids à vide selon DIN de 1 497 kilogrammes. Un exploit qui s’explique par le recours systématique à la construction allégée intelligente. Celle-ci se distingue, entre autre, par l’utilisation de matériaux légers, tels que le plastique renforcé par fibres de carbone ou l’aluminium, pour de nombreux composants du train de roulement et de la carrosserie. Ainsi par exemple, les deux modèles sont coiffés par un toit en carbone.

L’aptitude à tourner fiablement sur circuit a été l’un des principaux objectifs de développement inscrits dans le cahier des charges des BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé. C’est ainsi que toutes les deux sont dotées d’un système de refroidissement conçu pour le circuit de course, qui garantit à tout moment une température idéale du moteur, des turbocompresseurs et de la boîte de vitesses.

Pour souligner l’affinité des deux modèles avec la compétition non seulement à travers leur base technique, mais aussi à travers le réglage de précision dont ils profitent, les ingénieurs ont travaillé en coopération étroite avec les pilotes de course professionnels de BMW Motorsport pendant cette phase du développement. Ainsi par exemple, les deux spécialistes du DTM que sont Bruno Spengler et Timo Glock ont participé aux nombreux essais de mise au point effectués sur la Boucle nord du Nürburgring.

Concept d’ensemble équilibré :
détails soigneusement accordés pour un maximum de performance, de précision et d’agilité.

Solidement assises au ras de l’asphalte, la nouvelle BMW M3 Berline et la nouvelle BMW M4 Coupé affichent un équilibre parfait. Le design typé M visualise ainsi les performances des deux athlètes de haut niveau alors qu’elles sont encore à l’arrêt. Les grandes prises d’air et les rideaux d’air (ou « air curtains ») à l’avant, les éléments de carrosserie apparents en plastique renforcé par fibres de carbone (PRFC) et en aluminium ou encore le diffuseur sur la partie arrière large n’accentuent pas seulement le style, mais découlent tout logiquement des impératifs fonctionnels en matière d’aérodynamique, de refroidissement et de construction allégée.

De nombreuses mesures aérodynamiques impliquant toutes les parties de la carrosserie. Le concept aérodynamique est depuis toujours un facteur clé dans le processus de développement des modèles de la société BMW M GmbH. L’écoulement de l’air autour du véhicule doit être optimisé pour assurer un dynamisme de conduite élevé, tout en garantissant un refroidissement suffisant du moteur, de la chaîne cinématique et des freins, même lorsqu’ils sont fortement sollicités sur circuit.

Des éléments comme le bouclier avant aux formes musclées, le soubassement lisse, l’arête de décollement clairement définie style Gurney sur la poupe de la BMW M3 Berline et style béquet intégré à l’arrière de la BMW M4 Coupé, réduisent la portance autant au niveau de l’essieu avant qu’au niveau de l’essieu arrière, tout en contribuant à une maniabilité idéale. « La manière dont nous dirigeons l’air de refroidissement à travers le radiateur d’huile moteur, pour prendre un exemple, provoque un effet Venturi, qui réduit la portance au niveau de l’essieu avant, ce qui améliore le comportement directionnel à l’amorce des virages », explique Albert Biermann, responsable du développement chez BMW M GmbH. Des éléments tels que les rideaux d’air et les ouïes M intégrant les canalisations d’air (« air breather ») en aval des roues avant minimisent les turbulences au niveau des passages de roue avant. Associés aux rétroviseurs extérieurs au look double embase et à l’aérodynamique optimisée, ils sont en même temps des éléments de style hautement caractéristiques de la BMW M3 Berline et de la BMW M4 Coupé. Par ailleurs, ils réduisent aussi la traînée aérodynamique. Ces exemples illustrent fort bien comment les ingénieurs M ont su concilier les exigences à remplir dans la circulation quotidienne et celles régnant sur circuit.

Un concept de refroidissement sophistiqué pour des performances maximales. Le niveau de puissance exceptionnel des BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé met à rude épreuve la gestion thermique du moteur et des organes périphériques. Pour assurer des températures de service optimales tant dans une circulation quotidienne typique et lors de courts trajets en ville que sur circuit, les ingénieurs de BMW M GmbH misent sur un système de refroidissement extrêmement efficace. Ainsi, la ligne d’admission d’air du six cylindres n’est pas seulement équipée des deux turbocompresseurs ultradynamiques, mais aussi d’un système de refroidissement indirect de l’air de suralimentation pour maximiser la suralimentation et le rendement du moteur. Le concept de refroidissement adapté aux sorties sur circuit comprend, outre le radiateur principal, des radiateurs d’eau déportés sur les côtés pour les circuits haute et basse température ainsi que pour l’huile moteur et l’huile de boîte (en association avec la boîte M à double embrayage). Ils assurent un bilan thermique équilibré et, donc, un niveau de performance élevé même sur circuit. Une pompe à eau électrique supplémentaire garantit le refroidissement des paliers des turbocompresseurs lorsque la voiture est à l’arrêt.

Boîte mécanique à six rapports avec fonction coup de gaz. En dotation standard des voitures, la transmission du couple passe par une boîte mécanique à six rapports associée à un embrayage bidisque robuste. Comparée à la devancière, cette boîte est nettement plus compacte et accuse 12 kilogrammes de moins sur la balance. Pour augmenter le confort de commande, la boîte manuelle fait appel à des bagues de synchronisation dotées de garnitures de friction en carbone de conception nouvelle. Le graissage à carter sec de la boîte de vitesses garantit une alimentation en huile efficace de tous les composants. Au rétrogradage, la boîte de vitesses déclenche une fonction coup de gaz, réservée jusqu’ici à la boîte M à double embrayage. Empruntée à la compétition, cette régulation du régime de retombée facilite la commande des rapports et permet de stabiliser la voiture.

Boîte M à double embrayage et sept rapports avec fonction M Drivelogic et fonction de départ automatisé (Launch Control). Avec la boîte M à double embrayage de la troisième génération, les ingénieurs M cherchent une fois de plus à redéfinir la donne en matière de transmission de la force motrice et d’aptitudes sur circuit, sans faire de concessions sur l’aptitude au quotidien. Disponible en option, la boîte M à double embrayage et sept rapports avec fonction Drivelogic assure au nouveau moteur turbocompressé tournant à haut régime une mise en scène des plus émotionnelles. Outre le passage automatique des rapports, elle permet aussi, en mode manuel, des passages de rapports ultrarapides sans rupture de charge. La fonction de départ automatisé (Launch Control) intégrée garantit une accélération optimale départ arrêté, encore meilleure que celle atteinte avec la boîte manuelle. En cas de survirage, la fonction « Stability Clutch Control » ouvre l’embrayage pour stabiliser la voiture par ce biais. En outre, le système propose des fonctions supplémentaires, telles que les modes Drivelogic que le conducteur peut choisir librement et qui confèrent à la BMW M3 et à la BMW M4 un comportement qui est alors plus confortable, plus sobre ou encore plus sportif. Grâce à l’ajout d’un septième rapport, cette boîte de vitesses se distingue de la boîte mécanique par une plus grande ouverture, ce qui bénéficie à l’efficacité.

Les propriétés du matériau très léger et ultrarésistant qu’est le PRFC ont permis de réaliser l’arbre de transmission selon une approche fondamentalement nouvelle. Cette pièce en PRFC transmet le couple de la boîte de vitesses mécanique au couple conique et subit des sollicitations extrêmes, notamment sur des voitures puissantes. « La grande rigidité et le poids réduit du tube en PRFC permettent de réaliser l’arbre de transmission en un seul élément sans palier central. Outre une baisse du poids de 40 pour cent par rapport au prédécesseur, les masses en rotation s’en trouvent réduites, ce qui améliore le dynamisme de la chaîne cinématique », explique Albert Biermann.

Propulsion perfectionnée avec Différentiel M actif. Parmi les autres composants renforçant le comportement dynamique de la BMW M3 Berline et de la BMW M4 Coupé, citons les demi-arbres creux de conception légère qui relient le couple conique aux roues arrière, ainsi que le Différentiel M actif qui optimise la motricité et la stabilité dynamique à l’aide d’un blocage piloté à embrayage multidisques. La régulation active du blocage à embrayage multidisques intervient avec une précision et une rapidité des plus élevées. Son boîtier de commande est interconnecté avec l’aide à la conduite DSC (Contrôle dynamique de la stabilité) et tient aussi compte de la position de l’accélérateur, de la vitesse de rotation des roues et du taux de lacet de la voiture. Il analyse ainsi chaque situation de conduite avec précision et sait identifier le risque d’une perte de traction unilatérale avant même qu’il ne s’amorce. Le couple de blocage est alors adapté en quelques fractions de seconde, la plage de modulation allant de zéro à 100 pour cent. Il est ainsi possible d’éviter qu’une roue ne se mette à patiner, même sur un revêtement glissant, en présence de différences d’adhérence importantes entre les roues arrière droite et gauche, dans les virages serrés ou encore lors de changements de direction particulièrement dynamiques. La traction ainsi optimisée assure une stabilité de tous les instants même dans des conditions exigeantes et autorise une accélération très dynamique en sortie de virage.

Sous-fonction du Contrôle dynamique de la stabilité (DSC), le mode M Dynamic répond aux souhaits de ceux qui cherchent un dynamisme de conduite particulièrement élevé. Tandis que le DSC contrecarre de manière ciblée tout sous-virage ou survirage, le mode M Dynamic autorise un certain patinage des roues, permettant ainsi de légers dérapages contrôlés. Les conducteurs à la fibre sportive apprécient ce comportement de conduite ; contrairement à la conduite avec le DSC désactivé, les systèmes d’assistance interviennent cependant dès que les limites de l’adhérence sont atteintes. Et c’est toujours au conducteur qu’incombe la responsabilité de stabiliser sa voiture.

Liaisons au sol en aluminium pour un dynamisme affûté. Le coeur de métier de BMW M GmbH est le développement d’automobiles M se distinguant par une grande précision directionnelle, une maîtrise aisée aux limites de l’adhérence, une agilité élevée, des sensations de conduite intenses et une motricité maximale associées à une stabilité dynamique hors du commun, sans pour autant négliger l’aptitude au quotidien. Pour atteindre ces objectifs également sur la nouvelle BMW M3 Berline et la nouvelle BMW M4 Coupé aux performances nettement accrues, les essieux ont été totalement reconçus et peaufinés dans le moindre détail.

Dans ce domaine aussi, le poids réduit associé à la grande rigidité des essieux est une condition sine qua non pour une expérience de conduite particulièrement dynamique. Les bras de suspension, porte-moyeu et supports d’essieu, réalisés selon les principes de la construction légère en aluminium, réduisent le poids de l’essieu avant à jambes de suspension à double articulation de 5 kilogrammes par rapport à une conception classique en acier. Des rotules sans jeu et des paliers à élastomère spécialement conçus pour la BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé assurent une transmission idéale et directe des efforts agissant dans les sens longitudinal et transversal. Le bloc avant est rigidifié par le plan de poussée en aluminium, la barre de précision en PRFC dans la partie avant et des vissages supplémentaires du support d’essieu sur la structure de la carrosserie.

L’essieu arrière à cinq bras de la nouvelle BMW M3 est, lui aussi, plus léger que la solution mise en oeuvre sur la devancière. Tous les bras de suspension et autres porte-moyeu sont réalisés en aluminium forgé, ce qui réduit d’environ 3 kilogrammes les masses non suspendues des éléments de guidage des roues, par rapport à la génération de modèles actuelle. Le vissage rigide et, donc, sans silentblocs élastiques, du support d’essieu arrière sur la carrosserie, est emprunté à la compétition et sert à améliorer encore le guidage des roues et, par là, la tenue de cap. Albert Biermann donne un autre exemple de la symbiose parfaite entre technologies directement issues du sport automobile et aptitudes au quotidien évoluées : « Grâce à la suspension bi-élastique du couple conique sur le support d’essieu arrière, qui est à son tour vissé de manière rigide sur la structure de la carrosserie, nous atteignons une précision d’un niveau absolument inédit, sans pour autant négliger le confort. »

Dès le début, le développement des pneus a été pris en compte lors de la conception des essieux. Dans le domaine des voitures de sport hautes performances, telles que la BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé, il s’agit en effet de veiller encore plus à nombre de paramètres : outre le guidage latéral et les efforts de freinage, le toucher de la route et la précision directionnelle comptent parmi les paramètres clé lors du développement des pneus avant, tandis que sur l’essieu arrière, la motricité, le guidage latéral et la tenue de cap se trouvent au premier plan. C’est pourquoi les deux voitures sont dotées en départ usine de roues forgées de 18 pouces à poids optimisé (essieu avant : 9 J x 18, essieu arrière : 10 J x 18) avec une monte pneumatique mixte (essieu avant : 255 mm, essieu arrière : 275 mm). Des roues de 19 pouces sont disponibles en option. Les roues forgées de conception spéciale apportent une contribution déterminante à la réduction des masses non suspendues et, par conséquent, à l’optimisation des qualités dynamiques et de l’efficacité. Tous les composants se trouvant entre le volant et les pneus ont été soigneusement accordés par les ingénieurs M chevronnés, afin de porter la précision directionnelle et le guidage latéral au maximum tout en assurant un agrément de conduite de haut niveau.

Direction électromécanique avec trois lois d’assistance. La direction électromécanique est une conception nouvelle signée BMW M GmbH et le lien le plus important entre le conducteur et sa voiture. Elle brille par un toucher de la route direct et par un retour d’information précis sur l’état de conduite. La fonction Servotronic intégrée adapte l’effort de braquage à la vitesse par voie électronique, garantissant ainsi un comportement directionnel idéal quel que soit le rythme adopté par le conducteur. La direction de la BMW M3 Berline et de la BMW M4 Coupé offre trois lois d’assistance (COMFORT, SPORT et SPORT+) également de série qui, activées par simple pression d’une touche, permettent d’adapter l’assistance à la direction à l’utilisation actuelle de la voiture et au goût personnel du conducteur.

« Le choix d’un bloc avant et arrière rigides, d’une cinématique d’essieu précise ainsi que d’une direction à assistance électromécanique ultrasensible gratifie la BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé de qualités exceptionnelles quant à leur comportement directionnel et à leur maniabilité », résume Albert Biermann.

Le châssis M adaptatif optionnel dispose, lui aussi, des trois modes CONFORT, SPORT et SPORT+. Le conducteur peut ainsi choisir parmi trois lois d’amortisseurs : un tarage confort, par exemple pour la circulation urbaine, un tarage plus ferme pour la conduite dynamique sur route ainsi qu’un tarage circuit minimisant les mouvements de la carrosserie tout en maximisant le dynamisme de conduite.

Conformément à leurs qualités dynamiques hors norme, la BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé reçoivent, en dotation standard, le système de freinage BMW M Compound qui séduit par un excellent dosage, des valeurs de décélération extrêmes et une grande résistance au fading. Grâce à son poids nettement réduit par rapport à un système de freinage conventionnel, ce frein contribue en même temps à la réduction des masses non suspendues et, donc, à un renforcement du dynamisme de conduite. Disponibles en option, les freins BMW M carbone céramique pèsent encore moins et, optimisés encore en termes de performances, ils sont encore mieux adaptés au circuit de course et présentent une durée de vie encore accrue.

3 Nouveau six cylindres en ligne : le meilleur de deux univers : caractère haut régime et technologie turbo.

Avec les nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé, la société BMW M GmbH revient au concept du six cylindres en ligne qui avait déjà caractérisé la deuxième et la troisième génération de cette voiture de sport hautes performances devenue une icône. « Lorsque nous nous mettons à développer un nouveau modèle, nous commençons par examiner les exigences auxquelles la voiture doit satisfaire pour déterminer ensuite les concepts et technologies les mieux à même d’atteindre ces objectifs », explique Albert Biermann. Le nouveau moteur suralimenté, qui tourne à un régime maximal de 7 600 tr/min associe le meilleur de deux univers : son caractère haut régime lui assure une avidité à monter dans les tours complètement inédite pour un moteur turbocompressé, un débit de puissance linéaire sur une plage de régimes très large et une sonorité sans égale. Grâce à la technologie BMW M TwinPower Turbo, le couple maximal est disponible sur une large plage de régimes. S’y ajoutent un rendement particulièrement élevé et, par conséquent, une efficacité exceptionnelle.

La puissance maximale de 431 ch s’est légèrement accrue par rapport au huit cylindres de la génération précédente et est disponible entre 5 500 tr/min et 7 300 tr/min. Le couple maximal a augmenté, quant à lui, de presque 40 pour cent pour atteindre 550 Newtons-mètres, disponible sur une plage de régimes très large, comprise entre 1 850 et 5 500 tr/min. La nouvelle BMW M3 Berline et la nouvelle BMW M4 Coupé s’acquittent du zéro à 100 km/h en 4,1 secondes. La vitesse maximale est bridée par l’électronique à 250 km/h, mais peut être portée à 280 km/h lorsque les voitures sont équipées du pack M Driver optionnel. En même temps, le moteur sait impressionner par une consommation très contenue : selon le cycle de conduite européen, la BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé affichent une consommation de 8,3 litres aux 100 kilomètres et des émissions de 194 grammes de CO2 par kilomètre, soit une baisse de plus de 25 pour cent par rapport à leurs devancières, ce qui fait qu’elles respectent la norme Euro 6.

Réponse spontanée grâce à la technologie BMW M TwinPower Turbo. La technologie BMW M TwinPower Turbo mise en oeuvre comprend deux turbocompresseurs du type Mono Scroll (simple entrée) très réactifs, l’injection directe du type High Precision Injection, la distribution variable VALVETRONIC ainsi que le système de calage variable en continu des arbres à cames, double VANOS. De concert, ces systèmes de réglage des soupapes et de calage des arbres à cames font varier la levée des soupapes d’admission de manière entièrement variable. Le moteur peut ainsi déployer sa puissance de manière idéale et réagir sans le moindre délai. En outre, sa consommation et ses émissions de gaz d’échappement s’en trouvent réduites.

Grâce à sa conception dite à tablature fermée (closed deck), le carter de vilebrequin du six cylindres est particulièrement rigide et autorise ainsi des pressions supérieures dans les cylindres au profit d’un rendement optimisé. Les cylindres non chemisés dont les surfaces de glissement sont dotées d’un revêtement appliqué par projection arc-fil (procédé LDS) contribuent considérablement à la baisse du poids.

Le vilebrequin forgé ultrarésistant en torsion est une autre prouesse technologique. Il n’assure pas seulement la transmission du couple plus élevé, mais contribue, grâce à son poids limité, à une nette réduction des masses en rotation avec, à la clé, une optimisation de la réponse et du pouvoir d’accélération du moteur.

Alimentation en huile moteur compatible circuit, garante d’un niveau de performance exceptionnel. Sur circuit, le niveau dynamique élevé de la BMW M3 Berline et de la BMW M4 Coupé met à rude épreuve le système d’alimentation en huile du moteur. La grande expérience de BMW M GmbH dans la compétition se révèle aussi dans ce domaine. Ainsi, le carter d’huile allégé en magnésium est équipé d’un recouvrement supplémentaire pour limiter le ballottement du lubrifiant en cas d’accélérations transversales hautement dynamiques de la voiture. Lors d’accélérations ou de décélérations extrêmes, une pompe d’aspiration d’huile supplémentaire et un système de retour d’huile sophistiqué au niveau du turbocompresseur permettent de stabiliser le circuit d’huile. Tous les composants du moteur bénéficient ainsi à tout moment d’une alimentation en huile fiable, que ce soit sur des trajets quotidiens ou à un rythme soutenu sur circuit.

Le système innovant des volets pilotés dans la ligne d’échappement biflux confère aux nouvelles BMW M3 et BMW M4 une sonorité entièrement en phase avec leurs qualités ultrasportives. Outre une contre-pression minimale des gaz d’échappement, les volets à commande électrique situés directement en amont du silencieux arrière génèrent une sonorité marquante, indéniablement BMW M, qui est présente sur toute la plage des régimes, tout en fournissant un retour d’information précis sur l’état de charge. En choisissant le mode de conduite souhaité, le conducteur active par ailleurs un réglage préconfiguré et cohérent qui gère, entre autres, le feedback sonore du moteur.

4 Construction allégée selon une approche holistique : réduction du poids dans tous les domaines importants.

La construction allégée intelligente a été une priorité absolue lors du développement des nouvelles BMW M3 et BMW M4. L’objectif consistait à minimiser le poids à vide, non seulement pour jeter la base permettant aux deux modèles de déployer leur qualités dynamiques d’exception, mais aussi pour contribuer à leur efficacité exemplaire. Les efforts visant à optimiser les masses ont porté leurs fruits : en effet, la BMW M4 Coupé accuse un poids à vide (selon DIN) impressionnant de seulement 1 497 kilogrammes. Corrigé des variations d’équipement, son poids reste ainsi d’environ 80 kilogrammes en-dessous de celui de sa devancière, ce qui bénéficie bien évidemment au dynamisme de conduite et à la consommation.

Inauguration du toit en PRFC sur la BMW M3 Berline. Contrairement à la génération précédente sur laquelle le toit en PRFC était l’apanage de la silhouette coupé, la BMW M3 à quatre portes peut désormais, elle aussi, se targuer de cet élément fonctionnel et trait de style marquant. Grâce au toit en PRFC, le poids de la BMW M3 Berline diminue de 5 kilogrammes et celui de la BMW M4 Coupé de plus de 6 kilogrammes, ce qui abaisse en même temps le centre de gravité des voitures et améliore ainsi leur dynamisme.

Les panneaux latéraux avant et le capot moteur avec son dôme de puissance typé sont en tôle d’aluminium et non pas en acier, matériau habituellement utilisé pour ces composants. Ils fournissent ainsi une contribution majeure à la construction allégée, tout en optimisant la répartition des charges sur les essieux.

Sur la M4 Coupé, la ligne de toit aux contours prononcés avec son renfoncement au milieu du toit est reprise par le capot arrière, soulignant ainsi l’ambition sportive encore affûtée de ce modèle. De conception entièrement nouvelle, le capot arrière ne confère pas seulement une partie arrière très réussie à la BMW M4 Coupé, mais optimise aussi l’aérodynamique grâce à sa géométrie spécifique, alors que l’utilisation de fibres de carbone et de matières synthétiques contribue à abaisser encore le poids.

L’arbre de transmission des nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé est également en matière plastique renforcée par fibres de carbone (PRFC). La grande rigidité et le poids réduit du tube en PRFC permettent de réaliser l’arbre de transmission en un seul élément sans palier central. Outre une baisse du poids de 40 pour cent par rapport au prédécesseur, les masses en rotation s’en trouvent réduites, ce qui accroît le dynamisme de la chaîne cinématique.

La barre de précision en PRFC logée dans le compartiment moteur est un bon exemple qui montre à quel point les ingénieurs ont tenu compte du dynamisme de conduite dans tous les efforts déployés pour réduire le poids. N’accusant que 1,5 kilogrammes sur la balance, elle se caractérise par une rigidité qu’une pièce comparable en aluminium ne saurait atteindre, tout en contribuant de manière décisive à l’excellent comportement des voitures à l’amorce des virages et à leur précision directionnelle exemplaire.

Le recours au carbone souligne la position de leader mondial que BMW détient dans la mise en oeuvre de ce matériau ultrarésistant et léger. Ainsi, l’automobile innovante qu’est la BMW i3 est le premier modèle construit en grande série à présenter un corps de carrosserie réalisé entièrement en ce matériau.

5 Développement assisté par des pilotes de course professionnels: Bruno Spengler, pilote d’usine BMW, à propos des points forts techniques.

Lors du développement des nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé, les ingénieurs de BMW M n’ont pas seulement pu s’appuyer sur des technologies éprouvées en course, mais aussi sur le talent de pilotes chevronnés. Engagés au Championnat d’Allemagne de tourisme (DTM), les deux pilotes d’usine BMW Motorsport Bruno Spengler et Timo Glock sont deux des coureurs automobiles à avoir participé à de nombreux essais de mise au point effectués sur la Boucle nord du Nürburgring.

« Je suis fier d’avoir contribué à la mise au point de ces voitures », dit Bruno Spengler, qui a remporté le titre de champion du DTM en 2012 et a terminé troisième de la saison 2013. « Le châssis se distingue par un tarage très sportif, le retour d’information de l’essieu avant est extrêmement direct, l’adhérence au niveau de l’essieu arrière est phénoménale et le débit de puissance du moteur est tout simplement bluffant. Cette voiture est la base idéale pour notre bolide en DTM. »

Bruno Spengler à propos du six cylindres en ligne doté de la technologie M TwinPower Turbo : « Ce qui m’impressionne beaucoup en tant que pilote, c’est que les deux turbocompresseurs répondent sans le moindre temps mort à chaque impulsion donnée sur l’accélérateur. Cela confère au moteur une caractéristique sensationnelle qui ne distille pas seulement un énorme plaisir, mais est aussi une base idéale pour un pilotage sportif. »

... à propos de la direction assistée électronique : « La direction assistée électronique est très précise, ce qui est un point déterminant pour moi en tant que pilote de course. Elle réagit directement à chaque mouvement du volant et fournit un excellent retour d’information. »

... à propos de l’essieu arrière : « Grâce à son blocage de différentiel piloté, l’essieu arrière se caractérise par sa grande progressivité et garantit un grip extrême. Dans la pratique, ‘piloté’ signifie que l’autobloquant ouvre et que le taux de blocage descend donc jusqu’à zéro, lorsque le pilote lève le pied à l’entrée d’un virage : la voiture s’y inscrit donc avec agilité. À l’accélération en sortie de virage, l’autobloquant ferme, c’est-à-dire que le taux de blocage augmente en continu, jusqu’à 100 pour cent si besoin est, pour assurer une traction optimale. »

6 Design : le langage des formes typé met en valeur les performances exceptionnelles.

Le design de la nouvelle BMW M3 Berline et de la nouvelle BMW M4 Coupé visualise de manière impressionnante le niveau de puissance exceptionnel et la maniabilité remarquable des deux nouveaux modèles. « L’observateur doit pouvoir reconnaître les performances souveraines de la BMW M3 Berline et de la BMW M4 Coupé au premier coup d’oeil », dit Karim Habib, responsable du design des automobiles BMW. « Ainsi, le design extérieur des nouvelles BMW M3 et BMW M4 hisse le langage de style de BMW M à un niveau d’expression inédit : il est fort de caractère, émotionnel et très dynamique. »

Vue de face : un visage signé BMW M particulièrement expressif. Vues de face, la BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé se distinguent surtout par leurs contours prononcés ainsi que par le traité résolument tridimensionnel du bloc avant, qui leur confèrent un visage particulièrement expressif. Les phares doubles dans une interprétation moderne et dotés de LEDs disponibles en option, les naseaux marquants à doubles lames teintées noires et griffées M se faisant l’écho des jantes à doubles branches typiquement BMW M, ainsi que le bouclier avant aux formes musclées et doté de trois grandes prises d’air pour assurer le refroidissement du moteur hautes performances et du système de freinage, sont autant d’éléments de style caractéristiques qui ne laissent aucun doute sur l’appartenance des nouvelles-venues à la famille des automobiles BMW M. Un autre élément de design typique de BMW M : le dôme de puissance caractéristique qui coiffe le capot moteur et laisse deviner le potentiel du puissant moteur M TwinPower Turbo tout en dégageant de la place pour le radiateur d’air de suralimentation. Les rétroviseurs extérieurs marquants esquissant le look double embase, dont l’aérodynamique a été adaptée de manière idéale aux nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé, sont un autre élément susceptible d’attirer les regards.

Vue latérale : une silhouette basse et une ligne dynamique. Le dynamisme dégagé par la partie avant se poursuit dans les flancs des deux voitures. Les proportions typiquement BMW – long capot moteur, long empattement, verrière reculée et porte-à-faux avant réduit – sont encore accentuées par des éléments de style typiquement M. « Les passages de roue musclés et le langage expressif des surfaces mettent nettement en avant le potentiel dynamique de la BMW M3 et de la BMW M4 », tel est l’avis de Karim Habib.

L’ouïe M entièrement redessinée fait, elle aussi, partie des éléments soulignant visuellement le dynamisme, tout en assurant une fonction bien concrète. Elle intègre en effet la canalisation d’air – air breather – qui, en association avec le rideau d’air (air curtain) créé par la fente dans le bouclier avant, permet un guidage idéal de l’air au niveau du passage de roue, améliorant ainsi l’aérodynamique.

Grâce à la teinte foncée du toit en PRFC avec sa ligne aux contours prononcés, les deux modèles paraissent plus bas et plus compacts. Cela s’explique par le fait que l’oeil de l’observateur prend les longerons de toit peints couleur caisse pour le point le plus haut de la carrosserie. La ligne de toit fluide ajoute une touche d’élégance à l’allure d’ensemble sportive de la BMW M3 Berline et de la BMW M4 Coupé. En filant vers l’arrière, la ligne accélère son allure pour augmenter encore l’appui aérodynamique, tout en accentuant la carrure musclée de la partie arrière.

Vue arrière : BMW M4 avec béquet intégré dans le capot arrière. Le design arrière révèle de grandes différences entre les deux modèles. Pour réduire la portance, la BMW M3 Berline est équipée d’une arête de décollement de type Gurney. Le capot arrière de la BMW M4 Coupé intègre, quant à lui, un béquet arrière et est réalisé en matière plastique renforcée par fibres de carbone (PRFC) séduisant par sa légèreté. Outre son atout aérodynamique, le capot arrière apporte une contribution significative au langage des formes typé de la BMW M4. Ainsi, les deux lignes qui prennent naissance autour du dôme de puissance sur le capot moteur et parcourent ensuite le toit en PRFC en lui conférant son profil prononcé, se perdent dans le capot de coffre.

Les passages de roues arrière très évasés sont ce que les deux modèles ont en commun. Associés à la voie large, ils soulignent l’assurance émanant de la BMW M3 et de la BMW M4. Les doubles embouts d’échappement polis brillant, désormais biseautés, sont un trait distinctif de la partie arrière de toute automobile BMW M. Tels des bijoux, ils sont sertis par un bouclier sculptural à diffuseur intégré.

Design intérieur : ergonomie parfaite et ambiance sportive. La BMW M3 et la BMW M4 reprennent l’architecture intérieure connue des BMW Série 3 et Série 4 avec son ergonomie parfaite et son orientation claire vers le conducteur. En parfaite harmonie avec le caractère des voitures, l’intérieur affiche une ambition encore bien plus sportive. Celle-ci s’exprime à travers une multitude de détails d’équipement typiquement BMW M, tels que les caches de marchepied M, le repose-pied M, le levier de vitesses M, les instruments ronds au style M spécifique à graduation blanche ainsi que le  volant M gainé cuir avec sa bride chromée, des surpiqûres de couleur contrastante et des palettes de commande au look galvanisé (en association avec la boîte M à double embrayage).

Les sièges avant expriment à merveille, eux aussi, les gènes « Motorsport » de BMW M. S’inspirant du look des baquets utilisés dans la course automobile, un carénage monobloc recouvre toute la face arrière du siège. Par conséquent, la structure du siège est très plate ; les flancs hauts réglables en largeur et l’assise basse permettent, quant à eux, d’adopter une position idéale au volant tout en accordant un maintien parfait. Malgré son typage sport indéniable, le siège sport BMW M peut se doter, en option, d’équipements de confort tels qu’un réglage électrique ou un chauffage. Grâce aux surpiqûres, à la structure du garnissage et aux perforations qu’il présente, le siège dégage une fine élégance. Éclairé pour la première fois, l’emblème BMW M apposé sur le dossier ajoute une touche d’exclusivité inédite.

7 Dotation : dotation de série très riche, nombreuses options peaufinant le dynamisme et le confort.

Les nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé disposent déjà en départ usine d’un équipement très bien nanti qui est parfaitement en phase avec leur caractère alliant performances extrêmes et aptitude totale au quotidien. Au-delà de cet équipement de base, le client se voit proposer une vaste gamme d’options qui lui permettent de personnaliser les deux voitures de sport hautes performances, tant pour aguiser encore leur naturel d’athlète de haut niveau que pour maximiser leur confort. Pour exprimer mieux encore sa propre personnalité, le client peut faire appel au programme très varié de BMW Individual comprenant les teintes BMW Individual, le cuir Merino BMW Individual ou bien les inserts décoratifs BMW Individual.

Toit carbone, signe visible de la construction allégée rigoureuse. Le toit en PRFC, apanage du coupé dans la génération précédente de la BMW M3, fait désormais partie de l’équipement standard tant de la nouvelle BMW M3 Berline que de la nouvelle BMW M4 Coupé. Le toit en fibres de carbone apparentes ne met pas seulement en exergue l’exclusivité des deux modèles et leur lien direct avec la compétition, mais aussi la philosophie de la construction allégée rigoureuse dont bénéficient ces voitures.

Parmi les autres détails d’extérieur exclusifs de la dotation standard, il convient de citer : le capot moteur de construction légère avec son dôme de puissance marquant, les panneaux latéraux avant en aluminium, le bouclier avant sculptural avec ses trois prises d’air béantes, les naseaux noirs à doubles lames, les coquilles de rétroviseur extérieur typiquement M, le bouclier arrière à diffuseur intégré, la ligne d’échappement avec quatre embouts d’échappement ainsi que le capot arrière avec son arête de décollement type Gurney sur la BMW M3 respectivement le capot arrière de construction légère au traité aérodynamique à béquet intégré sur la BMW M4. En dotation standard, les deux modèles sont équipés de jantes BMW M en alliage léger forgé de 18 pouces et d’une monte pneumatique mixte. En option, des jantes en alliage léger forgé de 19 pouces à monte pneumatique mixte sont proposées en gris Ferric ou en noir.

Intérieur réunissant matériaux nobles et ambiance racing. L’intérieur de la BMW M3 et de la BMW M4 se distingue par un équipement aussi exclusif que fonctionnel. Ainsi, le volant sport M gainé cuir avec des touches multifonctions fait partie de l’équipement de série au même titre que les sièges sport M typés baquet ou le ciel de pavillon anthracite signé BMW Individual. Le dossier des sièges arrière aux contours prononcés procure un excellent maintien latéral, comparable à celui des sièges avant ; réalisé en un matériau composite de construction légère, il est de plus fractionnable selon un rapport asymétrique (60 / 40). Ainsi équipées, la BMW M3 et la BMW M4 peuvent se targuer d’une modularité et d’une aptitude au quotidien exceptionnelles pour des voitures de sport de leur trempe.

La BMW M3 comme la BMW M4 arborent un volant M gainé cuir à doubles branches. Le logo M, la bride chromée et les surpiqûres de couleur contrastante apportent une belle contribution à l’ambiance racing régnant à bord. En dotation standard, les deux modèles sont équipés d’une boîte mécanique à six rapports. La boîte M à double embrayage (M DKG) et sept rapports disponible en option permet de passer les rapports non seulement à l’aide du sélecteur logé sur la console centrale, mais aussi via les palettes de commande au volant.

Innovation technologique en matière de transmission et de liaisons au sol au service d’un dynamisme maximal. La boîte M DKG Drivelogic optionnelle fonctionne sans la moindre rupture de charge, raccourcissant ainsi le passage des rapports. Elle intègre une fonction de départ automatisé (Launch Control) qui permet une accélération idéale départ arrêté.

Une motricité sans faille est garantie, de série, par le Différentiel M actif sur l’essieu arrière, alors que la direction Servotronic électromécanique spécifique M à trois lois d’assistance, elle aussi embarquée en départ usine, se porte garante d’un comportement directionnel incisif à l’amorce des virages. Outre le système de freinage M Compound de série, les clients peuvent opter pour un système de freinage encore plus léger et plus performant, à savoir les freins BMW M carbone céramique qui, avec leurs étriers de couleur d’or, ajoutent par ailleurs une touche esthétique.

Équipements optionnels pour une information complète du conducteur. Pour la conduite résolument sportive sur circuit, la société BMW M GmbH a développé une application gratuite, le laptimer BMW M, qui permet d’analyser le style de pilotage personnel. Pour ce faire, le smartphone est relié à la voiture via un câble USB ou via l’adaptateur snap-in. L’application laptimer BMW M se commande alors confortablement via le controller iDrive. Dès le départ, cette application enregistre la vitesse, l’accélération longitudinale et transversale, le régime moteur, le rapport engagé (en association avec la boîte M DKG ou la boîte automatique), l’angle de braquage et la position de l’accélérateur ainsi que la consommation. L’analyse graphique ultérieure sur le smartphone permet ainsi d’évaluer aussi les réactions du conducteur. Une autre fonction de l’application permet de comparer, virage par virage, deux enregistrements faits sur le même circuit. De telles comparaisons sont également possibles avec les enregistrements d’autres pilotes reçus par e-mail.

Les nombreux systèmes d’aide à la conduite et autres services de mobilité de BMW ConnectedDrive déjà connus, entre entres, de la BMW Série 3 et de la BMW Série 4 sont bien évidemment aussi disponibles sur la BMW M3 Berline et la BMW M4 Coupé. Parmi les points forts de ce programme, mentionnons : le système de navigation Professional plus performant de la nouvelle génération qui offre des graphiques plus brillants et des éléments 3D dans la représentation des cartes ; le Driving Assistant Plus qui avertit s’il y a risque de collision avec un piéton ; l’Assistant pleins phares anti-éblouissement à LEDs à gestion intelligente ; le système Active Protection avec Assistant de vigilance ainsi qu’un Régulateur distance-vitesse évolué avec fonction stop & go.

L’affichage tête haute équipant en option la BMW M3 et la BMW M4 séduit par des fonctions supplémentaires spécifiques M, telles que l’indicateur du rapport engagé, le compte-tours et l’indicateur du point de changement de rapport.

8 Production : retour au berceau de la BMW M3.

Il y a 28 ans, au siège de la société BMW Motorsport GmbH, Preußenstraße à Munich, Paul Rosche, qui était alors le directeur de la société, conçut l’idée de la BMW M3. Quelques mois plus tard, la production fut lancée à l’usine principale de BMW à Munich. Jusqu’en 1991, un total de 17 970 BMW M3 de la première génération avaient quitté les chaînes de montage de l’usine munichoise. Presque 23 ans plus tard, la fabrication de cette l’icône des voitures de sport entrée depuis un bon moment déjà dans la légende, revient à son berceau. L’Usine BMW de Munich reprend la production de la nouvelle BMW M4 Coupé, celle de la BMW M3 Berline étant confiée à l’Usine BMW de Regensburg (Ratisbonne) où, depuis 1992, les BMW M3 des générations deux, trois et quatre ont été construites à un total de 222 293 unités.

Intégration complète dans le processus de fabrication régulière. La répartition des BMW M3 et BMW M4 sur les deux sites s’explique, entre autres, par l’intégration des deux voitures de sport hautes performances dans le processus de production des modèles de base respectifs. Ainsi, le site munichois ne produit pas seulement la BMW M4, mais aussi la BMW Série 4 Coupé. L’usine de Ratisbonne assure, quant à elle, la production de la BMW M3 parallèlement à celle de la BMW Série 3 Berline. L’un des avantages d’une production mixte sur une seule chaîne est que l’usine peut réagir sans délai aux fluctuations du marché en adaptant les volumes de production en conséquence. Cette flexibilité repose, outre sur une planification et une logistique performantes, sur le système de production dit à ligne unique : les deux modèles M sont fabriqués sur la même ligne que leurs modèles de base respectifs.

Échange d’expériences intense pour un démarrage de production sans accros. Le concept de construction légère intégrant le capot moteur et les panneaux latéraux en aluminium, le toit en PRFC et le capot arrière de construction allégée, est mis en oeuvre pour la première fois sous cette forme sur le site munichois. L’installation de collage du toit en carbone mise en place dans l’atelier de peinture est, elle aussi, une nouveauté pour cette usine. Les opérateurs travaillant à Munich se sont assurés de la compétence industrielle élevée requise pour la construction légère grâce à un échange d’expériences intense avec les collègues de Ratisbonne. L’Usine BMW de Regensburg (Ratisbonne) dispose en effet d’une longue expérience dans le domaine de la construction légère. Outre la production de la génération précédente de la BMW M3 déjà dotée d’un toit de carbone, cette usine assure aussi la production de nombreux bolides de BMW Motorsport s’alignant dans des courses de voitures de tourisme.

9 La galerie des ancêtres : l’évolution d’une légende automobile au cours de trois décennies.

La nouvelle BMW M3 Berline et la nouvelle BMW M4 Coupé constituent la cinquième génération d’une voiture de sport pur sang, mais pourtant parfaitement adaptée au quotidien, qui, au cours des trois décennies passées, n’a jamais cessé de redéfinir la donne dans le segment des berlines et des coupés hautes performances de milieu de gamme. « Notre icône dans le segment des voitures de sport hautes performances – c’est, depuis 1985, la BMW M3, dont la première génération a été présentée au Salon de Francfort de la même année », explique le Dr Friedrich Nitschke, Président de la Direction de la société BMW M GmbH. Il poursuit : « Aujourd’hui, 28 ans plus tard, les nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé perpétuent cette tradition avec la cinquième génération, et elles hissent cette combinaison unique de dynamisme exceptionnel et d’aptitude totale au quotidien à un niveau encore plus élevé. »

Première génération : base de la voiture de tourisme la plus couronnée. Au printemps 1985, BMW Motorsport s’est mis à développer une voiture pour les courses de tourisme. La version route indispensable à l’homologation – dont 5 000 unités devaient être disponibles dans le commerce en un an pour répondre au règlement sportif – fut conçue d’emblée pour la course et taillée à la mesure du règlement du Groupe A. La BMW M3, première du nom, fêta sa première en septembre 1985 au Salon international de l’Automobile de Francfort, et fut lancée sur le marché en été 1986. Les chiffres-clé : quatre cylindres atmosphérique de 2,3 litres de cylindrée, 143 kW (195 ch) (version non catalysée : 147 kW/200 ch), zéro à 100 km/h en 6,8 s (6,7 s), vitesse maximale : 230 km/h (235 km/h).

Ainsi équipée, la BMW M3 de la première génération dépassa toutes les attentes commerciales. Silhouette cabriolet et toutes évolutions et autres éditons spéciales comprises, BMW vendit ce modèle à un total de 17 970 exemplaires à l’échelle mondiale avant d’arrêter la production en 1991.

Deuxième génération : « louve aux pattes de velours » en trois déclinaisons. Le successeur ne fut, certes, pas conçu comme plateforme pour la compétition, mais dès le début, il fut décliné en trois silhouettes. En 1994, un cabriolet et, pour la première fois, une berline à quatre portes, emboîtèrent le pas au coupé à deux portes lancé en 1992. Ces trois variantes étaient toutes animées d’un six cylindres de 3,0 litres de cylindrée débitant 210 kW (286 ch) et permettant d’abattre le zéro à 100 km/h en moins de 6 secondes. La vitesse était bridée à 250 km/h par l’électronique. Lancée en 1994, une petite série portant la désignation M3 GT délivrait 217 kW (295 ch), fixant ainsi la limite supérieure de l’échelle de puissance de l’époque. En 1995, la cylindrée fut portée à 3,2 litres, la puissance passant, quant à elle, à 236 kW (321 ch).

Dès 1997, la BMW M3 fut la première voiture de grande série au monde à être équipée, en option, de la boîte M séquentielle (SMG), un dispositif décliné de la boîte de vitesses conventionnelle de la M3, mais dont l’embrayage était actionné par voie électro-hydraulique pour passer les rapports. Le conducteur de la M3 n’avait donc plus besoin d’actionner une pédale d’embrayage et pouvait monter ou descendre les rapports en une fraction de seconde en amenant tout simplement le levier de vitesses vers l’avant ou vers l’arrière sur un même axe. Le scepticisme initial une fois surmonté, ce système fut un franc succès, et à la fin de sa phase de production, presqu’une M3 de cette génération sur deux était dotée d’une boîte SMG. La voiture de sport d’exception s’était mue en best-seller : 71 242 unités exactement – des coupés, des cabriolets et des berlines – ont quitté la ligne de production à Ratisbonne.

Certains traits de style de la deuxième génération de la BMW M3 restent par ailleurs inoubliables. Ainsi, entre autres, les jantes en alliage léger à doubles branches ainsi que les coquilles de rétroviseur extérieur au traité spécifique, aérodynamiquement optimisé, avec l’embase dédoublée évoquant le profil d’une voilure d’avion – des points forts du design auxquels chaque génération a su donner une nouvelle interprétation fascinante.

Troisième génération : dynamisme accru pour un design affûté. Lancée en l’an 2000, la troisième génération proposée exclusivement en coupé et en cabriolet, vit l’introduction du dôme de puissance sur le capot moteur, autre trait distinctif désormais traditionnel de la BMW M3. En outre, le nouveau modèle plaça une fois de plus la barre nettement plus haut en matière de puissance et de comportement dynamique. Athlète de haut niveau, la voiture puisait 252 kW (343 ch) dans la cylindrée pourtant inchangée de 3,2 litres de son six cylindres en ligne. Si nécessaire, elle abattait le zéro à 100 km/h en 5,2 secondes (cabriolet : 5,5 secondes). Presque plus impressionnant encore : la reprise de 80 à 120 km/h en quatrième demandait à peine 5,4 secondes – une preuve irréfutable du punch incroyable du six cylindres.

De plus, la BMW M3 était équipée, pour la première fois, d’un différentiel autobloquant variable sur l’essieu arrière. Son effet de blocage modulable entre zéro et 100 pour cent se traduisait pour le conducteur par un net avantage de traction et d’adhérence au démarrage et dans les virages enchaînés à vive allure. En outre, la deuxième génération de la boîte M séquentielle (SMG II) pouvait désormais aussi se commander à l’aide de palettes au volant.

Lancée en 2003, la BMW M3 CSL était la version de pointe coiffant la gamme. Les trois lettres signifiaient « Coupé Sport Leichtbau » (coupé, sport, construction légère) ; le toit, la console centrale et les revêtements de portes étaient réalisés en composite de fibres de carbone, la lunette arrière était allégée et de nombreux éléments de confort avaient été tout simplement supprimés. Avec un poids à vide de seulement 1 385 kilogrammes, elle accusait environ 110 kilogrammes de moins sur la balance que le modèle standard. En quelques mois seulement, les 1 383 exemplaires de cet as des virages fort de 265 kW (360 ch) furent tous vendus.

Quatrième génération : V8 et construction légère intelligente. En 2007, pour la première fois depuis 15 ans, ce ne fut pas le six cylindres en ligne plusieurs fois couronné « Engine of the Year » qui fut retenu pour la BMW M3, quatrième du nom. Désormais, un huit cylindres puisant une puissance de 309 kW (420 ch) dans une cylindrée de 3 999 cm³ allait tourner sous le capot moteur du coupé, de la berline présentée juste après et du cabriolet lancé en 2008. Environ 85 pour cent du couple maximal de 400 Newtons-mètres étaient disponibles sur une plage de régimes énorme couvrant 6 500 tr/min. Sur le coupé notamment, les ingénieurs avaient misé une fois de plus sur la construction légère. Vu l’expérience positive acquise sur d’autres modèles M, son toit était en plastique renforcé par fibres de carbone. Le capot moteur avec son dôme de puissance marquant était réalisé en aluminium, tout comme de vastes parties du nouveau train de roulement de conception légère.

Plusieurs éditions exclusives de la BMW M3 construite en petite série ont jalonné le cycle de production de la quatrième génération, mettant encore mieux en exergue le caractère de la voiture, fortement inspiré de la course. Parmi elles, la BMW M3 GTS, une édition spéciale développée pour le clubsport et homologuée pour la route, se démarqua tout particulièrement : son V8 dont la cylindrée fut portée à 4,4 litres affichait une puissance maximale de 331 kW (450 ch). Grâce à des composants de châssis spécifiques, à des mesures aérodynamiques et à un poste de pilotage avec deux baquets spécialement conçu pour le circuit, cette édition spéciale fournie exclusivement dans une teinte orange flamme attirant tous les regards était prête à courir sur circuit et à distiller des sensations M particulièrement intenses sur route. La BMW M3 GTS s’est vendue à 135 exemplaires.

Dévoilée en 2011 et limitée à seulement 67 unités, la BMW M3 CRT (Carbon Racing Technology) se fit encore plus désirer. Bénéficiant de composants de construction allégée fabriqués en exclusivité et d’un train de roulement modifié, ce modèle débitant 331 kW (450 ch) se distingue par un comportement dynamique particulièrement bien équilibré. Décliné de la BMW M3 Berline, ce bolide fut réalisé par la manufacture de la société BMW M GmbH. Son capot moteur est constitué de deux coques en PRFC prenant en sandwich une structure en nid d’abeilles en aramide. Les baquets de la BMW M3 CRT furent réalisés en deux couches de PRFC recouvrant une structure en nid d’abeilles faite de papier recyclé. En outre, une couche de carbone produit selon un procédé classique fut appliquée sur les zones visibles. Un béquet arrière et un déflecteur d’air en PRFC intégré dans le bouclier avant vinrent compléter la liste des éléments de construction légère exclusifs distinguant la BMW M3 CRT.

10 Fiches techniques :

la nouvelle BMW M3 Berline, la nouvelle BMW M4 Coupé. BMW M3 Berline BMW M4 Coupé
Carrosserie
Nombre de portes / de places 4/5 2/4
Longueur / largeur / hauteur (à vide) mm 4671/1877/1424 4671/1870/1383
Empattement mm 2812
Voie AV / AR mm 1579/1603
Garde au sol mm 120 121
Diamètre de braquage m 12,2
Capacité réservoir env. l 60
Syst. de refroidissement, chauffage inclus l 13,9
Huile moteur1) l 6,5
Poids à vide selon DIN / EU kg 1520/1595

(1560/1635)

1497/1572

(1537/1612)

Charge utile selon DIN kg 580 (540) 543 (503)
PTMA kg 2100 2040
Charge autorisée sur essieu AV / AR kg 990/1170 970/1130
Poids remorquable (12%) freiné / non freiné kg --/--
Charge autorisé sur toit / crochet d’attelage kg 75 / --

75 / 75

Volume du coffre l 480 445
Coeff. de traînée x maître-couple cx x S 0,34 x 2,29 0,34 x 2,23
Moteur
Type / nombre de cylindres / de soupapes en ligne / 6 / 4

en ligne / 6 / 4

Technologie moteur Technologie M TwinPower Turbo : deux turbocompresseurs du type Mono Scroll, injection directe (High Precision Injection), distribution entièrement variable (VALVETRONIC), calage variable des arbres à cames (double VANOS)
Cylindrée réelle cm³ 2979
Course / alésage mm 89,6 / 84,0
Rapport volumétrique /1 10,2
Carburant RON 95 à 98
Puissance kW/ch 317/431
à un régime de tr/mn 5500 à 7300
Couple Nm 550
à un régime de tr/mn 1850 à 5500
Système électrique
Capacité batterie / position Ah/– 69/coffre
Puissance alternateur A/W 209/2926 (au régime nominal)
Dynamisme de conduite et sécurité
Suspension AV essieu à jambes de suspension à double articulation ; construction en aluminium ; cinématique et rigidité spécifiques à M
Suspension AR essieu à cinq bras ; bras de suspension et porte-moyeu en aluminium ; support d’essieu de construction légère en acier, vissage rigide sur la carrosserie ; cinématique et rigidité spécifiques à M
Freins AV freins à disque à étrier fixe à 4 pistons / ventilés, perforés
Freins AR freins à disque à étrier fixe à 2 pistons / ventilés, perforés
Systèmes d’aide à la conduite série : DSC avec ABS et MDM (mode M Dynamic), Contrôle du freinage en courbe CBC, assistant de freinage DBC, gestion stabilisatrice du Différentiel M actif, fonction freins secs, assistant de démarrage
Équipement sécuritaire série : airbags frontaux conducteur et passager, airbags latéraux conducteur et passager, airbags protège-tête à l’AV et à l’AR, ceintures de sécurité à trois points et enrouleurs automatiques sur toutes les places
Direction variable M Sport à crémaillère et à assistance, électromécanique à démultiplication variable (de la crémaillère)
Démultiplication totale direction /1 15,0
Pneus AV / AR 255/40 ZR18 95Y / 275/40 ZR18 99Y
Jantes AV / AR 9,0J x 18 alliage léger / 10,0J x 18 alliage léger





La nouvelle BMW X4
.

La nouvelle BMW X4 (consommation en cycle mixte : 8,3 à 5,0* l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 193 à 131* g/km) associe les caractéristiques typiques de la très prisée famille BMW X à l’élégance sportive d’un coupé classique. Avec la BMW X4, BMW fait désormais entrer ce concept automobile incomparable du Sports Activity Coupé dans le milieu de la gamme premium. La vocation sportive est accentuée par une gamme bien nantie de moteurs hautes performances ultramodernes, par la transmission intégrale xDrive ainsi que par la dotation standard exclusive, qui comprend par exemple la Direction sport variable, le Contrôle de la transmission et le volant sport gainé cuir à palettes de commande des rapports. Allure dynamique et extravertie. Si, d’un point de vue technique, la nouvelle BMW X4 repose sur la BMW X3, elle affiche pourtant un caractère sportif tout à fait particulier et unique en son genre ainsi qu’un dynamisme à nouveau en nette hausse. Un coup d’oeil sur la partie avant suffit pour s’en convaincre. Les grandes prises d’air déportées vers l’extérieur et les lignes de caractère parcourant le bouclier avant confèrent à la BMW X4 une prestance visuelle maximale, renforcée par les phares ronds doubles et les antibrouillards typiques de la marque, proposés tous deux en une version optionnelle à LEDs. La ligne de toit culmine au-dessus du conducteur pour plonger ensuite en douceur vers le bord du hayon, soulignant ainsi le langage des formes d’un coupé sportif classique. Quant au coup de gouge typique de BMW, il est pour la première fois divisé en deux sur la BMW X4. Prenant naissance au passage de roue avant, sa première partie monte dans un mouvement dynamique vers la poignée de porte arrière, tandis que la deuxième partie souligne les formes musclées de l’aile arrière. La poupe de la voiture, avec ses blocs optiques à LEDs en L au look X4 exclusif et son ébauche de diffuseur, exprime déjà à l’arrêt le dynamisme de conduite exceptionnel de la nouvelle BMW X4. La position assise des occupants avant, plus basse de 20 millimètres par rapport à la BMW X3, et la banquette arrière évoquant deux sièges individuels mettent aussi en avant le caractère de coupé de la nouvelle BMW X4 dans son habitacle exclusif et haut de gamme. En même temps, la BMW X4 offre un espace généreux accueillant jusqu’à cinq personnes, ainsi qu’une grande modularité grâce au dossier de banquette arrière fractionnable de série selon un rapport de 40 / 20 / 40.

Puissance moteur maximale associée à un velouté du plus haut niveau. En harmonie avec le tempérament fougueux de la nouvelle BMW X4, la gamme des moteurs permet de choisir entre trois versions essence et trois diesels de la famille des moteurs BMW EfficientDynamics, qui couvrent une plage de puissance comprise entre 135 kW (184 ch) et 230 kW (313 ch) et respectent tous la norme antipollution Euro 6. Sur ces moteurs ultramodernes, la technologie BMW TwinPower Turbo est le gage d’excellentes performances routières et de consommations des plus basses. Ainsi, le moteur essence de pointe tournant sous le capot de la BMW X4 xDrive35i (consommation en agglomération/hors agglomération/en cycle mixte : 10,7/6,9/8,3 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 193 g/km) atteint une puissance remarquable de 225 kW (306 ch) pour un couple maximal de 400 Nm. La BMW X4 xDrive35i abat le zéro à 100 km/h en 5,5 secondes. La BMW X4 xDrive35d (consommation en agglomération/hors agglomération/en cycle mixte : 6,7/5,5/6,0 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 157 g/km) se montre tout aussi souveraine quant au débit de puissance et à l’efficacité CO2. Son six cylindres en ligne de trois litres de cylindrée délivre une puissance de 230 kW (313 ch) et un couple maximal de 630 Nm. Départ arrêté, la BMW X4 xDrive35d fait ainsi grimper l’aiguille en 5,2 secondes à 100 km/h. La BMW X4 xDrive20d (consommation en agglomération/hors agglomération/en cycle mixte : 5,8 à 5,4*/5,1 à 4,8*/5,4 à 5,0* l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 141 à 131* g/km) dotée de la boîte Steptronic à huit rapports fixe, elle aussi, de nouvelles références en termes de consommation et d’émissions de CO2. Son quatre cylindres diesel de deux litres de la toute dernière génération débite 140 kW (190 ch) et un couple maximal de 400 Nm. BMW EfficientDynamics : plaisir de conduire et consommation réduite. Pack technologique incomparable, BMW EfficientDynamics assure aussi des valeurs de consommation et d’émissions des plus favorables à la nouvelle BMW X4. Ce pack comprend, entre autres, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques et la fonction de roulage en roue libre (en association avec les boîtes Steptronic à huit rapports), la fonction de récupération de l’énergie libérée au freinage ainsi que la gestion asservie aux besoins des organes périphériques, conciliant ainsi grand respect de l’environnement et plaisir de conduire maximal. Les pneus à résistance réduite au roulement de la quatrième génération disponibles sur demande y apportent leur contribution en réduisant les émissions de CO2 sur certaines motorisations de la BMW X4 de 7 grammes supplémentaires par kilomètre.

BMW ConnectedDrive : services, applications et aides au conducteur. En proposant BMW ConnectedDrive sur le nouveau X4, BMW confirme à nouveau sa position de leader dans le domaine de l’interconnexion entre le conducteur, sa voiture et l’environnement. Parmi les points forts de la nouvelle BMW X4 figurent par exemple : l’Affichage tête haute BMW qui fait appel à toute la gamme des couleurs, l’Assistant pleins phares anti-éblouissement et le Driving Assistant Plus comprenant, entre autre, l’Alerte de dérive, le régulateur actif vitesse-distance avec fonction stop & go, la Protection préventive des piétons ainsi qu’un Avertisseur de collision déclenchant un freinage maximal si besoin est. En outre, les services ConnectedDrive optionnels permettent de commander des services innovants tels que le système d’info route en temps réel (RTTI), le Service concierge ou les services à distance (Remote Services). À ne pas oublier Facebook, Twitter, la webradio personnalisée AUPEO! ou bien des plateformes de musique, telles que Napster et Deezer, préparés de manière optimale pour une utilisation conviviale à bord de la BMW X4.

Design et fonctionnalité.

Prestance dynamique d’une dimension nouvelle.

Grâce à la nouvelle BMW X4, le concept du Sports Activity Coupé fait son entrée dans le milieu de gamme premium. À l’instar de la BMW X6 prisée qui, toujours unique sur le marché, s’est déjà vendue à 250 000 unités, la nouvelle BMW X4 sait convaincre par sa prestance incomparable sur la route. Par son allure, elle incarne l’association parfaite du caractère puissant d’un Sports Activity Vehicle (SAV) et de l’élégance sportive d’un coupé classique. Expression unique du plaisir de conduire à l’état pur. Techniquement, la nouvelle BMW X4 repose sur la BMW X3. Mais un seul coup d’oeil suffit pour voir qu’elle possède une personnalité dynamique qui lui est propre et un naturel encore plus fougueux. D’une longueur de 4 671 millimètres, elle ne fait que 14 millimètres de plus que la BMW X3, tout en étant plus basse de 36 millimètres (hauteur : 1 624 millimètres) et elle séduit par des proportions en parfait équilibre et un caractère entièrement à part. Les grandes prises d’air déportées vers l’extérieur et les lignes de caractère incisives parcourant le bouclier avant renforcent l’allure musclée et agile de la BMW X4 et semblent rapprocher son centre de gravité de la route, ce qui souligne le dynamisme de conduite accru. Ce dynamisme est encore accentué par les antibrouillards positionnés en dessous des phares ronds doubles caractéristiques, disponibles tous les deux en une version optionnelle à LEDs. Cette disposition marque le visage « à trois yeux » typé de toute BMW X de son empreinte.

La ligne de toit typée coupé de la BMW X4 atteint son point culminant au-dessus des sièges avant – soulignant ainsi l’orientation vers le conducteur typique de la marque – et plonge ensuite dans un mouvement doux vers l’arête de décollement du hayon. La ligne élancée ainsi créée met tout particulièrement en valeur le caractère de coupé sportif de la BMW X4. La réinterprétation du coup de gouge typique de toute BMW qui, pour la première fois, est divisé en deux, étaye le langage des formes unique de la BMW X4 vue de profil. La première partie dessine une ligne légèrement ascendante s’étirant du passage de roue avant à la poignée de porte arrière et fait ainsi ressortir le dynamisme de conduite hors pair de la nouvelle BMW X4. En même temps, la deuxième partie du coup de gouge souligne le modelé puissant de l’aile arrière. L’impression de dynamisme et de puissance est accentuée par les montants arrière sculptés qui renforcent l’allure musclée de la zone scapulaire et par la partie arrière large et basse qui visualise, déjà à l’arrêt, les performances souveraines dont se vante la nouvelle BMW X4. Intérieur à la fois sportif et exclusif. L’intérieur de la nouvelle BMW X4 offre une synthèse harmonieuse de sportivité et d’exclusivité. La hauteur de la carrosserie a diminué de 36 millimètres par rapport à celle de la BMW X3. Le conducteur et son passager avant bénéficient d’une position assise abaissée de 20 millimètres, les sièges arrière sont plus bas de 28 millimètres, si bien que tous les occupants ont l’impression de voyager dans un coupé sport classique. Cette impression est renforcée par la banquette arrière qui, dotée d’amorces de flanc de siège évoquant deux sièges individuels, offre pourtant de la place à trois passagers. Le compartiment de chargement (500 à 1400 litres) est tout aussi convaincant, d’autant plus qu’il est très polyvalent grâce au dossier de la banquette arrière fractionnable de série selon un rapport de 40 / 20 / 40. Les aptitudes au quotidien sont encore améliorées par le hayon à ouverture automatique (série), proposé sur demande avec le Smart Opener à commande gestuelle pour un confort encore accru. Toutes les BMW X4 embarquent la radio Professional avec controller iDrive et écran de contrôle central. En association avec le système de navigation Professional, le nouveau controller iDrive Touch à pavé tactile qui permet de saisir un texte, par exemple une destination de navigation, en écrivant les lettres tout simplement du bout du doigt, contribue, lui aussi, à l’ergonomie parfaite dont se vante la nouvelle BMW X4. Le raffinement et l’exclusivité régnant dans l’habitacle sont mis en relief par des matériaux triés sur le volet, des touches discrètes au look galvanisé et, en association avec la climatisation bizone automatique, le look « black panel » brillant et les baguettes décoratives aluminium incrustées dans les inserts décoratifs en bois. La dotation de la BMW X4, encore mieux nantie que celle de la BMW X3, met également en relief son naturel incomparable. Ainsi, l’équipement de série comprend le hayon à ouverture automatique, un volant sport gainé cuir à palettes de commande des rapports (sauf sur la BMW X4 xDrive20d à boîte manuelle à six rapports), la Direction sport variable, le Contrôle de la transmission et le détecteur d’obstacles Park Distance Control à l’arrière.

Pack sport M et finition xLine pour une personnalisation accrue. Le pack sport M permet de visualiser encore mieux le potentiel dynamique formidable de la BMW X4. Compris dans le pack sport M, le kit aérodynamique M assure une allure des plus marquantes à ce modèle frappé du X. La Shadow Line brillant BMW Individual souligne encore plus le caractère unique de ce Sports Activity Coupé, alors que le tarage sportif du train de roulement amplifie encore le plaisir de conduire qu’il distille. Six teintes choisies avec soin, dont la nouvelle teinte rouge Melbourne métallisé, quatre inserts intérieurs spécifiques, des sièges sport garnis de différents tissus ou cuirs, le ciel de pavillon BMW Individual de couleur anthracite, le volant M gainé cuir, les caches de marchepied M, le repose-pied M ainsi que des roues en alliage léger M de 18, de 19 voire de 20 pouces viennent parachever l’allure premium. Le client BMW X4 n’a pas seulement l’embarras d’un choix haut de gamme, typique de BMW, qui propose différents coloris, roues en alliage léger, garnitures et selleries et autres baguettes et inserts décoratifs, mais peut aussi opter pour la finition xLine pour mettre encore plus en exergue le caractère X de sa voiture. Elle propose deux roues exclusives en alliage léger de 18 ou de 19 pouces, mais aussi six garnitures en tissu et selleries cuir individuelles ainsi que deux inserts décoratifs spécifiques.

Ensemble mécanique.

Performances routières maximales et velouté maximal pour répondre aux plus hautes exigences.

L’ensemble mécanique du premier Sports Activity Coupé de milieu de gamme premium reflète, lui aussi, le rôle de précurseur de cette voiture. Les clients pourront choisir dès le lancement commercial de la nouvelle BMW X4 entre trois moteurs essence et trois moteurs diesel. Tous les moteurs respectent la norme antipollution Euro 6 et tous promettent un plaisir de conduire du plus haut niveau. Ils couvrent une plage de puissances qui s’étend de 135 kW (184 ch) à 230 kW (313 ch). La technologie BMW TwinPower Turbo exclusive est le gage de performances routières exceptionnelles conjuguée à une consommation des plus réduites et des émissions de CO2 minimales. Des moteurs à essence puissants et veloutés. Les moteurs essence ultramodernes animant la nouvelle BMW X4 font appel à une injection directe d’essence du type High Precision Injection, au système de calage variable des arbres à cames double VANOS et à la distribution entièrement variable du type Valvetronic. Cette dotation se traduit par une avidité de monter dans les tours typiquement BMW, un déploiement exceptionnel de la puissance et un velouté merveilleux doublés d’une efficacité maximale. Ainsi, les moteurs essence de la nouvelle BMW X4 redéfinissent la donne grâce à un excellent dynamisme de conduite qui s’accompagne de valeurs de consommation et d’émissions extrêmement basses. Les conducteurs à la fibre sportive seront comblés au volant de la X4 xDrive35i. Son six cylindres en ligne essence de trois litres fournit une puissance maximale de 225 kW (306 ch) disponible entre 5 800 et 6 400 tr/min et un couple maximal de 400 Nm disponible dans une plage de régime allant de 1 200 à 5 000 tr/min. Forte de ce moteur, la BMW X4 xDrive35i abat le zéro à 100 km/h en seulement 5,5 secondes et pointe à une vitesse de 247 km/h. Malgré ces performances routières extraordinaires, la BMW X4 xDrive35i se contente de 8,3 litres aux 100 kilomètres seulement, soit des émissions de 193 grammes de CO2 par kilomètre. Entraînée par le quatre cylindres turbocompressé de 180 kW (245 ch) qui développe un couple de 350 Nm, la BMW X4 xDrive28i (consommation en agglomération/hors agglomération/en cycle mixte : 9,3 à 8,7*/6,3 à 5,9*/7,4 à 7,0* l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 172 à 162* g/km) dotée de série de la boîte Steptronic à huit rapports ne met, quant à elle, que 6,4 secondes pour s’élancer de 0 à 100 km/h et fait ainsi preuve d’un punch impressionnant. Le moteur essence de deux litres animant la BMW X4 xDrive20i (consommation en agglomération/hors agglomération/en cycle mixte : 9,2 à 8,7*/6,3 à 5,9*/7,3 à 6,9* l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 171 à 161* g/km) à boîte Steptronic à huit rapports débite 135 kW (184 ch) à un régime compris entre 5 000 et 6 250 tr/min et offre un couple de 270 Nm disponible entre 1 250 et 4 500 tr/min. Dotée de cette motorisation, la BMW X4 xDrive20i parcourt le zéro à 100 km/h en 8,1 secondes. Des moteurs diesel puissants : 5,2 secondes pour le zéro à 100 km/h. La BMW X4 xDrive35d satisfait aux exigences les plus élevées en matière de dynamisme. Son diesel de trois litres optimisé débite 230 kW (313 ch) à 4 400 tr/min et un couple maximal de 630 Nm, disponible entre 1 500 et 2 500 tr/min. Dotée de série de la fonction de départ automatisé (Launch Control), la X4 xDrive35d parcourt le zéro à 100 km/h en seulement 5,2 secondes, pour une vitesse maximale de 247 km/h. Forte de ces performances routières exceptionnelles, la BMW X4 xDrive35d ne consomme pourtant que 6,0 litres aux 100 kilomètres pour des émissions de 157 grammes de CO2 par kilomètre seulement. Le six cylindres en ligne de trois litres évolué entraînant la BMW X4 xDrive30d (consommation en agglomération/hors agglomération/en cycle mixte : 6,6 à 6,2*/5,7 à 5,4*/6,1 à 5,7* l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 159 à 149* g/km) témoigne, lui aussi, d’un dynamisme explosif. Affichant une puissance de 190 kW (258 ch) à 4 000 tr/min ainsi qu’un couple maximal de 560 Nm disponible entre 1 500 et 3 000 tr/min, il permet à la BMW X4 xDrive30d de parcourir les 100 km/h départ arrêté en 5,8 secondes, preuve incontestable de son naturel sportif. La BMW X4 xDrive20d est animée par un diesel de deux litres de cylindrée. De conception nouvelle, ce moteur tout aluminium ultramoderne dispose d’une injection directe à rampe commune à injecteurs à solénoïde lui permettant d’atteindre des pressions d’injection de 2 000 bars. Il délivre une puissance de 140 kW (190 ch) à 4 000 tr/min pour un couple maximal de 400 Nm. La BMW X4 xDrive20d ne met ainsi que 8,0 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Dotée de la boîte Steptronic à huit rapports, elle se contente pourtant de 5,4 à 5,0* litres aux 100 kilomètres et, ne rejetant que 141 à 131* grammes de CO2 par kilomètre, elle se positionne comme la référence.

Transmission intégrale intelligente et boîte Steptronic sport à huit rapports. Tous les modèles de la BMW X4 bénéficient d’un tarage sportif du train de roulement et de la transmission intégrale intelligente xDrive dotée de série du Contrôle de la transmission. Ce dernier permet une répartition individuelle entièrement variable du couple entre les roues arrière, ce qui améliore la traction autant que le comportement à l’amorce des virages et la tenue de cap. En association avec la Direction sport variable de série, la BMW X4 offre ainsi un dynamisme de conduite encore bien plus sportif que la BMW X3. Un affichage xDrive sur l’écran de contrôle informe le conducteur de l’inclinaison transversale et longitudinale de sa voiture à l’aide d’un graphique en trois dimensions. En association avec un système de navigation, toutes les BMW X4 affichent en outre une boussole sur le combiné d’instruments. La BMW X4 xDrive20d est disponible au choix avec une boîte manuelle à six rapports ou la boîte Steptronic à huit rapports, alors que la BMW X4 xDrive20i est proposée exclusivement avec la boîte Steptronic à huit rapports. Les autres modèles de la BMW X4 sont équipés de série de la boîte Steptronic sport à huit rapports. Toutes les boîtes automatiques peuvent aussi être commandées via les palettes au volant (série). BMW EfficientDynamics : baisse de la consommation grâce au mode ECO PRO et à la fonction de roulage en roue libre. Les technologies suivantes permettent de réduire encore la consommation : le mode ECO PRO accessible via la Commande de régulation du comportement dynamique, la fonction d’itinéraire ECO PRO Route et la fonction de roulage en roue libre intégrée à la boîte Steptronic à huit rapports. En association avec certaines motorisations, les pneus à résistance réduite au roulement de la quatrième génération, montés sur les jantes « Streamline Styling 306 » en alliage léger de 17 pouces et disponibles sur demande, permettent de réduire les émissions de CO2 de la BMW X4 de 7 grammes supplémentaires par kilomètre. Assistant d’anticipation pour dispenser des recommandations de conduite. L’Assistant d’anticipation signé BMW est un système innovant permettant de puiser dans un potentiel d’économie supplémentaire : il analyse les données fournies par le système de navigation pour reconnaître bien en amont par exemple les entrées en agglomération ou les limitations de vitesse et donner des recommandations de conduite adaptées à la situation.

BMW ConnectedDrive.

Aide intelligente au conducteur et interconnexion intégrale.

Grâce à BMW ConnectedDrive, BMW occupe depuis des années le rôle de pionnier dans le domaine de l’interconnexion entre l’homme, la voiture et l’environnement. BMW ConnectedDrive souligne aussi son ambition de leader en la matière sur la nouvelle BMW X4.

Aides au conducteur, services et applications. L’Affichage tête haute faisant appel à toute la gamme des couleurs est une option qui apporte un gain de sécurité et de confort supplémentaire à bord de la BMW X4. Ce système projette dans le champ de vision direct du conducteur et en très haute définition toutes les données importantes ainsi que les affichages des systèmes d’assistance. En outre, le système de navigation Professional de la toute dernière génération avec fonction d’itinéraire ECO PRO est désormais associé au controller iDrive Touch qui permet de saisir un texte, par exemple une destination de navigation, en écrivant les lettres tout simplement du bout du doigt sur le pavé tactile. Sur demande, d’autres fonctions premium accroissent la sécurité et le confort : l’Assistant pleins phares anti-éblouissement ainsi que le Driving Assistant Plus comprenant l’Avertisseur de piétons et de collision avec fonction d’amorce de freinage en ville, le régulateur actif vitesse-distance avec fonction stop & go et Alerte de dérive. En outre, l’Assistant de trajectoire, la fonction Surround View ainsi que l’Assistant au stationnement qui effectue les braquages requis pour des créneaux parallèles à la route, sont disponibles en option. Grâce à l’option ConnectedDrive Services, des applications pour smartphone, telles qu’AUPEO! (radio Internet personnalisée) ou Deezer (fournisseur de musique), et des services de mobilité innovants sont disponibles via une carte SIM fixe. Le Service concierge établit une liaison avec le centre d’appel BMW et permet par exemple de réserver des places au restaurant ou bien de se faire guider à la pharmacie de garde la plus proche. Les services à distance (Remote Services) ou le système d’info route en temps réel RTTI (Real Time Traffic Information) peuvent également être utilisés à bord de la voiture, en tout confort. Grâce à la fonction de divertissement en ligne, l’utilisateur a un accès direct à des services de musique, tels que rara ou Napster qui proposent des millions de titres de musique ou de livres audio. L’Appel d’urgence intelligent apporte, quant à lui, un gain de sécurité supplémentaire. Le système ne réagit pas seulement lorsque de l’aide est appelé manuellement, mais agit aussi de manière automatique. En effet, dès que les capteurs de collision détectent le déclenchement d’un airbag, l’Appel d’urgence intelligent transmet au centre d’appel BMW, via la carte SIM embarquée, la position exacte du véhicule ainsi que toutes les données importantes, ce qui permet ainsi aux secours d’intervenir de manière rapide et efficace sur les lieux de l’accident. Il est prévu de rendre la fonction d’appel d’urgence automatique obligatoire en 2015, sur toutes les voitures neuves immatriculées au sein de l’Union européenne. Avec l’Appel d’urgence intelligent sur la BMW X4, BMW ConnectedDrive propose dès aujourd’hui un système de série qui va bien au-delà de ce que le législateur exige pour 2015.

5 Fiches techniques. La nouvelle BMW X4. xDrive20i, xDrive28i, xDrive35i. BMW X4 xDrive20i BMW X4 xDrive28i BMW X4 xDrive35i
Carrosserie
Nombre de portes / de places 5/5 5/5 5/5
Longueur / largeur / hauteur (à vide) mm 4671/1881/1624 4671/1881/1624 4671/1881/1624
Empattement mm 2810 2810 2810
Voie AV / AR mm 1616/1632 1616/1632 1616/1632
Garde au sol mm 204 204 204
Diamètre de braquage m 11,9 11,9 11,9
Capacité réservoir env. l 67 67 67
Syst. de refroidissement, chauffage inclus l 7,5 7,5 9,6
Huile moteur 1) l 5,75 5,75 6,5
Poids à vide selon DIN / UE kg 1735/1810 1770/1845 1815/1890
Charge utile selon DIN kg 590 590 590
PTMA kg 2325 2360 2405
Charge autorisée sur essieu AV / AR kg 1085/1320 1120/1320 1140/1330
Poids remorquable (12%) freiné / non freiné kg 2400/750 2400/750 2400/750
Charge autorisée sur toit / crochet d’attelage kg 100/100 100/100 100/100
Volume du coffre l 500 à 1400 500 à 1400 500 à 1400
Coeff. de traînée x maître-couple cx x S 0,33 x 2,57 0,34 x 2,57 0,34 x 2,57
Moteur
Type / nombre de cylindres / de soupapes en ligne / 4 / 4 en ligne / 4 / 4 en ligne / 6 / 4
Technologie moteur technologie BMW TwinPower Turbo : turbocompresseur du type Twin Scroll (double entrée), injection directe High Precision Injection
Cylindrée réelle cm³ 1997 1997 2979
Course / alésage mm 90,1/84,0 90,1/84,0 89,6/84,0
Rapport volumétrique /1 10,0 10,0 10,2
Carburant RON mini. 91 mini. 91 mini. 91
Puissance kW/ch 135/184 180/245 225/306
à un régime de tr/mn 5000 à 6250 5000 à 6500 5800 à 6400
Couple Nm 270 350 400
à un régime de tr/mn 1250 à 4500 1250 à 4800 1200 à 5000
Système électrique
Capacité batterie / position Ah/– 90 / coffre 90 / coffre 90 / coffre
Puissance alternateur A/W 3) 3) 3)
Dynamisme de conduite et sécurité
Suspension AV essieu à jambes de suspension à double articulation et tirants ; construction légère en acier
Suspension AR essieu à cinq bras ; construction légère en acier
Freins AV freins à disque à étrier flottant à piston unique / ventilés
Freins AR freins à disque à étrier flottant à piston unique / ventilés
Systèmes d’aide à la conduite série : DSC avec ABS et DTC (Contrôle de traction dynamique), Contrôle du freinage en courbe CBC, assistant de freinage DBC, fonction freins secs, compensation antifading, assistant de démarrage ; DSC interconnecté avec la transmission intégrale xDrive ; Gestion de la motricité en descente (HDC) ; Contrôle de la Transmission ; option : Contrôle de la dynamique verticale (VDC)
Équipement sécuritaire série : airbags frontaux conducteur et passager, airbags latéraux conducteur et passager, airbags protège-tête AV et AR, ceintures de sécurité à trois points et enrouleurs automatiques sur toutes les places, à l’AV avec blocage, prétensionneur et limiteur d’effort des sangles
Direction à crémaillère à assistance électromécanique (EPS)
Démultiplication totale direction /1 16,4 16,4 16,4
Pneus AV / AR 225/60 R17 99V 225/60 R17 99V 245/50 R18 100W
Jantes AV / AR 7,5J x 17 alliage léger 7,5J x 17 alliage léger 8,0J x 18 alliage léger


 

 

 

La nouvelle BMW Série 4 Cabriolet

 

  •  
 

La nouvelle BMW Série 4 Cabriolet marque le début d’une nouvelle ère dans la famille des cabriolets BMW. Le nouveau design, introduit avec la BMW Série 4 Coupé, lui confère plus de charisme et de puissance. Elle fixe de nouvelles références en matière de dynamisme, d’élégance et de plaisir de conduire et ce, que le toit soit fermé ou ouvert.
 


 

La nouvelle BMW Série 4 Cabriolet affiche notamment une largeur, un empattement et une longueur visiblement accrus par rapport à la BMW Série 3 Cabriolet. L’équilibre parfait des proportions ainsi que la ligne caractéristique résultent aussi des porte-à-faux réduits à l’avant comme à l’arrière, du long capot moteur et de l’habitacle reculé. Les traits de style typiques de BMW, tels que les calandres, les projecteurs avant et les grandes prises d’air dans le bouclier avant, soulignent délibérément les liens de famille qui apparentent le cabriolet à la Série 3.

Le peaufinage aérodynamique de la BMW Série 4 Cabriolet est visualisé par les diffuseurs aérodynamiques latéraux « Air Breather », placés derrière les passages de roues avant. Interagissant avec les diffuseurs aérodynamiques « Air Curtains », ils réduisent les turbulences d’air et, donc, la traînée aérodynamique au niveau des roues avant. La partie arrière basse s’inscrit de manière harmonieuse dans la fluidité de la ligne d’ensemble. Elle est dominée par des lignes horizontales et met en avant les passages de roues musclés et, par là, la transmission aux roues arrière et la voie élargie.
 


Plus de confort. Plus de fonctionnalité.


Avec sa signature esthétique, la nouvelle BMW Série 4 Cabriolet passe habilement d’une silhouette élégante, reconnaissable entre mille avec ses proportions équilibrées en configuration décapotée, à une ligne de coupé incroyablement dynamique – se passant de montants centraux – en configuration capotée. Le toit rigide rétractable en 3 parties qui coiffe la BMW Série 4 Cabriolet séduit par une isolation phonique nettement améliorée grâce au ciel de pavillon absorbant et, donc, par un gain de confort perceptible tout en étant entièrement apte aux sorties hivernales. Avec ce ciel de pavillon entièrement habillé et doté d’un éclairage intérieur additionnel, l’ambiance à bord correspond par ailleurs à celle régnant à bord d’un coupé. Lorsque le toit est ouvert et logé dans la partie arrière, l’aide au chargement (de série) soulève, si besoin est, le toit replié pour faciliter l’accès au coffre à bagages. Déposer des bagages volumineux et encombrants ne pose ainsi aucun problème, même lorsque le toit est replié. La position assise basse et sportive agrandit la garde au toit à l’avant comme à l’arrière. À l’arrière, l’espace jambes s’est également accru de manière considérable par rapport à sa devancière.

 

Finitions avec lignes personnalisées et détails exclusifs.


L’intérieur de la BMW Série 4 Cabriolet reflète élégance et fonctionnalité. Tous les éléments de commande importants pour la conduite sont agencés de manière ergonomique autour du conducteur et lui assurent l’accès optimal à toutes les fonctions. Les lignes et surfaces dans les portières convergent vers l’arrière. Les sièges, de conception entièrement nouvelle, avec guide-ceinture intégré, sont désormais réglables électriquement (de série). Ces sièges sont également disponibles avec un chauffage de nuque pour le conducteur et son passager avant (disponible en option ou via le Pack OpenDrive). Lorsque le toit est replié, la température définie est réglée automatiquement en fonction de la température extérieure et de la vitesse de la voiture.
 


Outre la Finition d’entrée de gamme (Finition Lounge), 4 niveaux de Finition sont proposés. Ainsi, les Finitions Sport, Modern, Luxury et M Sport permettent de personnaliser et de mettre en valeur l’allure extérieure et intérieure de la voiture. Le choix des matériaux et leur finition soulignent l’ambiance unique régnant à bord de la BMW Série 4 Cabriolet.

 

Dynamisme de conduite de haut niveau.


Outre la possibilité de savourer, sur simple pression d’un bouton, une atmosphère de plein air incomparable à bord de la BMW Série 4 Cabriolet, l’expérience active à son volant est essentiellement déterminée par le dynamisme impressionnant et la maniabilité magistrale de la voiture. Les ingénieurs BMW ont une fois de plus réussi à optimiser d’une manière décisive des qualités telles que la précision de la direction et l’agilité. Ces qualités découlent idéalement de la technique sophistiquée des liaisons au sol, de la direction électromécanique exempte de toute influence de la transmission, de la répartition équilibrée des charges sur essieux (50 / 50), du peaufinage en soufflerie aérodynamique et du concept innovant de construction allégée. L’ambition sportive est appuyée par l’empattement accru, les voies élargies et le surbaissement de série. Le centre de gravité bas en résultant exerce une influence déterminante sur le dynamisme de conduite.
 

 

Deux moteurs à essence et un diesel pour le lancement.

  
Pour le lancement de la BMW Série 4 Cabriolet, un six cylindres en ligne essence (BMW 435i Cabriolet), un quatre cylindres essence (BMW 428i Cabriolet) et un quatre cylindres diesel (BMW 420d Cabriolet) seront proposés. Ces moteurs couvrent une fourchette de puissance allant de 184 ch (135 kW) à 306 ch (225 kW) et fonctionnent avec la technologie BMW TwinPower Turbo. Ces motorisations confèrent d’excellentes accélérations et reprises à la BMW Série 4 Cabriolet et se distinguent par une consommation réduite et, d’ores et déjà, par le respect de la norme antipollution EU6.

 

Boîte manuelle à 6 rapports ou boîte automatique à 8 rapports.

  
De série, la transmission du couple aux roues arrière passe par une boîte manuelle à 6 rapports. En option, BMW propose la boîte automatique à 8 rapports. Elle peut être accouplée à toutes les motorisations et permet aussi de passer les rapports manuellement via des palettes de commande au volant (boîte automatique Sport à 8 rapports). Les deux types de boîtes sont associés de série à la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur.

 

 

 

 

La BMW i3.

Le monde, et avec lui l’environnement de la mobilité individuelle, fait actuellement face à un bouleversement écologique, économique et social. De nombreux phénomènes enregistrés à l’échelle mondiale, comme le réchauffement climatique, la raréfaction des ressources naturelles et l’urbanisation, requièrent de nouvelles solutions. BMW i trouve ces solutions. La marque est synonyme de concepts automobiles visionnaires, de design inspirant et d’une nouvelle conception du premium, fortement marqué par le développement durable.

Avec la BMW i3 – première automobile signée BMW i –, la mobilité zéro émission se transforme en un plaisir de conduire à l’état pur. Le premier modèle tout électrique signé BMW Group crée des possibilités inédites révolutionnaires de vivre le plaisir de conduire, le développement durable et l’interconnexion dans la circulation urbaine et péri-urbaine. Le design visionnaire de la BMW i3 reflète avec authenticité tant la sportivité inhérente à BMW que l’efficience distinguant cette quatre places. Le concept automobile novateur avec un habitacle en matière plastique renforcée par fibres de carbone (PRFC) fait rimer légèreté, stabilité et sécurité avec une habitabilité des plus agréables. Grâce aux aides au conducteur et aux services de mobilité signés BMW ConnectedDrive ainsi qu’aux prestations de 360° ELECTRIC, spécialement développés pour BMW i, la mobilité sans émission en milieu urbain et péri-urbain devient une expérience fascinante au quotidien.

Le moteur électrique animant la BMW i3 délivre une puissance maximale de 170 ch (125 kW) pour un couple maximal de 250 Newtons-mètres, puissance délivrée spontanément et transmise aux roues arrière via une transmission à un rapport. La machine électrique puise son énergie dans une batterie lithium-ion intégrée dans le soubassement. La position idéale de cette batterie, à la fois très basse et parfaitement centrée permet de rabaisser significativement le centre de gravité et d’équilibrer parfaitement les masses entre les essieux. La voiture fait par conséquence preuve d’une agilité et d’une maniabilité exceptionnelle. L’accumulateur d’énergie autorise une autonomie journalière de 130 à 160 kilomètres, l’alimentation en courant électrique passe, au choix, par une prise de courant domestique classique, un boîtier mural BMW i Wallbox ou encore une borne de recharge publique.

BMW i : nouvelle marque et nouvelle conception du premium.
Constructeur d’automobiles premium le plus prisé au monde, BMW Group jouera, demain aussi, un rôle de précurseur en matière d’aménagement de la mobilité individuelle. Avec le travail de recherche et d’étude fourni depuis 2007 dans le cadre du project i, le constructeur a jeté les bases pour des solutions de mobilité durable tenant compte des changements socio-économiques et écologiques dans le monde entier. BMW répond par une approche holistique à l’équilibre requis entre les besoins individuels et les exigences à remplir à l’échelle mondiale par la mobilité de demain. Cette approche est incarnée par la nouvelle marque BMW i, synonyme d’automobiles et de services de mobilité tournés vers l’avenir, dont le caractère premium repose strictement sur le principe du développement durable. Aujourd’hui, cette vision devient réalité. La BMW i3, premier modèle de série de la nouvelle marque, permet de se déplacer au volant d’une automobile premium sans rejeter des émissions.

La BMW i3 est la première voiture électrique premium au monde conçue d’emblée pour ce mode de propulsion. Le résultat : une automobile distillant le plaisir de conduire caractéristique de toute automobile BMW, et ce sans émission. Jamais, ce plaisir n’aura été plus intense à bord d’une voiture électrique. Comme l’architecture unique avec la structure LifeDrive qui comprend l’habitacle en PRFC et le module en aluminium pour l’ensemble mécanique, l’accumulateur d’énergie et le train de roulement, le moteur électrique, l’électronique de puissance et la batterie lithium-ion hautes performances sont développés et fabriqués en interne par BMW Group, dans le cadre de BMW eDrive. Ainsi, le plaisir de conduire typique de la marque sera aussi un trait essentiel de la BMW i3.

L’utilisation aussi massive du PRFC, matériau high-tech léger, durable et résistant en cas de collision, est unique dans la production d’automobiles de grande série. Grâce à l’optimisation du poids ainsi obtenue, la BMW i3 ne pèse pas plus lourd qu’une voiture comparable à motorisation conventionnelle et à réservoir de carburant rempli. Sur la balance, elle affiche un poids à vide selon la norme DIN de 1 195 kilogrammes, y compris une batterie d’accumulateur qui autorise des performances routières sportives ainsi qu’une autonomie adaptée aux besoins du quotidien.

Un design visionnaire qui exprime l’agilité, l’innovation et la durabilité.
L’architecture LifeDrive et la technologie BMW eDrive accordent aux stylistes des degrés de liberté exceptionnels pour concevoir un design aussi incomparable que la sensation d’espace et l’expérience de conduite que distille la BMW i3. Dotée d’une carrosserie d’une longueur de 3 999 millimètres, d’une largeur de 1 775 millimètres et d’une hauteur de 1 578 millimètres, la BMW i3 affiche des proportions originales qui, par leur dynamisme et leur compacité, mettent en relief l’agilité de la voiture dans la circulation urbaine. Les porte-à-faux réduits signalent, eux aussi, la maniabilité de la BMW i3. Les surfaces vitrées généreuses donnent à la voiture un air de légèreté et, de concert avec les structures en carbone apparent, visualisent son poids réduit.

L’utilisation pour l’habitacle du matériau à la fois léger et particulièrement rigide qu’est le PRFC a permis de renoncer aux montants centraux. D’où un accès ultra confortable aux deux rangées de sièges. Citons aussi, parmi les traits caractéristiques des automobiles BMW i, « Black Belt » qui s’étend du capot avant à l’arrière de la voiture en passant par le toit. L’allure des lignes latérales, appelée « Stream Flow », qui agrandit la surface des vitres latérales arrière renforçant ainsi la sensation d’espace généreux régnant à bord, est un autre élément de design issu du langage des formes spécifique à BMW i.

La proue de la BMW i3 est marquée par le bouclier avant musclé, l’interprétation originale des naseaux BMW comme un élément fermé ainsi que les feux de jour à LED en forme de « U ». Les feux arrière à LEDs, également en U sont des éléments intégrés dans le grand hayon arrière entièrement vitré sur lequel ils semblent flotter.

Les portes antagonistes et l’absence des montants centraux ainsi que du tunnel central que l’on trouve sur les voitures conventionnelles confèrent à la BMW i3 une habitabilité et une liberté de mouvement exceptionnelles, compte tenu de ses dimensions extérieures. Le traité des lignes et des surfaces au niveau du poste de conduite et des revêtements des portes renforce l’impression de légèreté et de fonctionnalité moderne. Le choix des matériaux, un amalgame de cuir au tannage naturel, de bois, de laine et d’autres matières renouvelables ou recyclées, rend visible et palpable le respect du développement durable qui enrichit le caractère premium de la BMW i3.

La BMW i3 est dotée de sièges de construction légère avec des dossiers particulièrement fins. Légèrement rehaussée, la position assise optimise la vue sur la route en circulation urbaine. Le sélecteur et le bouton start/stop sont disposés sur un élément de commande commun émergeant de la colonne de direction. Le combiné d’instruments et l’écran de contrôle du système de commande iDrive de 6,5, voire de 8,8 pouces, prennent la forme d’écrans occupant une position dégagée.

Pour l’extérieur de la BMW i3, le nuancier propose deux teintes unies et quatre teintes métallisées qui forment toutes un contraste marqué avec Black BMW Information média 07/2013 Page 5

Belt. L’aménagement intérieur peut être parfaitement adapté au style personnel du client grâce aux Esprits intérieurs Loft, Lodge et Suite, proposées en alternative à l’Esprit intérieur Atelier de série. La dotation de série de la BMW i3 comprend, entre autres, le système de commande iDrive et la radio Professional, l’interface Bluetooth pour téléphone portable avec port USB, un système de climatisation, les Radars de stationnement arrière PDC, une climatisation auxilliaire et un coffre modulable. L’interconnexion via une carte SIM intégrée et l’intégration profonde du smartphone via USB et Bluetooth, y compris l’application My BMW i Remote, font également partie de la dotation standard. Des systèmes de navigation, les feux Full LED, un toit ouvrant en verre coulissant et entrebaillable électriquement, une climatisation automatique, des sièges chauffants, l’Accès confort ainsi que de nombreuses fonctionnalités signées BMW ConnectedDrive sont disponibles en option. La gamme des options propose aussi le prolongateur d’autonomie ainsi que des aides au conducteur, telles que le Pack Advanced Safety, le Pack Advanced Parking ou encore l’indicateur de la limitation de vitesse Speed Limit Info.

Architecture LifeDrive et BMW eDrive : la voie logique menant au plaisir de conduire en tout électrique.
Le plaisir de conduire proverbial que procure la BMW i3 est le fruit d’un concept d’ensemble mis en pratique avec rigueur. Ce faisant, les ingénieurs ont réussi pour la mobilité urbaine à trouver le rapport idéal entre poids, performances et autonomie de la voiture grâce à l’architecture LifeDrive et à la technologie BMW eDrive. Le PRFC, matériau de construction légère utilisé pour l’habitacle, compense le poids de la batterie lithium-ion. En position basse et centrale, cet accumulateur d’énergie favorise l’agilité de la voiture, parce qu’il assure une répartition parfaitement équilibrée des charges sur essieux à raison de 50 / 50. Le moteur électrique directement juxtaposé à l’essieu arrière offre une caractéristique de puissance unique pour ce type d’entraînement et une motricité optimale. Les roues de série de la BMW i3 – des 19 pouces en alliage léger matricé au poids optimisé et extrêmement rigides en torsion – sont chaussées de pneus de 155/70 R19 à résistance réduite au roulement. Leurs dimensions spécifiques, se distinguant par la faible largeur, permettent d’associer idéalement une traînée aérodynamique réduite et une surface d’appui conçue pour négocier les virages à un rythme dynamique. Des roues de 20 pouces en alliage léger sont proposées en option.

Les qualités routières de la BMW i3 sont marquées par une maniabilité adaptée de manière précise à la circulation en ville. Le débit de puissance spontané du moteur électrique et les liaisons au sol au réglage ferme, la direction précise et le diamètre de braquage étonnamment petit de 9,86 mètres seulement se traduisent par une électromobilité typée BMW. Le moteur électrique délivre une puissance de 125 kW (170 ch) pour un couple maximal de 250 Newtons-mètres disponible départ arrêté. La densité énergétique et la réactivité de la machine électrique qui n’accuse qu’environ 50 kilogrammes sur la balance, atteignent un niveau à ce jour inédit dans le domaine de l’électromobilité. Le moteur électrique synchrone hybride spécifique, spécialement développé pour la BMW i3, se démarque par un débit de puissance linéaire jusque dans les plages de régimes élevées. La BMW i3 parcourt le zéro à 100 km/h en 7,2 secondes. Départ arrêté, elle s’élance en 3,7 secondes à 60 km/h.

L’expérience de conduite intense distillée par la BMW i3 résulte aussi des sensations « mono pédale » configurées par les motoristes de BMW Group : lorsque le conducteur lève le pied, la voiture passe immédiatement en mode de récupération. La machine électrique passe de la fonction de propulsion à la fonction de générateur, elle injecte du courant dans la batterie lithium-ion et ce faisant, elle produit un effet de freinage que le conducteur peut contrôler avec précision. La puissance de récupération est asservie à la vitesse, si bien qu’à vitesse élevée, la voiture avance en « roue libre » avec une efficacité maximale, alors qu’à basse vitesse elle atteint un effet de freinage élevé.

L’accumulateur lithium-ion confère à la BMW i3 une autonomie atteignant 130 à 160 kilomètres dans la circulation au quotidien. En mode ECO PRO, l’autonomie peut être majorée de quelque 20 kilomètres supplémentaires et d’autant en mode ECO PRO+. Sur demande, la BMW i3 peut aussi être équipée d’un prolongateur d’autonomie (range extender) qui, dès que la charge de l’accumulateur lithium-ion descend à une valeur prédéfinie, la maintient à un niveau constant pendant le trajet. Cette fonction est assurée par un bicylindre essence d’une cylindrée de 650 centimètres cube délivrant une puissance de 25 kW (34 ch), logé directement à côté du moteur électrique au-dessus de l’essieu arrière. L’autonomie maximale ainsi possible au quotidien passe à environ 300 kilomètres.

Sécurité optimale : protection de tous les instants.
Comparable à celle des véhicules à châssis-cadre, la conception LifeDrive est composée de deux modules séparés horizontalement, indépendants l’un de l’autre. Le module Drive – châssis en aluminium – constitue la base solide et réunit la batterie, le système d’entraînement ainsi que les fonctions structurelles et les fonctions actives en cas de collision. Le module Life, quant à lui, forme essentiellement l’habitacle ultraléger et hautement résistant en PRFC.

L’habitacle hautement résistant associé à la répartition intelligente des efforts induits crée les conditions indispensables à la protection optimale des occupants de la voiture. Même en cas de collision décalée à 64 km/h, le matériau ultrarigide assure aux occupants un espace de survie intact. Actives en cas de choc, les structures en aluminium sur le bloc avant et le bloc arrière du module Drive apportent un surcroît de sécurité. Ainsi, la déformation de la carrosserie est inférieure à celle d’une carrosserie comparable en tôle d’acier. La capacité d’absorption d’énergie exceptionnelle du PRFC se révèle surtout en cas de collision avec un poteau et d’autres collisions latérales. Le matériau ne s’enfonce guère, même sous l’effet de forces importantes, en partie ponctuelles. Les occupants de la voiture sont parfaitement protégés. L’accumulateur haute tension bénéficie également de ces propriétés extraordinaires. En cas de collision avec un poteau, ce dernier ne pénètre pas jusqu’à la batterie.

BMW ConnectedDrive : la première voiture électrique au monde à être entièrement interconnectée.
La BMW i3 est la première voiture électrique au monde à être entièrement interconnectée. Nulle part ailleurs, l’échange d’informations entre la voiture, son conducteur et le monde extérieur n’atteint un niveau aussi complet. Sur la BMW i3, les services éprouvés de BMW ConnectedDrive, dans leur nouvelle version restructurée présentée en 2013, reposent sur une carte SIM intégrée de série dans la voiture. Des services de navigation spécialement conçus pour l’électromobilité complètent les propositions connues, telles que le service Conciergerie et l’Appel d’Urgence Intelligent. L’application My BMW i Remote permet aussi au conducteur d’échanger à tout moment des informations avec sa voiture en passant par son smartphone. En plus de la navigation pédestre (Send to Phone) qui indique le chemin du parking jusqu’à la destination finale ainsi que le chemin retour à la voiture stationnée, BMW ConnectedDrive propose une navigation intermodale unique au monde qui tient aussi compte des correspondances des transports publics dans le planning des itinéraires (Service disponible dans certaines villes uniquement). Objectif de cette interconnexion intelligente : un plaisir de conduire maximal à bord d’une automobile se déplaçant sans émissions locales.

Les services BMW ConnectedDrive spécialement dédiés à BMW i concernent surtout la navigation et la gestion des flux d’énergie. L’Assistant d’autonomie accompagne le planning des itinéraires et le trajet en cours. Lorsque la destination sélectionnée dans le système de navigation se trouve en dehors du rayon d’action de la voiture, le système assiste le conducteur en lui proposant de passer en mode ECO PRO ou ECO PRO+ et en calculant un itinéraire bis plus efficace. Si la recharge sur une borne publique s’avère indispensable, il indique au conducteur les bornes disponibles aux alentours. Le système de navigation de la BMW i3 dispose aussi d’un Indicateur dynamique d’autonomie qui fournit au conducteur des informations par-ticulièrement précises, actuelles et fiables sur les réserves et la nature des énergies disponibles pour rallier la destination prévue. Tous les facteurs influant sur l’autonomie sont pris en compte. Le calcul de l’autonomie est effectué sur un serveur BMW, puis transmis au système de navigation via la carte SIM fixe de la voiture. L’autonomie, représentée sous forme de carte dynamique affiche le rayon d’action en temps réel sur la carte de navigation affichée sur l’écran d’information central, est particulièrement facile à lire.

L’interconnexion entre le conducteur et sa voiture atteint également une nouvelle dimension sur la BMW i3. L’application BMW ConnectedDrive Remote pour BMW i met aussi à la disposition du client les données de la voiture utiles pour planifier ses itinéraires sur son smartphone. Lorsque la BMW i3 est branchée sur une borne de recharge ou sur le boîtier mural BMW i, la recharge peut alors être gérée depuis le smartphone. Il en va de même de la gestion à distance du système de climatisation et de chauffage de l’accumulateur haute tension. Le conducteur peut aussi transmettre des destinations de navigation dans la voiture à l’aide de son smartphone. Cette application lui indique en outre les bornes de recharge libres et occupées et lui permet de voir si elles se trouvent dans le rayon d’action actuel de sa voiture. À l’instar du système de navigation embarqué, elle lui affiche à cet effet la carte d’autonomie dynamique. BMW ConnectedDrive propose aussi pour la BMW i3 de nombreuses aides au conducteur innovantes, développées dans le but d’augmenter le confort et la sécurité des déplacements en ville. Le Pack Advanced Safety comprend l’Avertisseur de risque de collision avec fonction de freinage d’urgence réagissant tant aux véhicules qui précèdent qu’aux piétons, ainsi que le régulateur de vitesse actif ACC+ avec fonction Stop&Go. En plus des signaux acoustiques et optiques qu’il émet, ce système est à même de freiner la voiture automatiquement, si besoin est, avec la décélération maximale possible. Le système de manoeuvres entièrement automatique « Park Assist » également disponible en option ne reprend pas seulement le braquage du volant, mais aussi la commande de l’accélérateur et du frein et la sélection du rapport pour insérer la BMW i3 de manière entièrement autonome dans un créneau parallèle à la route. Une caméra de recul est proposée sur la BMW i3 pour compléter les Radars de stationnement PDC de série avec ses capteurs dans la partie arrière de la voiture. D’autres options : le pilote automatique en embouteillage ainsi que l’indicateur de la limitation de vitesse Speed Limit Info.

Approche holistique : 360° ELECTRIC, une solution complète assurant l’approvisionnement en énergie et la mobilité.
En définissant l’autonomie de la BMW i3, les ingénieurs d’étude ont voulu s’assurer que les clients n’aient à recharger leur voiture que deux à trois fois par semaine. Les études menées dans le cadre du project i avec plus de 1000 participants qui ont parcouru plus de 20 millions de kilomètres ont montré que la distance moyenne effectivement parcourue est d’environ 45 kilomètres par jour. En alternative au boîtier mural proposé par BMW i, une prise de courant domestique classique fait également l’affaire pour recharger l’accumulateur d’énergie de la BMW i3. Pour répondre aux besoins des clients en matière d’approvisionnement en énergie et de planification de la mobilité, BMW i met à disposition une gamme complète de produits et de services sous le nom de 360° ELECTRIC. Les prestations vont de l’installation du boîtier mural BMW i dans le garage du client à la carte de recharge pour une utilisation conviviale de l’infrastructure publique et de services d’assistance supplémentaires de BMW ConnectedDrive en passant par des offres spéciales pour une alimentation énergétique produite à partir de sources renouvelables. Et si jamais le concept de la BMW i3 s’avérait insuffisant pour répondre à un besoin de mobilité, 360° ELECTRIC propose des solutions pour une mobilité flexible faisant appel à des véhicules alternatifs de la gamme des modèles BMW et DriveNow.

De nouveaux concepts de commercialisation pour la mobilité individuelle.
BMW i redéfinit aussi la notion de la mobilité premium. Sur des marchés sélectionnés, la vente des produits et des prestations de services BMW i passera par un modèle commercial multicanal innovant. La distribution ne sera pas seulement assurée par les concessionnaires, mais aussi par un Centre d’interaction clients (CIC), une plateforme Internet ou encore une force de vente mobile. Tous les canaux de distribution seront entièrement interconnectés. Indépendamment du canal commercial choisi et du mode de financement souhaité, le contrat sera conclu avec BMW France et non pas, comme à l’habitude, avec le concessionnaire agréé. Dans un premier temps, les modèles BMW i seront probablement commercialisés par un peu plus de 10 pour cent des concessionnaires BMW en Europe.

Développement durable tout au long de la chaîne de création de valeur.
Le caractère révolutionnaire de la BMW i3 découle d’un concept d’ensemble reposant fondamentalement et systématiquement sur le principe du développement durable et d’une pluralité remarquable de solutions de détail techniques visant une efficacité maximale. Mais l’approche Next Premium incarnée par BMW i dépasse de loin les qualités de la voiture. En effet, le choix des matériaux, la production, la chaîne de livraison et le recyclage de la BMW i3 sont des processus qui intègrent, eux aussi, des éléments de durabilité uniques qui ne resteront pas sans influencer le secteur automobile.

Le réseau de production de BMW Group assure aussi la fabrication du moteur électrique et de l’accumulateur d’énergie de la BMW i3. Le constructeur a mis en place, sur ses sites de production en Basse Bavière – Dingolfing et Landshut –, un réseau de compétence en électromobilité. La batterie, la boîte de vitesses ainsi que la structure en aluminium du module Drive de la BMW i3 sont réalisées à l’Usine BMW de Dingolfing. L’Usine BMW de Landshut produit des composants en PRFC pour le module Life, certains éléments de l’extérieur en matière synthétique ainsi que des pièces de fonderie et le cockpit de la BMW i3.

La stratégie de construction légère développée pour les automobiles BMW i est largement caractérisée par l’utilisation de PRFC, matériau high-tech léger insensible à la corrosion et résistant en cas de collision. Pour des propriétés comparables, les composants en PRFC pèsent environ moitié moins lourd que les mêmes composants en acier. BMW Group fait aussi office de pionnier dans ce domaine, pas seulement pour ce qui concerne l’utilisation du matériau innovant, mais aussi sa production et sa transformation.

Durable à tous points de vue, même dans la production.
La production de la BMW i3 fixe de nouvelles références en matière de protection de l’environnement. La consommation d’énergie est en baisse d’environ 50 pour cent et celle d’eau d’environ 70 pour cent par rapport aux valeurs moyennes déjà très efficaces dans le réseau de production de BMW Group. Le courant électrique requis pour la production des modèles BMW i à l’Usine de Leipzig est tiré exclusivement de l’énergie éolienne et donc à 100 pour cent issu de sources d’énergie renouvelables. À cet effet, des éoliennes destinées à approvisionner directement l’usine en courant électrique ont été implantées sur le site du constructeur automobile – une première en Allemagne. À la fabrication des fibres de carbone à Moses Lake, l’énergie requise est également produite exclusivement à partir d’énergie hydraulique disponible sur place et est, donc, entièrement exempte de CO2. C’est ainsi que BMW i atteint l’objectif fixé dès le début : la BMW i3 affiche un potentiel d’émission de gaz à effet de serre (équivalent CO2) inférieur d’un tiers à celui de la BMW 118d, « World Green Car of the Year 2008 ». Lorsque le client fait fonctionner sa BMW i3 avec de l’énergie issue de sources renouvelables, le potentiel d’émission de gaz à effet de serre baisse même de 50 pour cent. La BMW i3 est la première automobile du segment premium conçue pour la conduite en tout électrique. Le concept automobile innovant qui lui est inhérent s’exprime aussi à travers le design. Ainsi, son design extérieur et intérieur est fortement déterminé par l’architecture LifeDrive ainsi que le système d’entraînement tourné vers l’avenir. Ces deux traits distinctifs marquent tout particulièrement le style de leur empreinte et créent une sensation d’espace unique et une expérience de conduite exceptionnelle.

L’origine, l’identité et la personnalité de la BMW i3 sont toutes reflétées par son design. La réinterprétation d’éléments de style bien établis signale l’appartenance de la voiture à la famille BMW. Le langage des formes original, qui caractérisera aussi les modèles BMW i à venir, incarne à la fois légèreté, sécurité, efficacité et plaisir de conduire. Le design accentue ainsi les qualités spécifiques distinguant la BMW i3. L’allure du premier modèle tout électrique signé BMW Group souligne son caractère premium, élargi en toute logique à l’aspect du développement durable, sa fonctionnalité optimisée grâce à l’architecture LifeDrive ainsi que le nouveau plaisir de conduire en ville sans la moindre émission nocive.

L’architecture LifeDrive, base d’un design innovant.
L’architecture LifeDrive caractérise la structure de base de la BMW i3. Élément central du module Life : l’habitacle en matière plastique renforcée par fibres de carbone. Il porte la peau robuste en matière synthétique qui offre de nombreuses libertés aux stylistes. La cellule Life repose sur le module Drive en aluminium qui abrite toute la technique de l’ensemble mécanique et des liaisons au sol. Cette subdivision typée se reflète dans le design de la BMW i3. Elle est visualisée à l’extérieur comme à l’intérieur par la superposition et le chevauchement de différentes surfaces selon le principe de la stratification.

L’utilisation pour l’habitacle du PRFC, matériau à la fois léger et particulièrement rigide, a permis de renoncer aux montants centraux. D’où un accès encore plus confortable aux deux rangées de sièges. Le cadre carbone partiellement visible après l’ouverture des portes compte également parmi les éléments reliant l’extérieur et l’intérieur. Le composant en PRFC présente un look très fonctionnel dans cette zone, parce que la structure spécifique des mats de carbone bidimensionnels y est apparente.


Fiche technique.

BMW i3. BMW i3 BMW i3 (Range Extender)
Carrosserie
Nombre de portes / de places 5 / 4 5 / 4
Longueur mm 3999 3999)
Largeur mm 1775 1775)
Hauteur (* avec antenne de toit) mm 1578 (* 1597) 1578 (* 1597)
Empattement mm 2570 2570
Diamètre de braquage m 9,86 9,86
Porte-à-faux AV / AR mm/mm 707 / 722 707 / 722
Garde au sol mm 140 140
Volume du coffre à bagages m3 0,260 à 1,100 0,260 à 1,100
Capacité réservoir litres 0 9
Poids à vide selon DIN/UE kg 1195 / 1270 1315 / 1390
PTMA / charge utile kg / kg 1620 / 425 1730 / 415
Traînée aérodynamique (Cx/S/cx x S) – / m2 / m2 0,29 / 2,38, / 0,69 0,30 / 2,38 / 0,71
Moteur
Technologie moteur technologie BMW eDrive : moteur synchrone hybride à électronique de puissance intégrée, chargeur et fonction de générateur pour la récupération d’énergie
Puissance kW/ch 125 / 170 125 / 170
Couple Nm 250 250
Puissance de récupération kW jusqu’à 50 jusqu’à 50
Accumulateur haute tension
Tension nominale V 360 360
Capacité énergétique (brute) kWh 22 22
Technique d’accumulation lithium-ion lithium-ion
Moteur thermique
Type / nombre de cylindres / de soupapes en ligne / 2 / 4
Cylindrée cm3 647
Course / alésage mm/mm 66 / 79
Puissance / à un régime de kW/ch/ tr/min 25 (34) / 4300
Couple / à un régime de Nm/ tr/min 55 / 4300
Rapport volumétrique / carburant possible (recommandation) /1 /– 10,6 / RON 87 à 98 (RON 95)
Norme antipollution / carburant Euro 6 / RON 95
Dynamisme de conduite
Type de transmission aux roues arrière
Suspension AV essieu monoarticulé à jambes de suspension type McPherson, conception en aluminium, effet antiplongée
Suspension AR essieu à cinq bras fixé directement sur le module Drive
Pneus AV/AR 155/70 R19 / 155/70 R19 155/70 R19 / 175/65 R19
Jantes AV/AR 5J x 19 alliage léger / 5J x 19 alliage léger 5J x 19 alliage léger / 5,5J x 19 alliage léger
Boîte de vitesses
Type de B. V. B. V. automatique, un étage à démultiplication fixe
Performances routières
Rapport poids/puissance (DIN) kg/kW 9,6 10,5
Accélération 0 à 100 km/h s 7,2 7,9
0 à 60 km/h s 3,7 3,9
Reprise 80 à 120 km/h s 4,9 5,5
Vitesse maximale km/h 150 150
Autonomie au quotidien
(mode Confort) km 130 à 160 240 à 300
(mode de conduite le plus efficace) km jusqu’à 200 jusqu’à 340
Autonomie en cycle européen
(mode Confort) km 190 170

 

 

 

Hautes performances et luxe forment une alliance sublime : la BMW M6 Gran Coupé.

 

Feu vert pour découvrir une automobile BMW M dans son expression la plus exclusive : voiture de sport hautes performances, la BMW M6 Gran Coupé se présente comme un produit magistral qui marie des performances souveraines avec un esthétisme fascinant et une élégance empreinte de luxe. Le nouveau modèle de pointe de la société BMW M GmbH est animé par un V8 tournant à haut régime doté de la technologie M TwinPower Turbo qui délivre une puissance de 412 kW (560 ch). Ce moteur catapulte la BMW M6 Gran Coupé de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes. La caractéristique de puissance du moteur, la technique des liaisons au sol, les qualités aérodynamiques et l’équilibre des masses, optimisé entre autres par le toit en matière plastique renforcée par fibres de carbone (PRFC), ont été harmonisés entre eux avec une précision typique de BMW M. Ainsi, la BMW M6 Gran Coupé ne permet pas seulement de découvrir le luxe dans sa nouvelle expression à bord d’une automobile M, mais elle puise aussi pleinement dans le potentiel dynamique inhérent à la BMW
Série 6.

En se lançant dans le nouveau segment des coupés quatre portes haut de gamme extrêmement puissants, les ingénieurs et stylistes de la société BMW M GmbH ont donné libre cours à leur passion pour l’expérience de conduite hors du commun, hissée à son plus haut niveau. La BMW M6 Gran Coupé offre l’équilibre le plus harmonieux entre design galvanisant, performances typées sport et ambiance somptueuse, que l’on trouve dans cette catégorie automobile. Grâce à l’habitabilité accrue à bord, deux passagers voyagent sur les places arrière de la BMW M6 Gran Coupé en tout confort. Une troisième place arrière est disponible pour les trajets de courte durée.

Design : l’élégance d’un débit de puissance magistral.

Les traits de design typiques de M, en rapport direct avec les exigences techniques relatives à l’alimentation en air de refroidissement, à la géométrie du châssis, à l’équilibre des masses ou encore à l’aérodynamique, révèlent les performances de la BMW M6 Gran Coupé au premier coup d’oeil. L’avant de la voiture est dominé par de grandes prises d’air, par les phares à LEDs adaptatifs de série et les naseaux M au design spécifique à ce modèle. En vue de profil, le premier coupé quatre portes dans la gamme de BMW M GmbH se démarque clairement de la BMW M6 Coupé grâce à ses portes arrière et à l’empattement plus long de 113 millimètres. La ligne de toit plongeant dans un galbe doux vers l’arrière, le coup de gouge intégrant les poignées de porte ainsi que la ligne des vitres arrière qui s’étend bien dans les montants arrière, accentuent la silhouette élancée et dynamique.

Les passages de roue évasés sont évocateurs de la voie spécifique à ce modèle. Les ouïes typiques de M, les rétroviseurs extérieurs à l’aérodynamique optimisée, la finition BMW Individual Shadow Line brillant de série ainsi que les roues M exclusives en alliage léger de 20 pouces au look doubles branches soulignent l’allure individuelle au même titre que les doubles embouts d’échappement typiquement M repoussés bien vers l’extérieur. Pour optimiser la canalisation de l’air sous la voiture, un diffuseur en plastique renforcé par fibres de carbone est inséré dans le bouclier arrière.

Ultraléger et en même temps extrêmement résistant, le PRFC high-tech est aussi utilisé pour le toit. Outre la structure de carbone apparent, le toit présente un creux dynamique dans sa partie centrale. Les contours de ce renfoncement sont optiquement repris à l’intérieur. À cet effet, le ciel de pavillon en alcantara de couleur anthracite est complété par une bande médiane en cuir.

En analogie à la symbiose harmonieuse d’athlétisme et d’élégance créée par le design de la carrosserie, le cockpit typé M et, donc, voiture de sport, est associé à une habitabilité généreuse dans une ambiance de luxe. Le conducteur et son passager avant s’installent dans des sièges sport M à ceintures de sécurité intégrées. La dotation standard de la BMW M6 Gran Coupé comprend la sellerie cuir Merino élargie. À l’arrière, la BMW M6 Gran Coupé propose deux ou trois places. Le dossier des sièges arrière est fractionnable et rabattable dans un rapport de 40 à 60. Le volume du compartiment à bagages passe ainsi de 460 à un maximum de 1 265 litres.

V8 à technologie M TwinPower Turbo, boîte M à double embrayage et sept rapports avec fonction Drivelogic, Différentiel M actif.
La technique de l’ensemble mécanique équipant la BMW M6 Gran Coupé garantit la caractéristique de puissance typique des automobiles M. Le V8 à technologie M TwinPower Turbo puise une puissance de 412 kW (560 ch) dans une cylindrée de 4 395 centimètres cube. Son pack technologique comprend deux turbocompresseurs fonctionnant selon le principe du Twin Scroll (double entrée), un collecteur d’échappement desservant les deux rangées de cylindres, l’injection directe essence du type High Precision Injection, la distribution variable VALVETRONIC ainsi que le système de calage en continu des arbres à cames double VANOS. Le moteur délivre son couple maximal de 680 Newtons-mètres sur la plage de régimes comprise entre 1 500 et 5 750 tr/min. Sa puissance maximale est disponible entre 6 000 et 7 000 tr/min, le régime maximal est atteint à 7 200 tr/min. La BMW M6 Gran Coupé abat le zéro à 100 km/h en 4,2 secondes. Sa vitesse maximale est bridée à 250 km/h par l’électronique (305 km/h avec le pack optionnel M Driver). La consommation moyenne s’établit à 9,9 litres aux 100 kilomètres selon le cycle de conduite européen, les rejets de CO
2 sont de 232 grammes par kilomètre.

La transmission du couple est assurée par une boîte M à double embrayage et sept rapports avec fonction Drivelogic. Sa gestion électronique veille à sélectionner les rapports de sorte à optimiser la motricité et permet de réaliser une fonction de départ automatisé (Launch Control) pour l’accélération maximale, une fonction d’assistance basse vitesse (Low Speed Assistance) pour augmenter le confort ainsi qu’une fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur favorisant l’efficience.

Lorsque le conducteur accélère avec fougue en sortie de virage ou lorsque les conditions routières ou météorologiques sont difficiles, le Différentiel M actif intégré au couple conique arrière veille à répartir le couple entre les roues de manière à optimiser la motricité. Son blocage à embrayage multidisques à gestion électronique est interconnecté avec l’aide à la conduite DSC (Contrôle dynamique de la stabilité) et permet de répartir de manière précise le couple transmis entre les roues arrière droite et gauche, l’adaptant ainsi sans délai à la situation de conduite donnée.

Liaisons au sol développées selon les spécificités M.
Les liaisons au sol de la BMW M6 Gran Coupé sont également conçues de sorte à exploiter le potentiel sportif assurant des performances magistrales. L’essieu avant à doubles triangles ainsi que l’essieu arrière intégral se distinguent par une cinématique spécifique et des composants en aluminium matricé. Grâce à la fixation du châssis via de grands plans de poussée, les
BMW Information média 04/2013 Page 5

forces dynamiques sont introduites dans la carrosserie de manière homogène. L’Amortissement variable piloté spécifique M fait partie de la dotation standard, au même titre que la direction hydraulique à crémaillère à démultiplication variable et fonction Servotronic M.

En alternative au système de freinage hautes performances du type compound de série, la BMW M6 Gran Coupé peut aussi recevoir les freins M carbone-céramique. Les disques de ce frein sont en céramique composite à fibres de carbone se distinguant par une résistance thermique encore accrue, un poids réduit et une résistance extraordinaire à l’usure.

La console centrale de la BMW M6 Gran Coupé regroupe autour du levier de vitesses les touches dédiées aux fonctions du moteur et du châssis que le conducteur peut configurer individuellement. Le mode DSC, la caractéristique de puissance du moteur, la cartographie de l’Amortissement piloté variable, la loi de la direction Servotronic M ainsi que le programme de commande de la boîte à double embrayage M DKG Drivelogic peuvent être sélectionnés les uns indépendamment des autres, permettant ainsi de définir un setup détaillé pour la voiture et de le mettre en mémoire en donnant une impulsion sur l’une des deux touches M Drive sur le volant multifonctions.

Exclusif et individuel : les équipements haut de gamme.
Comme les roues M en alliage léger de 20 pouces et la sellerie cuir, les sièges chauffants pour le conducteur et son passager avant, les rétroviseurs intérieur et extérieurs à fonction anti-éblouissement, un système d’alarme antivol et la radio BMW Professional avec haut-parleurs HiFi font partie de la dotation standard de la BMW M6 Gran Coupé. Une climatisation automatique à quatre zones avec façade de commande à l’arrière est disponible en alternative à la climatisation automatique bizone de série. D’autres éléments dignes d’être mentionnés dans la gamme des options : les sièges M multifonctions, le chauffage des sièges arrière, l’accès confort, le volant chauffant, l’automatique soft close pour les portières, les stores pare-soleil à commande électrique, le système de navigation Professional de la nouvelle génération ainsi que le système audio ambiophonique haut de gamme Bang & Olufsen High End Surround Sound.

Outre l’Affichage tête haute BMW spécifique M, la gamme BMW ConnectedDrive comprend, entre autres, le détecteur d’obstacles Park
Distance Control, la caméra de recul, l’assistant pleins phares, l’indicateur de la limitation de vitesse Speed Limit Info, l’assistant de trajectoire, l’Alerte de dérive, la fonction Surround View et la vision nocturne BMW Night Vision avec repérage de piétons. L’intégration de l’Apple iPhone et d’autres smartphones ainsi que l’utilisation de services Internet à bord de la voiture sont également possibles.

2 Fiche technique. BMW M6 Gran Coupé

Carrosserie

Nombre de portes/de places 4/5
Longueur/largeur/hauteur (à vide) mm 5011/1899/1393
Empattement mm 2964
Voie AV/AR mm 1631/1612
Garde au sol mm 107
Diamètre de braquage m 12,5
Capacité réservoir env. l 80
Syst. de refroidissement, chauffage inclus l 18,5
Huile moteur1) l 8,4
Poids à vide selon DIN/UE kg 1875/1950
Charge utile selon DIN kg 535
PTMA kg 2410
Charge autorisée sur essieu AV/AR kg 1180 / 1260
Poids remorquable (12%) freiné/non freiné kg –/–
Charge autorisée sur toit/crochet d’attelage kg –/–
Volume du coffre l 460
Coeff. de traînée x maître-couple cx x S 0,33 x 2,30
Moteur
Type/nombre de cylindres/de soupapes en V à 90°/8/4
Technologie moteur Technologie M TwinPower Turbo avec collecteur d’échappement desservant les 2 rangées de cylindres, suralimentation du type Twin Scroll Twin Turbo, injection directe essence (High Precision Injection), VALVETRONIC et double Vanos
Cylindrée réelle cm³ 4395
Course/alésage mm 88,3/89,0
Rapport volumétrique /1 10,0
Carburant RON 98 (mini. 95)
Puissance kW/ch 412/560
à un régime de tr/mn 6000 à 7000
Couple Nm 680
à un régime de tr/mn 1500 à 5750
Système électrique
Capacité batterie/position Ah/– 105/coffre
Puissance alternateur A/W 209/2926
Dynamisme de conduite et sécurité
Suspension AV essieu à doubles triangles obliques, élastocinématique spécifique M, faible déport au sol négatif, effet antiplongée
Suspension AR essieu multibras du type Intégral V, élastocinématique spécifique M, suspension à effet tridimensionnel, effets antiplongée et anticabrage
Freins AV freins à disque à étrier fixe à six pistons du type compound
Diamètre mm 400 x 36/ventilé
Freins AR freins à disque à étrier flottant à piston unique du type compound
Diamètre mm 396 x 24/ventilé
Systèmes d’aide à la conduite série : DSC avec ABS, ASC et MDM (mode M Dynamic), Contrôle du freinage en courbe CBC, assistant de freinage DBC, fonction freins secs, assistant au démarrage, Amortissement piloté M variable, Différentiel M actif, interconnexion au sein de la Gestion intégrée du châssis (ICM)
Équipement sécuritaire série : airbags frontaux conducteur et passager, airbags latéraux conducteur et passager, airbags protège-tête à l’AV et à l’AR, ceintures de sécurité à trois points et enrouleur automatique sur toutes les places, à l’AV intégrées aux sièges avec prétensionneur et limiteur d’effort des sangles, appuie-tête actifs AV, capteurs de choc, indicateur de dégonflage des pneus
Direction hydraulique à crémaillère avec fonction Servotronic spécifique M
Démultiplication totale direction /1 13,1
Pneus AV/AR 265 / 35 ZR20 99Y XL 295 / 30 ZR20 101Y XL
Jantes AV/AR 9,5J x 20 alliage léger 10,5J x 20 alliage léger

 

BMW M6 Gran Coupé
BMW ConnectedDrive
Confort option : BMW Assist avec, entre autres, service de renseignements, téléfonctions, info route en temps réel RTTI, BMW TéléServices, intégration de terminaux mobiles
Infodivertissement option : accès à Internet, BMW Online avec, entre autres, info parking, info pays, recherche par secteurs Google, journal, météo en temps réel, BMW Routes, fonctions bureautiques, Bluetooth Audio Streaming, mise à jour en ligne des titres de musique, Apps (applications)
Sécurité option : assistant pleins phares, phares adaptatifs à LEDs (de série), Park Distance Control, caméra de recul, Surround View avec fonctions Top View et Side View, BMW Night Vision avec repérage de piétons, affichage tête haute (de série en Allemagne), assistant de trajectoire, Alerte de dérive avec avertisseur de collision, Speed Limit Info avec affichage d’interdiction de dépassement, Appel d’urgence automatique/évolué
Boîte de vitesses
Type de B.V. M à double embrayage et sept rapports avec fonction Drivelogic
Démultiplication B.V. l /1 4,806
II /1 2,593
III /1 1,701
IV /1 1,277
V /1 1,000
VI /1 0,844
VII /1 0,671
AR /1 4,172
Rapport de pont AR /1 3,154
Performances routières
Rapport poids/puissance (selon DIN) kg/kW 4,6
Puissance au litre kW/l 93,7
Accélération 0 à 100 km/h s 4,2
0 à1000 m s 21,8
Reprise en 4e/5e 80 à 120 km/h s 3,6/4,5
Vitesse maxi. km/h 250/305 2)
BMW EfficientDynamics
Fonctionnalités BMW EfficientDynamics de série fonction de récupération de l’énergie libérée au freinage avec affichage de la récupération, fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur, construction légère intelligente, gestion des périphériques asservie aux besoins, pompe d’assistance à la direction à débit piloté, pneus à résistance réduite au roulement
Consommation selon cycle UE
Cycle urbain ECE l/100km 14,0
Cycle extra-urbain EUDC l/100km 7,6
Moyenne ECE +EUDC l/100km 9,9
CO2 g/km 232
Norme antipollution respectée Euro 5



Dimensions extérieures et intérieures.




 

BMW au Mondial de l’Automobile Paris 2012.


Alliance entre fonctionnalité et confort, dynamisme et style : la BMW Concept Active Tourer.

Un empattement de 2 670 millimètres, une ligne de toit plus haute et un moteur compact monté en position transversale associé à une transmission aux roues avant permettent d’offrir un habitacle spacieux. Le grand coffre de la BMW Concept Active Tourer sait convaincre par sa praticité au quotidien, toutes les batteries de l’entraînement hybride étant logées sous le plancher du coffre.

Le style : dynamisme et compacité.

Grâce à ses proportions harmonieuses, la BMW Concept Active Tourer affiche son élégance sportive sous tous les angles. Elle prouve qu’il est parfaitement possible de combiner avec habileté compacité, fonctionnalité et polyvalence avec un style dynamique. La peinture extérieure exclusive High Reflection Silver contribue à l’allure élégante qui distingue la BMW Concept Active Tourer. Les applications aluminium ajoutées sur l’avant, les flancs et l’arrière apportent des touches intéressantes. Leurs surfaces polies séduisent par leur brillance et leurs faces inférieures sont brossées mates. Cette alternance subtile entre parties mates et brillantes accentue encore le jeu d’ombre et de lumière de la nouvelle peinture extérieure.

La BMW Concept Active Tourer préserve le look expressif et incomparable de la partie avant qui caractérise les automobiles de la marque. Elle est dominée par les naseaux BMW marquants, légèrement inclinés vers l’avant. En association avec le bouclier avant multi-facettes, les phares doubles marquants dotés de bandes contrastantes à LEDs (les « sourcils ») et retournant loin dans les ailes, mettent en avant la prestance sportive de la BMW Concept Active Tourer. Les deux grandes prises d’air déportées vers l’extérieur, en-dessous des phares, soulignent quant à elles l’impression de largeur produite par la face avant.

Vue de profil, la BMW Concept Active Tourer, de par sa ligne élancée, légèrement cunéiforme à nulle autre pareille dans cette catégorie, dégage un dynamisme puissant, même lorsqu’elle est encore à l’arrêt. Dialoguant avec des roues de dimensions généreuses (20 pouces), les poignées de porte intégrées et les bas de caisse aux contours bombés, générateurs d’une ombre filiforme légèrement ascendante, accentuent l’allure à la fois sportive et élégante de la BMW Concept Active Tourer. Les porte-à-faux réduits à l’avant comme à l’arrière ainsi que le grand empattement permettent de réaliser des BMW Information média 09/2012 page 9

dimensions extérieures compactes pour un habitacle des plus spacieux. La ligne de toit plus haute et les grandes portes avant et arrière sont les gages d’un accès confortable à tous les sièges.

La partie arrière de la BMW Concept Active Tourer se distingue par son élégance sportive. Des lignes de style sensiblement horizontales caractérisent la vue arrière de cette compacte signée BMW. Les grands optiques arrière débordant largement sur les panneaux latéraux mettent en valeur les flancs de roue larges et renforcent ainsi l’assise visuelle de la voiture sur la route. Le grand hayon offrant un seuil de chargement bas et une large ouverture permet d’accéder au compartiment à bagages dans le plus grand confort.

L’intérieur : sensation d’espace empreinte d’élégance et de légèreté.

L’habitacle généreux de la BMW Concept Active Tourer joue la carte de la transparence et de la fraîcheur. Taillé dans la masse, le bois lamellé « Streakline » à pores ouverts sert de liaison visuelle entre les inserts décoratifs apposés sur les parties supérieure et inférieure du tableau de bord. La partie avant de l’habitacle rayonne ainsi légèreté et élégance marquées. Les revêtements de porte et les sièges sont habillés de nubuck de couleur claire, un cuir gratté choisi pour son apparence veloutée, et de cuir lisse dont les reflets soyeux contribuent à l’élégance luxueuse qui caractérise l’intérieur. Les surpiqûres contrastantes de couleur orange soulignent, quant à elles, le caractère sportif de la voiture. La BMW Concept Active Tourer distille des sensations d’espace complètement inédites. La console centrale semble flotter entre les sièges avant pour se fondre alors dans le tableau de bord. Cette disposition garantit un espace aux jambes maximal, aussi bien pour le conducteur que pour le passager avant.

Grâce à l’orientation vers le conducteur typiquement BMW, les éléments de commande importants tombent tous quasiment sous la main du conducteur. Les instruments ronds faisant appel à la technologie black panel se situent, tout comme l’écran d’information central du tableau de bord, dans le champ de vision du conducteur. Sur demande, l’espace entre le volant et le pare-brise peut accueillir une lame de verre escamotable servant de surface de projection à l’Affichage tête haute couleurs – du jamais vu dans le segment des compactes. En outre, les sièges rehaussés disposés en position dite de semi-commande garantissent une excellente vue panoramique apportant ainsi à l’ensemble la dernière touche de convivialité et de confort de haut niveau.

Le toit panoramique « Cool Shade » : moduler la sensation d’espace et la température par simple pression d’un bouton.

S’étendant sur toute la surface disponible, le toit panoramique en verre innovant crée une ambiance lumineuse unique à bord de la BMW Concept Active Tourer. Pour modifier la luminosité et la température à leur guise, il suffit que les occupants appuient sur un bouton pour assombrir, par voie électrique, le toit vitré qui prend la teinte de lunettes de soleil très foncées ou bien le rendre parfaitement clair. À cet effet, le panneau de verre feuilleté fait appel à une technologie innovante dite de particules suspendues (SPD, Suspended Particle Device). Pour ajouter un effet lumineux raffiné à bord de la voiture, les occupants peuvent incruster, via une commande manuelle, un dessin de grande surface évoquant la structure de feuilles dans le pavillon vitré. Sous l’action d’impulsions électriques, la structure moléculaire à l’intérieur du vitrage passe progressivement du clair au foncé, au gré des occupants. Les jeux d’ombre et de lumière ainsi créés renforcent la sensation d’espace et sont à l’origine d’une ambiance lumineuse des plus agréables sur tous les sièges.

Le système Voyage & Confort, synonyme de facilité et de générosité à l’arrière.

Les passagers arrière jouissent, eux aussi, d’un confort d’assise élevé à bord de la BMW Concept Active Tourer. Grâce à l’espace jambes important résultant du grand empattement et au toit légèrement rehaussé, ils bénéficient d’une habitabilité généreuse, qui leur permet en même temps de monter et de descendre dans le plus grand confort. Les dossiers des sièges arrière étant variables, le compartiment à bagages séduit par sa grande modularité. Les dossiers de sièges arrière sont en effet fractionnables dans un rapport de 40 / 20 / 40. En rabattant les trois dossiers, on obtient un plancher de chargement plan.

Outre la modularité du compartiment à bagages, la BMW Concept Active Tourer offre aux passagers arrière le système Voyage & Confort riche en solutions de détail intelligentes. La face arrière des sièges avant intègre un rail métallique vertical en position centrale. Ces rails à BMW Information média 09/2012 page 11

clips innovants permettent de fixer, par le biais d’un coupleur rapide, des tablettes pliantes pouvant être réglées sur de nombreuses positions confortables ou d’accrocher des sacs de rangement supplémentaires. Ce système de fixation facilite notamment l’utilisation de toutes les tablettes tactiles courantes depuis les sièges arrière. L’utilisateur peut encliqueter sa tablette tactile en format paysage ou portrait pour effectuer des recherches sur Internet, jouer à des jeux ou se détendre en regardant un film avec l’écran positionné exactement à la hauteur de ses yeux.

Affichage nouveau look : le visuel d’informations multifonctionnel.

Le visuel d’informations multifonctionnel de la BMW Concept Active Tourer est un autre élément qui mérite d’être souligné. Au lieu du combiné d’instruments classique sur lequel quatre instruments ronds renseignent le conducteur sur la vitesse de sa voiture, le régime moteur, le niveau de carburant ainsi que la température d’huile, un écran intégré de 10,25 pouces crée une sensation visuelle moderne.

Le look habituel des quatre instruments ronds est conservé, mais la technologie black panel évoluée permet au conducteur de bénéficier d’affichages inédits. Ainsi, par exemple, le visuel présente les modes de conduite proposés par la Commande de régulation du comportement dynamique – CONFORT, SPORT et ECO PRO – sous forme d’affichages différenciés adoptant des harmonies de couleurs propres à chaque mode, ce qui augmente la sécurité et l’efficacité, le visuel étant en outre parfaitement orienté vers le conducteur. Le conducteur bénéficie donc d’un combiné d’instruments qui lui fournit un affichage adapté à merveille à la situation de conduite donnée.

L’application « Seismic Surf » : une façon ludique d’économiser du carburant.

La nouvelle application « Seismic Surf » permet aux passagers arrière de la BMW Concept Active Tourer de découvrir sur l’iPad des technologies fascinantes de manière ludique. « Seismic Surf » crée un univers de jeu en temps réel. Il s’agit d’un jeu de course palpitant qui fait la part belle à l’économie de carburant, en s’appuyant sur les valeurs d’accélération momentanées, le régime moteur et d’autres données pertinentes de la BMW Concept Active Tourer. Chaque situation de conduite réelle étant interprétée, ce jeu sur tablette captive par le nombre quasiment infini des défis qu’il lance.

Le but du jeu consiste à recueillir un maximum de points sur un parcours virtuel et de documenter ainsi le style de conduite le plus efficace. Le conducteur exerce, quant à lui, une influence directe sur le niveau de difficulté de ce jeu de course écologique. Une conduite anticipative simplifie le jeu, alors qu’une conduite sportive entraîne un tracé virtuel plus sinueux et nettement plus difficile à maîtriser. Seule la coopération parfaite entre un conducteur efficace et un joueur habile sur la banquette arrière permet donc de maximiser le score et de monter sur le podium dans cet univers de jeu BMW interconnecté.

L’Affichage tête haute : définition brillante et gamme complète de couleurs.

La BMW Concept Active Tourer est équipée de l’Affichage tête haute multicolore de la dernière génération. Caractérisé par une définition brillante, ce dispositif projette toutes les informations essentielles sur une lame de verre escamotable placée directement dans le champ de vision du conducteur. L’intensité de la projection s’adapte automatiquement et toujours de manière idéale aux conditions de luminosité extérieures. L’adoption du look diurne et nocturne se cale sur celle des instruments. Si le conducteur le souhaite, le système ne lui indique pas seulement la vitesse momentanée, mais aussi les limitations de vitesse et interdictions de dépassement. Il lui propose de plus des aides à la navigation ainsi que différents avertissements. La dotation étant riche en systèmes d’aide au conducteur, le nombre d'informations pouvant être fournies par l’Affichage tête haute atteint un niveau inégalé à ce jour dans cette catégorie automobile.

L’écran d’information central au look black panel.

Un grand écran de 8 pouces assure la gestion éprouvée des menus ainsi que l’élaboration des itinéraires du nouveau système de navigation. Mais l’écran d’information central visualise aussi l’état de fonctionnement actuel du système hybride. Ainsi, le conducteur sait à tout moment quel est le travail fourni par le moteur thermique et par le moteur électrique, les flux d’énergie à l’intérieur du système devenant ainsi transparents. Pour garantir l’efficacité maximale du système d’entraînement hybride, son électronique de puissance est reliée au système de navigation Plus intelligent. En se basant sur les données relevées, telles que le profil de la route, les limitations de vitesse ou la situation routière, le système préconditionne le véhicule en vue de la situation en aval afin d’exploiter au mieux l’énergie disponible.

Le système d’entraînement de la BMW Concept Active Tourer : l’avenir, c’est maintenant.

Le système d’entraînement de la BMW Concept Active Tourer s’inscrit dans une vision porteuse d’avenir : la conception de la mobilité durable que défend BMW Group. La technologie d’entraînement mise en oeuvre sur tous les modèles hybrides rechargeables de BMW et les modèles électriques de BMW i porte le nom BMW eDrive et regroupe tous les composants de l’entraînement électrique.

La BMW Concept Active Tourer est conçue comme un hybride rechargeable associant les avantages du moteur électrique aux atouts d’un moteur thermique conventionnel sous une forme idéale. À l’avenir, l’hybride rechargeable jouera un rôle majeur. La plupart des hybrides rechargeables bénéficient d’une autonomie nettement supérieure à 20 kilomètres en mode tout électrique, ce qui permet une utilisation efficace, aussi bien sur de courtes distances que sur de longs trajets et sur les parcours mixtes. Sur la BMW Concept Active Tourer, un moteur essence ultramoderne de 1,5 litre de cylindrée issu de la nouvelle famille de moteurs Efficient Dynamics de BMW Group et un moteur électrique synchrone coopèrent à merveille.

L’hybride rechargeable : le meilleur de deux mondes pour des performances imposantes.

La BMW Concept Active Tourer présente un concept d’entraînement inédit pour la marque BMW. En effet, le moteur essence de 1,5 litre de cylindrée n’entraîne pas les roues arrière, comme à l’accoutumée chez BMW, mais les roues avant. Conçu comme un système d’entraînement à part entière, le moteur électrique supplémentaire de la BMW Concept Active Tourer agit sur l’essieu arrière et peut, si besoin est, faire avancer la voiture à lui tout seul.

Débitant une puissance cumulée de plus de 140 kW (190 ch), cette association d’un moteur thermique et d’un moteur électrique confère à la BMW Concept Active Tourer des performances routières particulièrement sportives pour des consommations et des émissions particulièrement BMW Information média 09/2012 page 14

réduites. Ainsi, la BMW Concept Active Tourer abat le zéro à 100 km/h en moins de 8 secondes, la vitesse maximale de cet hybride rechargeable dynamique atteignant environ 200 km/h. Malgré ces prouesses, la consommation moyenne n’est que de 2,5 litres aux 100 kilomètres, ce qui équivaut à des émissions de CO2 de moins de 60 grammes par kilomètre.

Outre ces performances convaincantes, la BMW Concept Active Tourer doit son comportement routier à la fois confortable et dynamique à ce concept d’entraînement innovant.

Nouveau moteur de 1,5 litre de cylindrée à technologie BMW TwinPower Turbo : un groupe hautes performances recelant l’ADN d’un six cylindres.

Le moteur à combustion interne équipant la nouvelle BMW Concept Active Tourer est un nouveau moteur ultramoderne de 1,5 litre de cylindrée à technologie BMW TwinPower Turbo. Dérivé du six cylindres à technologie BMW TwinPower Turbo primé à maintes reprises, il est doté de l’injection directe High Precision Injection de la dernière génération, de la distribution entièrement variable VALVETRONIC et d’une suralimentation par turbocompresseur des plus évoluées. La technologie BMW TwinPower Turbo bénéficiera à tous les moteurs de la future famille de moteurs Efficient Dynamics de BMW Group, notamment parce qu’elle peut être mise en oeuvre indépendamment de la cylindrée totale et du nombre de cylindres. Le nouveau trois cylindres équipant la BMW Concept Active Tourer est l’un des premiers représentants de cette nouvelle génération de moteurs. Le moteur à cylindres en ligne compact allie dynamisme et efficacité de manière exemplaire.

Le nouveau trois cylindres BMW TwinPower Turbo offre des avantages spécifiques inhérents à son caractère : velouté, avidité de monter dans les tours, réponse spontanée et sonorité dynamique et sportive. Se distinguant par l’absence de forces d’inertie de premier et de deuxième ordre, il séduit par un confort acoustique et vibratoire particulièrement élevé. Le couple de roulis qu’il produit est inférieur à celui d’un quatre cylindres et entièrement neutralisé par un seul arbre d’équilibrage. Cela contribue, entre autres, à l’onctuosité du moteur, même à bas régime.

Moteur électrique synchrone : gagner en puissance sans émissions.

Le moteur électrique synchrone de la BMW Concept Active Tourer a également été développé en interne par BMW Group. Lorsque la batterie est entièrement chargée, la BMW Concept Active Tourer affiche une autonomie maximale de plus de 30 kilomètres en mode tout électrique. Il est donc possible d’effectuer la plus grande partie des trajets quotidiens sans la moindre émission locale. La puissance fournie par le moteur électrique synchrone peut aussi être utilisée selon les besoins du moment, par exemple pour conférer des reprises encore plus dynamiques au véhicule par le biais de la fonction boost. Dans les deux cas de figure, la réponse du système d’entraînement est spontanée et intervient sans temps mort. Le couple maximal de plus de 200 Newtons-mètres est disponible dès l’arrêt.

La batterie lithium-ion de la BMW Concept Active Tourer peut se recharger sur n’importe quelle prise de courant domestique de 220 volts. Pour augmenter l’efficacité de l’entraînement hybride rechargeable, la BMW Concept Active Tourer récupère de l’énergie sur les deux essieux pour l’injecter dans la batterie lithium-ion. Alors que le moteur électrique récupère automatiquement un maximum d’énergie sur l’essieu arrière à chaque décélération, un générateur haute tension relié au moteur thermique assure une recharge supplémentaire de l’accumulateur d’énergie, si besoin est.

La gestion intelligente des flux d’énergie du système d’entraînement hybride.

Dans le cadre de la stratégie Efficient Dynamics menée par BMW Group, la BMW Concept Active Tourer bénéficie, elle aussi, d’un dispositif de mesures visant à augmenter l’efficacité et spécialement adapté à l’hybride rechargeable. Ainsi, la stratégie de fonctionnement anticipative permet d’optimiser le rendement du moteur électrique et de la batterie hautes performances. Le système fait appel aux données fournies par le système de navigation pour définir, en amont, les situations de conduite et les tronçons de route les plus appropriés à l’utilisation du moteur électrique ou à la recharge de la batterie. Cette stratégie de recharge optimisée permet d’économiser jusqu’à 10 pour cent d’énergie et d’augmenter l’autonomie en tout électrique.

Un large éventail de fonctionnalités BMW EfficientDynamics supplémentaires.

Il va de soi que la nouvelle BMW Concept Active Tourer peut se targuer de nombreuses prestations issues de la stratégie BMW EfficientDynamics fort complexe. Dans le cas de la BMW Concept Active Tourer, elles concourent notamment à l’objectif consistant à maximiser l’autonomie en tout électrique. Pour l’atteindre, la consommation d’énergie des organes périphériques se voit optimisée. Chaque kilowattheure d’énergie accumulée qu’il est possible d’économiser par ce biais est à la disposition du moteur électrique pour faire avancer la voiture.

Les autres fonctionnalités BMW EfficientDynamics comprennent, entre autres, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques adaptée au système hybride rechargeable ainsi que les volets d’air pilotés de la deuxième génération.

Le mode ECO PRO de série pour plus d’efficacité.

La BMW Concept Active Tourer est dotée du mode ECO PRO, également disponibles sur les modèles de série actuels de BMW. Cette possibilité supplémentaire de réduire encore la consommation est unique en son genre dans le secteur automobile international. Ainsi par exemple pour améliorer encore l’efficacité, le mode ECO PRO réduit, si la situation s’y prête, la puissance de la climatisation de l’habitacle et d’autres fonctions de confort électriques, tout en maximisant l’efficacité de tous les composants du groupe motopropulseur en fonction de la situation de conduite actuelle.

En outre, le mode ECO PRO fournit au conducteur de précieux conseils d’écoconduite. À cet effet, le dispositif est relié au système de navigation. En se basant sur les données d’itinéraire calculées et sur le style de conduite individuel, le mode ECO PRO montre au conducteur, entre autres, comment il peut rallier la destination en consommant le moins de carburant. Ainsi, par exemple, l’Assistant d’anticipation prévient le conducteur de l’approche d’un virage serré ou d’une limitation de vitesse encore hors de vue en affichant le message « levez le pied ». L’Assistant d’anticipation tient compte de virages, d’entrées de ville, de ronds-points, de carrefours en T et de sorties d’autoroute. En parallèle, la Gestion anticipative de la boîte de vitesses optimise la gestion électronique de la boîte en fonction de la situation de conduite en aval.

Le mode ECO PRO peut aussi activer en deux étapes la fonction de roulage en roue libre dans la plage des vitesses comprise entre 50 et 160 km/h. Jusqu’à une vitesse de 125 km/h, le système coupe entièrement le moteur thermique, dès que le véhicule est en décélération. Au-delà et jusqu’à une vitesse de 160 km/h, il découple le moteur de la chaîne cinématique et permet ainsi d’avancer dans le confort en exploitant au mieux l’énergie cinétique que le véhicule a emmagasinée.

 

 

 

 

Première mondiale de BMW xDrive et de nouveaux modèles d’entrée de gamme : la nouvelle BMW Série 1 à 5 portes, la nouvelle BMW Série 1 à 3 portes.

L’équilibre unique entre sportivité, agrément de conduite et efficacité sans égale explique la position d’exception qu’occupe la nouvelle BMW Série 1 dans le segment des compactes premium. La BMW Série 1 de la deuxième génération prouve, plus que jamais, que les qualités distinguant la marque font désormais partie des facteurs essentiels du succès qu’elle remporte dans cette catégorie automobile. Après la nouvelle BMW Série 1 à 5 portes, la nouvelle BMW Série 1 à 3 portes récemment lancée sur les marchés internationaux séduit par le vrai plaisir de conduite qu’elle donne et qui se décline en fonction des différents moteurs essence et diesel à technologie BMW TwinPower Turbo dont le modèle s’est progressivement enrichi.

Dans le cas de la BMW Série 1, le choix facilite même la décision. Deux silhouettes, un portefeuille de motorisations bien nanti, les BMW Lines et d’autres équipements optionnels attrayants créent des conditions idéales pour répondre aux souhaits spécifiques des clients en matière de dynamisme de conduite, d’efficacité, de confort et de style. BMW enrichira encore sa gamme de modèles à l’automne 2012. La nouvelle BMW 114d sera le modèle d’accès à la gamme diesel particulièrement économique. En outre, BMW présentera au Mondial de l’Automobile 2012 les premières variantes à transmission intégrale BMW xDrive de cette compacte. Sur la nouvelle BMW 120d xDrive, le couple débité par un quatre cylindres diesel hautement efficace est réparti de manière variable entre les essieux avant et arrière. La BMW M135i xDrive fait appel à la transmission intégrale intelligente pour transmettre avec maestria à la route la puissance de son six cylindres en ligne.

Les variantes de modèles les plus récentes seront lancées simultanément pour la nouvelle BMW Série 1 à 5 portes et pour la nouvelle BMW Série 1 à 3 portes. Pour ce qui concerne cette dernière, la BMW 120d à propulsion et la BMW 118i se présenteront aux côtés de la BMW 114d et des deux variantes à transmission intégrale. Au total, le client a donc désormais le choix entre cinq moteurs à essence et six diesels pour chaque silhouette de la compacte. Ces motorisations couvrent une plage de puissance allant de 70 kW (95 ch) à 235 kW (320 ch).

Pour la première fois sur la BMW Série 1 : la transmission intégrale xDrive.

La transmission aux roues arrière en dotation standard représente le trait distinctif par excellence de la marque et est une caractéristique unique dans le segment des compactes. Elle fournit une contribution majeure aux qualités routières incomparables et ultrasportives de la nouvelle BMW Série 1. Mais BMW propose aussi une autre interprétation fascinante du plaisir de conduire que l’on peut découvrir pour la première fois au volant du modèle compact de la marque. Grâce à son embrayage multidisques piloté par l’électronique, la transmission intégrale intelligente BMW xDrive assure la répartition variable du couple entre l’essieu avant et l’essieu arrière en fonction des besoins du moment. Ce qui confère à la BMW Série 1 non seulement plus de sérénité dans des conditions météorologiques et routières difficiles, mais aussi plus de précision et d’agilité dans les virages négociés à vive allure.

Dans des situations de conduite normales, le système de transmission intégrale permanente envoie 60 pour cent du couple aux roues arrière et 40 pour cent aux roues avant. Interconnecté avec l’aide à la conduite DSC (Contrôle dynamique de la stabilité), le système xDrive adapte la répartition du couple, en une fraction de seconde et de manière variable, à la situation de conduite actuelle. Ainsi, ce système proactif optimise la stabilité dynamique et la motricité, avant même que le conducteur ne ressente la nécessité d’intervenir. En transférant très tôt une plus grande partie du couple vers les roues arrière, le système contrecarre par exemple toute tendance au sous-virage. Il est aussi possible d’éviter le survirage caractérisé par le dérapage des roues arrière, en envoyant une plus grande partie du couple aux roues avant. La nouvelle BMW Série 1 est équipée de la dernière version en date de la transmission intégrale intelligente BMW xDrive, dont la boîte de transfert se distingue par un poids réduit et un rendement optimisé, renforçant ainsi l’efficacité des véhicules qui en sont équipés.

La transmission intégrale intelligente xDrive est proposée sur deux variantes de modèle de la BMW Série 1 à 5 portes et de la BMW Série 1 à 3 portes. Sur la BMW 120d xDrive, elle assure la répartition de la puissance d’un quatre cylindres diesel de 135 kW (184 ch) entre les roues avant et arrière. Cette interaction permet à la voiture de s’acquitter du zéro à 100 km/h en 7,2 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 225 km/h.

La BMW 120d xDrive affiche une consommation moyenne variant entre 4,7 et 4,8 litres aux 100 kilomètres, les émissions de CO2 étant, quant à elles, comprises entre 123 et 126 grammes de CO2 par kilomètre (valeurs selon le cycle de conduite européen, en fonction des dimensions de pneus choisies).

La transmission intégrale intelligente fait l’objet d’une synthèse particulièrement fascinante sur la première automobile signée BMW M Performance du segment des compactes. L’interaction de xDrive et du six cylindres en ligne essence de 235 kW (320 ch) sur la BMW M135i xDrive est le gage d’un dynamisme, d’une motricité et d’une stabilité de conduite exceptionnels. La BMW M135i xDrive abat le zéro à 100 km/h en 4,7 secondes seulement. Sa vitesse maximale est bridée à 250 km/h par l’électronique. La sportivité et la souveraineté d’exception de la BMW M135i xDrive s’accompagnent d’une consommation de 7,8 litres aux 100 kilomètres et d’émissions de CO2 de 182 grammes par kilomètre selon le cycle de conduite européen.

La BMW M135i xDrive est équipée en série d’une boîte automatique à huit rapports. Unique dans le segment des compactes, cette boîte automatique assure des accélérations sportives par le biais de passages de rapport particulièrement dynamiques, tout en favorisant l’efficacité de la transmission grâce à son excellent rendement. Elle est proposée en option sur toutes les autres variantes de modèles, à l’exception de la BMW 114d, de la BMW 116d EfficientDynamics Edition, de la BMW 120d xDrive et de la BMW 114i, en alternative à la boîte manuelle à six rapports de série.

À l’instar de la BMW M135i, la BMW M135i xDrive se distingue par un style extérieur spécifique, aérodynamiquement optimisé, qui révèle d’emblée l’esprit fonceur du modèle ainsi que sa maniabilité empreinte d’une agilité grisante. L’aménagement de l’intérieur exprime, lui aussi et de manière authentique, l’orientation sport de ce bolide frappé du monogramme BMW M Performance. En outre, la dotation standard de la BMW M135i xDrive comprend des liaisons au sol dont la technique est adaptée avec la précision typiquement M à la puissance élevée, des roues M de 18 pouces en alliage léger à doubles branches avec une monte pneumatique mixte ainsi qu’un système de freinage Sport M.

Les moteurs diesel de la BMW Série 1 : punch et efficacité exemplaire, désormais en six variantes.

Rigoureusement optimisée et à nouveau étendue – telle est la gamme actuelle des quatre cylindres diesel proposés sur la nouvelle BMW Série 1 et qui redéfinissent la donne dans le segment en matière de punch et d’efficacité. Les six moteurs diesel désormais disponibles partagent plusieurs éléments : le carter en aluminium, la suralimentation par turbocompresseur et l’injection directe à rampe commune.

La nouvelle BMW 114d est animée par une variante de 1,6 litre du moteur diesel à technologie BMW TwinPower Turbo. Le moteur dispose d’une suralimentation à géométrie variable de la turbine et d’une injection directe à rampe commune dont les injecteurs à solénoïde travaillent à une pression maximale de 1 600 bars. Il atteint sa puissance maximale de 70 kW (95 ch) à un régime de 4 000 tr/mn et débite un couple maximal de 235 Newtons-mètres dans la plage de régimes comprise entre 1 500 et 2 750 tr/mn. Pouvant se targuer d’un zéro à 100 km/h en 12,2 secondes et d’une vitesse maximale de 185 km/h, le nouveau modèle d’entrée de gamme affiche, lui aussi, un tempérament sportif. Sa consommation moyenne est comprise entre 4,1 et 4,3 litres aux 100 kilomètres, les émissions de CO2 étant de 109 à 112 grammes de CO2 par kilomètre (valeurs selon le cycle de conduite européen, en fonction des dimensions de pneus choisies).

Tout comme les autres déclinaisons de la nouvelle BMW Série 1, la nouvelle BMW 114d est dotée en série d’un grand nombre de technologies signées BMW EfficientDynamics. Ce dispositif de mesures comprend, entre autres, la fonction de récupération de l’énergie libérée au freinage, l’indicateur de changement de rapport, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques, la direction à assistance électromécanique, les volets d’air pilotés, la gestion des organes périphériques asservie aux besoins et des pneus à résistance réduite au roulement. En outre, la Commande de régulation du comportement dynamique, de série sur la nouvelle BMW 114d, permet d’activer le mode ECO PRO contribuant à un style de conduite aussi détendu qu’économique.

Les mesures de réduction de la consommation déploient leur effet maximal sur la BMW 116d EfficientDynamics Edition. Elle aussi est animée par un quatre cylindres diesel de 1,6 litre de cylindrée débitant une puissance maximale de 85 kW (116 ch) ainsi qu’un couple maximal de 260 Newtons-mètres. Cette déclinaison est équipée d’autres astuces technologiques optimisant, entre autres, le rendement du moteur, les qualités aérodynamiques et la résistance au roulement de la voiture. Sa consommation moyenne de 3,8 litres aux 100 kilomètres et ses émissions de CO2 de 99 grammes par kilomètre selon le cycle de conduite européen font de la BMW 116d EfficientDynamics Edition la championne de l’efficacité de la gamme des modèles de BMW.

Nouvelle BMW Série 1 : plaisir de conduire caractéristique, confort optimisé, plus de place et ambiance premium encore plus raffinée à l’intérieur – de série sur toutes les variantes de modèles.

Au-delà des vertus spécifiques de leurs moteurs respectifs, les nouvelles variantes de modèles de la BMW Série 1 se distinguent, elles aussi, par des qualités illustrant les progrès réalisés par rapport aux modèles précédents. Une sportivité encore renforcée va de pair avec un agrément de conduite optimisé, une carrosserie plus longue et plus large ainsi qu’un empattement plus important se traduisent, entre autres, par un espace jambes accru à l’arrière et par un compartiment à bagages plus spacieux, dont le volume augmente de 30 litres pour passer à 360 litres.

Version 5 portes ou 3 portes, le style expressif de la nouvelle BMW Série 1 est marqué par les proportions typiquement BMW et uniques sur le segment des compactes. À l’intérieur, les matériaux haut de gamme et la qualité de finition élevée contribuent à l’ambiance premium et s’associent à un cockpit typique de la marque par son orientation sur le conducteur ainsi qu’à des lignes incomparables. En choisissant un système de navigation optionnel, le client reçoit aussi un écran de contrôle de type écran plat en position dégagée. En outre, des harmonies de couleurs raffinées et un équipement de série très riche soulignent le caractère haut de gamme de la nouvelle BMW Série 1. Les éléments de style exclusifs, pour l’extérieur et l’intérieur, de la BMW Sport Line et de la BMW Urban Line offrent aux clients de nouvelles possibilités de personnalisation.

La nouvelle BMW Série 1 se hisse également à une position de tête dans le segment des compactes dans le domaine de l’interconnexion intelligente du conducteur et de sa voiture avec le monde extérieur. La richesse sans égale des systèmes d’aide au conducteur et des services de mobilité signés BMW ConnectedDrive se traduit par une optimisation du confort, de la sécurité et de l’utilisation des fonctionnalités d’infodivertissement. L’offre comprend, entre autres, l’Assistant pleins phares, l’éclairage directionnel adaptatif, l’Assistant au stationnement, la caméra de recul, l’Alerte de dérive avec avertisseur de collision, le régulateur de vitesse avec fonction de freinage et l’indicateur de la limitation de vitesse Speed Limit Info avec indicateur d’interdiction de dépassement ainsi que l’accès à Internet et le service d’info route en temps réel RTTI. S’y ajoutent des technologies innovantes permettant d’intégrer l’Apple iPhone et d’autres smartphones ainsi que des baladeurs numériques. Ainsi, l’option Apps (applications) propose, entre autres, un accès personnalisé à des webradios ainsi que l’utilisation de Facebook et de Twitter à bord du véhicule.

 

 

 

Sensation d’espace associée à un concept de matériaux unique reposant sur des matières premières renouvelables : la nouvelle BMW i3 Concept.

À l’occasion de l’ouverture du premier magasin BMW i du monde dans Park Lane, à Londres, BMW Group a présenté la BMW i3 Concept parée d’un nouveau concept de couleurs et de matériaux pour l’habitacle. Dérivée de la première étude présentée au Salon de Francfort (IAA) 2011, la BMW i3 Concept s’inspire encore davantage de l’approche dite « Next Premium », appuyant ainsi rigoureusement le thème du développement durable.

L’habitacle de la BMW i3 Concept est le règne d’un mélange de matériaux comprenant du cuir, du bois, de la laine et d’autres matières premières renouvelables. La place importante accordée aux fibres naturelles à l’intérieur met en relief l’ambition premium chère à BMW i.

Le bois d’eucalyptus utilisé sur le tableau de bord est issu de la sylviculture durable en Europe. L’origine du bois utilisé raccourcit les distances de transport et permet de respecter encore mieux le principe du développement durable dans toutes les phases de la fabrication. Le traitement avec des produits naturels confère au bois une allure noble ainsi qu’une couleur individuelle.

Le cuir employé à l’intérieur est traité avec des tannins naturels extraits de feuilles d’olivier. Cet extrait végétal protège le cuir de manière naturelle contre l’usure, tout en préservant la couleur. Arborant la nouvelle teinte Cassia, le cuir tanné de manière naturelle n’est donc pas seulement fabriqué de façon respectueuse de l’environnement, mais aussi pour une durée de vie maximale. Allié aux parties du tableau de bord et des revêtements de porte tendues d’un tissu de laine haut de gamme, le cuir confère à l’intérieur de l’étude un agréable air de « lounge ».

L’habitacle de la nouvelle BMW i3 Concept, le module Life, séduit grâce à la sensation d’être dans un espace généreux, ce qui était impossible à réaliser jusqu’à présent sur les automobiles de série classiques. Aucun tunnel de transmission ne vient traverser l’habitacle qui paraît ainsi ouvert et aérien. Grâce aux banquettes continues à l’avant et à l’arrière, il est facile de changer de côté et de descendre sans se contorsionner – ce qui représente un gain de confort, surtout lorsqu’il faut se serrer pour se garer entre deux véhicules. De plus, les occupants bénéficient d’une position légèrement rehaussée. Cette position assise est synonyme d’une bonne vue panoramique en ville et facilite l’entrée et la sortie.

Cockpit : les interfaces séduisent par un style des plus modernes.

Le poste de travail du conducteur est marqué par la colonne de direction dégagée sur laquelle sont réunis les éléments de commande les plus importants, tels que le combiné d’instruments, le bouton start / stop et le sélecteur de vitesse. D’autres unités fonctionnelles, telles que la commande du système audio et de la climatisation, sont intégrées dans le tableau de bord, ce qui a permis de supprimer la console centrale. À bord de la BMW i3 Concept trois grands écrans constituent l’interface entre la voiture, ses occupants et le monde extérieur. Outre le combiné d’instruments de 6,5 pouces (16,5 centimètres) en position dégagée sur la colonne de direction, l’écran d’information central (CID) de 8,8 pouces (22,4 centimètres) fournit toutes les informations pertinentes, tout en aidant le conducteur lors de l’utilisation des applications de connectivité.

Situé en-dessous, un troisième écran visualise les fonctions du système audio et de la climatisation automatique. Tous les affichages font appel à un graphisme moderne et esthétique et sont facilement lisibles.

Le design BMW i : des proportions dynamiques dans une harmonie de couleurs inédite.

Le design de la carrosserie de la BMW i3 Concept révèle les qualités de la voiture au premier coup d’oeil. Les proportions dynamiques et compactes visualisent la maniabilité de la voiture et témoignent des reprises sportives que permet le système d’entraînement électrique. Les couleurs qui dominent l’allure d’ensemble : la nouvelle teinte argent Andésite ainsi que le noir brillant déjà connu. La couleur bleue BMW i vient ajouter des touches intéressantes au niveau de l’emblème, des naseaux, des bas de caisse et du bouclier arrière. Les surfaces d’aspect brillant et le contraste entre le noir, l’argent et le bleu témoignent du contenu technologique haut de gamme du véhicule.

La silhouette : un multispace qui semble planer sur le bitume.

Vue de profil, l’étude séduit par sa ligne cunéiforme dynamique, sa silhouette fluide et son empattement long. Sous cet angle, l’extérieur annonce d’emblée l’habitabilité généreuse régnant à bord, alors que les porte-à-faux réduits à l’avant et à l’arrière sont un indice de l’excellente manoeuvrabilité de la BMW i3 Concept. Les qualités fonctionnelles sont aussi soulignées par les portes antagonistes offrant un accès particulièrement confortable à l’intérieur ample. Les surfaces vitrées généreuses confèrent un air de légèreté à la voiture et, de concert avec les structures de carbone apparent, elles extériorisent bien le poids réduit qu’elle affiche sur la balance.

Vue de face : typiquement BMW i.

Les naseaux aux contours incisifs dominent la partie avant aux lignes claires de la BMW i3 Concept. Ils laissent transpercer le bleu typique de BMW i et sont pourtant entièrement fermés en raison de l’entraînement électrique. En dessous des naseaux, une strate gris argenté forme le bouclier avant. Des surfaces peintes en noir font ressortir les zones fonctionnelles telles que le capot avant ou les entrées d’air . Des rideaux d’air ou « AirCurtains » prononcés reflètent l’aérodynamique élaborée de la voiture électrique. Traits marquants sur le plan stylistique, les phares faisant appel à des LEDs sont disposés en U selon les codes esthétiques de BMW i.

Partie arrière : grande fonctionnalité et assez de place pour le BMW i Pedelec Concept.

La partie arrière exprime la grande fonctionnalité de la BMW i3 Concept d’une manière singulière. Une lunette arrière aux dimensions généreuses pouvant s’ouvrir en grand donne un accès idéal au compartiment à bagages, tandis que les montants arrière en position sensiblement verticale agrandissent le volume de chargement. Il suffit de rabattre les sièges arrière pour augmenter le volume du compartiment à bagages qui se prête à de multiples usages. L’espace ainsi dégagé permet de charger deux BMW i Pedelec Concept pliables, ce qui étend considérablement la liberté de mouvement des occupants, notamment en ville mais aussi en pleine nature. Le large diffuseur arrière et les optiques arrière en U intégrés dans la lunette arrière mettent en relief l’assise solide de la voiture.

L’architecture LifeDrive : une approche modulaire novatrice.

Pour pouvoir puiser de manière optimale dans le potentiel du moteur électrique, l’architecture du véhicule, le châssis et la carrosserie ont été adaptés aux exigences de la mobilité moderne. C’est pourquoi la construction légère, la mise en oeuvre de matériaux innovants et la sécurité en cas de collision comptent parmi les traits essentiels du concept LifeDrive qui permet à BMW de jeter dès aujourd’hui les bases de l’électromobilité de demain. Comparable à celle des véhicules à châssis-cadre, la conception est constituée de deux modules séparés horizontalement, indépendants l’un de l’autre. Constitué principalement de composants en aluminium, le module Drive intègre le système d’entraînement, la batterie et les trains roulants, tout en assurant des fonctions structurelles et des fonctions actives en cas de collision. Le module Life forme, quant à lui, un habitacle léger, mais pourtant ultra-résistant en plastique renforcé par fibres de carbone PRFC.

La mise en oeuvre à grande échelle de ce matériau high-tech est à ce jour unique dans la construction automobile. En outre, l’étude atteint de nouvelles dimensions en matière de poids, de rigidité structurelle et de sécurité en cas de collision. Ces qualités ne bénéficient pas seulement au dynamisme de conduite et à l’agilité, mais aussi à l’autonomie de la BMW i3 Concept. L’architecture LifeDrive a été conçue dès le début pour accueillir un système d’entraînement électrique. En témoigne par exemple la position des packs de batteries de grandes dimensions : les ingénieurs ont réussi à les intégrer entièrement dans la partie centrale du plancher et à obtenir ainsi un centre de gravité bas et un équilibre optimal.

Le système d’entraînement eDrive : agilité, punch et absence totale d’émissions locales.

Avec quatre places, des portes s’ouvrant en grand et un volume de coffre d’environ 200 litres, la BMW i3 Concept à propulsion électrique s’avère être une citadine pratique et intelligente permettant une mobilité sans émission locale. Son moteur électrique délivre une puissance de 125 kW (170 ch) ainsi qu’un couple maximal de 250 Newtons-mètres disponible dès le démarrage. La machine électrique confère un grand dynamisme de roulage au poids plume qu’est la BMW i3 Concept tout en assurant une agilité impressionnante, et pas seulement pour démarrer sur les chapeaux de roue lorsque le feu vire au vert. L’automobile électrique s’acquitte du zéro à 60 km/h en moins de 4 secondes etfait grimper l’aiguille à 100 km/h en 8 secondes à peine. De plus, le couple élevé est disponible sur une large plage de régimes et garantit un débit de puissance extrêmement homogène. La transmission à variation continue assure la transmission du couple aux roues arrière et porte la BMW i3 Concept à une vitesse maximale de 150 km/h sans la moindre rupture de charge.

L’électronique de puissance : intelligente et efficace.

L’électronique de puissance intelligente veille à ce que la BMW i3 Concept restitue l’énergie stockée de manière efficace au quotidien. En effet, lorsque le conducteur lève le pied, le moteur électrique se convertit en générateur qui réinjecte le courant produit à partir de l’énergie cinétique dans la batterie du véhicule. Ce processus génère un couple de freinage que le conducteur peut utiliser de manière ciblée. Le mode de roulage en roue libre constitue une alternative à cette stratégie. Dans ce cas de figure, la transmission de la puissance débitée par le moteur électrique à l’essieu moteur est interrompue par le biais d’une régulation d’annulation du couple si bien que la BMW i3 Concept exploite exclusivement son énergie cinétique et semble planer sur le bitume sans la moindre consommation ou presque.

Avec le mode ECO PRO, le conducteur a aussi la possibilité d’accroître l’autonomie du système d’entraînement électrique ou de diminuer encore la consommation par simple pression sur un bouton. En mode ECO PRO+, la BMW i3 Concept passe en effet à un fonctionnement rigoureusement optimisé en faveur de l’autonomie. Les consommateurs principaux, tels que la climatisation et le chauffage, sont réduits au strict minimum, tandis que des consommateurs secondaires comme le chauffage des sièges et des rétroviseurs sont complètement désactivés.

Accumulateur d’énergie hautes performances : fiable, durable et puissant.

Le système d’entraînement électrique innovant sait aussi séduire par son rapport puissance moteur / encombrement. Électronique de puissance, boîte de vitesses et différentiel compris, le concentré de puissance compact est logé au-dessus de l’essieu arrière sans empiéter sur l’habitacle. L’alimentation en énergie du système d’entraînement ainsi que de toutes les autres fonctions de la voiture est assurée par des cellules d’accumulateur lithium-ion, spécialement développées et logées idéalement dans le plancher. La batterie hautes performances a été optimisée pour la BMW i3 Concept et fournit son énergie de manière fiable, indépendamment des influences extérieures. De plus, un système de chauffage et de refroidissement intelligent maintient constamment l’accumulateur à sa température de service optimale apportant ainsi une contribution sensible à l’augmentation de ses performances et de sa durée de vie. Branché sur prise électrique, l’accumulateur d’énergie se recharge entièrement en l’espace de six heures, avec le chargeur rapide BMW i Wallbox il suffit d’une heure pour recharger la batterie à 80 pour cent.

Le concept BMW i.

BMW i est synonyme de voitures et de services de mobilité visionnaires, de design galvanisant ainsi que d’une nouvelle conception du premium, s’inspirant fortement des principes du développement durable. Sous le label de la jeune marque-soeur, BMW Group développe des formules automobiles taillées sur mesure, qui redéfinissent le concept de mobilité individuelle. Cette approche s’appuie sur des technologies porteuses d’avenir, telles que la construction légère intelligente et l’utilisation de matériaux innovants, et donne naissance à des véhicules caractérisés par un poids minimal, une autonomie maximale, une habitabilité généreuse, des qualités routières souveraines et un maximum de sécurité. Aux côtés des hybrides BMW i8 Concept Coupé et BMW i8 Concept Spyder, la BMW i3 est la première voiture à propulsion 100 pour cent électrique signée BMW i. Elle sera commercialisée dès 2013 dans une version de série.

Le développement durable est d’une importance primordiale dans le cadre du concept BMW i. C’est pourquoi ce sujet concerne toute la chaîne de création de valeur, des achats aux ventes en passant par le développement et la production. Pour celle-ci, BMW i franchit d’ailleurs encore un pas en matière d’efficacité : sur le site de Leipzig, la consommation d’eau et d’énergie par voiture construite baissera une nouvelle fois de 70 pour cent et de 50 pour cent, respectivement. Les besoins énergétiques seront couverts à 100 pour cent par des sources renouvelables.

 

 

 

2.5 Sportivité souveraine et confort de luxe à son paroxysme : la nouvelle BMW Série 7.

La nouvelle BMW Série 7 conforte à nouveau sa position de berline la plus innovante du segment de grand luxe. Le vaisseau amiral de la flotte BMW est synonyme à la fois d’élégance sportive, de moteurs veloutés et de confort somptueux. En rehaussant nettement son contenu technologique, la berline souligne qu’elle revendique clairement la position de leader : de nouveaux phares tout LEDs, un intérieur revalorisé se distinguant par un niveau sonore optimisé, un agrément de conduite en nette hausse et une technologie sécuritaire ultramoderne créent une expérience de voyage hors classe. Toute une série de motorisations nouvelles et revues, dont le six cylindres en ligne diesel le plus puissant au monde ainsi que la BMW ActiveHybrid 7, deuxième du nom, fixent les repères en matière de puissance et d’efficience. De nouvelles fonctionnalités signées BMW ConnectedDrive assurent un confort de commande exemplaire et une sécurité maximale.

Carrosserie : nouveaux phares à LEDS et nouveaux traits de style discrets.

Les lignes dynamiques et les proportions en parfait équilibre continuent à marquer de leur empreinte l’allure à la fois sportive et élégante de la BMW Série 7. Élément le plus frappant de la nouvelle BMW Série 7 : les phares à LEDs optionnels cerclés des anneaux lumineux caractéristiques de la marque. Les naseaux BMW restylés arborant désormais neuf lames au lieu de douze auparavant ainsi que le bouclier avant retravaillé, les répétiteurs de clignotant intégrés dans les rétroviseurs extérieurs ainsi qu’une fine bande de chrome reliant les deux feux arrière permettent d’identifier le nouveau modèle.

Espace intérieur : nouveaux sièges cuir, niveau sonore optimisé, système de divertissement Rear Seat Entertaiment et système audio avec haut-parleur central escamotable.

Design abouti, matériaux raffinés, finition très haut de gamme et fonctionnalité maximale – telles sont les caractéristiques dominant à bord de la BMW Série 7 Berline. Le conducteur et son passager avant s’installent dans des sièges de cuir redessinés offrant un maintien latéral optimal et un confort sublime sur les longues distances. Les passagers arrière voyagent, eux aussi, dans le plus grand confort et à l’abri du moindre bruit gênant. Sur demande, la voiture est équipée de sièges arrière individuels réglables. Affichant un empattement allongé de 14 centimètres, la version longue de la BMW Série 7 offre des conditions idéales pour amplifier au maximum le confort de voyage.

L’isolation acoustique a été à nouveau optimisée, elle aussi. Des isolations supplémentaires dans les montants centraux et arrière, dans les bas de caisse et le coffre à bagages auxquelles s’ajoutent des joints additionnels sur le cadre des vitres et les rétroviseurs extérieurs réduisent sensiblement les bruits aérodynamiques. Le système de divertissement optionnel Rear Seat Entertainment pour les passagers arrière qui se distingue par un nouvel écran plat de 9,2 pouces contribue à faire passer le temps agréablement même lorsque le voyage est long. Le nouveau système audio ambiophonique Bang & Olufsen High End Surround Sound d’une puissance de 1 200 watts qui comprend 16 haut-parleurs promet une expérience sonore parfaite aux mélomanes.

Un régal pour les yeux : le visuel d’informations multifonctionnel et l’écran de contrôle central à graphiques en 3D.

À bord de la nouvelle BMW Série 7, le visuel d’informations multifonctionnel optionnel logé derrière le volant s’adapte pour la première fois aux besoins du conducteur. En fonction du mode de conduite, les instruments arborent une couleur et des graphiques différenciés et fournissent des informations taillées sur mesure. L’écran de contrôle disposé en position centrale sur le tableau de bord a également bénéficié d’une optimisation optique et technique et offre désormais une représentation haute définition en trois dimensions.

Ensemble mécanique et liaisons au sol : puissance veloutée, efficience accrue et un surcroît d’agrément de conduite.

Les moteurs soit nouveaux soit entièrement revus de la nouvelle BMW Série 7 redéfinissent la donne en matière de puissance et d’efficience. Toutes les motorisations sont associées à une boîte automatique intelligente à huit rapports et se caractérisent par une réduction de la consommation et des émissions pouvant atteindre 25 pour cent. La fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques, la fonction de récupération de l’énergie libérée au freinage, la Commande de régulation du comportement dynamique de la deuxième génération avec mode ECO PRO et la fonction de roulage en roue libre offrent des potentiels d’économie supplémentaires. Les suspensions soigneusement optimisées ainsi que la direction électromécanique équipant tous les modèles à propulsion hissent l’agrément de conduite à un niveau inédit. La suspension pneumatique à correcteur d’assiette sur l’essieu arrière fait désormais, elle aussi, partie de l’équipement de série de tous les modèles.

Tous les moteurs essence mettent en oeuvre la technologie BMW TwinPower Turbo comprenant un système de suralimentation du type Twin Scroll (double entrée), l’injection directe du type High Precision Injection, le système de calage variable des arbres à cames, double VANOS, ainsi que la distribution entièrement variable du type VALVETRONIC. Les moteurs diesel à BMW TwinPower Turbo représentent, eux aussi, le nec plus ultra de la technologie d’entraînement créée par les motoristes BMW. Une injection directe à rampe commune de la toute dernière génération, une suralimentation par turbocompresseur et une conception tout aluminium confèrent des reprises impressionnantes, une grande onctuosité et une efficacité inégalée aux moteurs diesel.

BMW 760i : le velouté du douze cylindres toujours en haut de la gamme des moteurs.

Le douze cylindres essence à technologie BMW TwinPower Turbo, faisant appel à deux turbocompresseurs, au système de calage en continu des arbres à cames double VANOS et à l’injection High Precision Injection, reste la référence. Le moteur tout aluminium développe une puissance de 400 kW (544 ch) et un couple maximal de 750 Newtons-mètres. Ainsi, la BMW 760i s’acquitte du zéro à 100 km/h en 4,6 secondes seulement. Avec une consommation moyenne de 12,8 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 de 299 grammes par kilomètre, la motorisation de pointe se targue d’une efficacité sans égale dans sa catégorie de puissance.

BMW 750i : huit cylindres à puissance accrue et consommation réduite.

Le huit cylindres de grosse cylindrée sait séduire par son velouté exceptionnel et le déploiement impétueux de sa puissance. Le moteur débite une puissance de pointe de 330 kW (450 ch), en hausse de 10 pour cent, et un couple maximal de 650 Newtons-mètres (+ 8,5 pour cent) permettant ainsi à la BMW 750i d’abattre le zéro à 100 km/h en 4,8 secondes seulement. Ce punch considérable va pourtant de pair avec une efficacité jamais atteinte : le huit cylindres affiche une consommation de 8,6 litres aux 100 kilomètres seulement et des émissions de CO2 de 199 grammes par kilomètre, si bien que la BMW 750i gagne de remarquables 25 pour cent par rapport à sa devancière.

BMW 740i : nouveau six cylindres essence d’une efficacité exceptionnelle.

Pouvant se targuer d’une puissance maximale de 235 kW (320 ch) et d’un couple maximal de 450 Newtons-mètres, le six cylindres en ligne animant la nouvelle BMW 740i se situe au même niveau que celui qu’il vient remplacer, alors que la consommation ne se monte qu’à 7,9 litres aux 100 kilomètres. Les émissions de CO2 sont de 184 grammes par kilomètre. La consommation moyenne et les émissions de cette variante de modèle ont donc baissé de 21 pour cent.

BMW 750d xDrive : nouveau moteur diesel de pointe et transmission intégrale intelligente.

Le nouveau diesel de pointe propulsant la BMW 750d xDrive est un bel exemple du brio technologique propre aux ensembles mécaniques signés BMW. Le six cylindres en ligne diesel le plus puissant au monde sait enthousiasmer par des qualités techniques innovantes sans pareilles et il confère à la berline de luxe un dynamisme impressionnant doublé d’une efficacité exceptionnelle. Pour la première fois, la technologie BMW TwinPower Turbo fait appel à une suralimentation par turbocompresseurs à trois étages et turbine à géométrie variable ainsi qu’à une injection directe à rampe commune évoluée. Le résultat de ces optimisations : une puissance maximale de 280 kW (381 ch) et un couple imposant de 740 Newtons-mètres. Départ arrêté, la berline ne met que 4,9 secondes pour atteindre les 100 km/h. Or, l’efficience du diesel signé BMW est aussi convaincante : selon le cycle de conduite européen, la berline se contente de 6,4 litres de carburant aux 100 kilomètres, les émissions de CO2 étant tout aussi favorables avec 169 grammes par kilomètre seulement. Équipé de la technologie BMW BluePerformance, le nouveau moteur diesel de pointe respecte dès aujourd’hui la norme antipollution Euro 6.

Pour que le modèle diesel musclé puisse transmettre son couple à la chaussée de manière idéale, la transmission intégrale permanente pilotée veille, à tout instant, à répartir le couple entre les roues avant et arrière en fonction des besoins du moment. La transmission intégrale intelligente BMW xDrive est aussi disponible, sur demande, sur la BMW 750i, la BMW 740d et la BMW 730d.

BMW 740d : nouvelle baisse de la consommation et des émissions.

Le six cylindres de 3 litres de cylindrée équipant la nouvelle BMW 740d se distingue par sa puissance atteignant désormais 230 kW (313 ch) et par son couple maximal de 630 Newtons-mètres (+ 30 Nm). La BMW 740d revigorée sait impressionner avec une consommation moyenne de 5,7 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 de 149 grammes par kilomètre. Ainsi, elle améliore les performances de sa devancière de 17 pour cent.

BMW 730d : 148 grammes par kilomètre – le diesel le plus propre du segment de luxe.

La BMW 730d consolide une fois de plus sa position de berline de luxe la plus sobre et la plus propre, en présentant une consommation et des émissions revues à nouveau à la baisse. La puissance maximale du six cylindres de 3 litres de cylindrée a été portée à 190 kW (258 ch), le couple maximal, quant à lui, est passé à 560 Newtons-mètres (+ 20 Nm). Avec une consommation moyenne de 5,6 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 de 148 grammes par kilomètre seulement selon le cycle de conduite européen, la BMW 730d surpasse de 17 pour cent sa devancière. La technologie BluePerformance optionnelle permet de plus au moteur de satisfaire la future norme Euro 6.

BMW ActiveHybrid 7 : la deuxième génération équipée d’un six cylindres essence.

Pour la deuxième génération de la BMW ActiveHybrid 7, un six cylindres en ligne essence à BMW TwinPower Turbo vient remplacer le huit cylindres mis en oeuvre jusqu’ici. D’autres composants appartenant au système hybride : le moteur électrique synchrone, la boîte automatique à huit rapports spécifique à l’hybride, la batterie lithium-ion hautes performances et l’électronique de puissance assurant une gestion intelligente des flux d’énergie à bord. Forte d’une puissance cumulée maximale de 260 kW (354 ch) et d’un couple maximal de 500 Newtons-mètres, la nouvelle BMW ActiveHybrid 7 abat le zéro à 100 km/h en 5,7 secondes seulement tout en se contentant en moyenne de 6,8 litres aux 100 kilomètres pour des émissions de CO2 de 158 grammes par kilomètre.

Toute une série de fonctions innovantes bénéficient au comportement dynamique de la voiture et contribuent à la grande efficacité du système d’ensemble. Ainsi, le mode ECO PRO avec fonction de roulage en roue libre et l’analyse proactive de la situation de conduite avec préconditionnement adéquat du système d’entraînement garantissent une exploitation particulièrement efficace de l’énergie. En plus, la nouvelle BMW ActiveHybrid 7 autorise aussi la conduite en tout électrique, sur une distance maximale de quatre kilomètres et à une vitesse maximale de 60 km/h.

Commande de régulation du comportement dynamique avec mode ECO PRO et fonction de roulage en roue libre : typage résolument sportif, confortable ou économique par simple pression sur un bouton.

La Commande de régulation du comportement dynamique avec mode ECO PRO (équipement de série à l’exception de la BMW 760i) permet au conducteur de moduler sensiblement le caractère d’ensemble de la berline pour profiter d’un typage soit plus sportif soit axé sur le confort. Le mode ECO PRO favorise un style de conduite particulièrement économique et permet des économies de carburant atteignant 20 pour cent en faisant fonctionner le système de chauffage et de climatisation, le chauffage des rétroviseurs extérieurs et celui des sièges de sorte à optimiser leur efficacité. Les fonctions étendues comprennent la nouvelle fonction de roulage en roue libre ainsi que l’analyse proactive de la situation de conduite avec préconditionnement adéquat du système d’entraînement. La fonction de roulage en roue libre permet de désaccoupler le moteur thermique en décélération dans la plage de vitesse comprise entre 50 et 160 km/h : la BMW Série 7 Berline ne subit l’influence du couple d’inertie du moteur et la consommation tombe au strict minimum. En mode de roulage en roue libre, le moteur thermique de la BMW ActiveHybrid 7 est entièrement coupé permettant ainsi à la berline de poursuivre sa route sans la moindre émission locale. Le gestionnaire intelligent des flux d’énergie effectue une analyse proactive de la situation de conduite pour optimiser le fonctionnement des composants hybrides en vue d’une efficacité maximale. Les données nécessaires à cette optimisation, telles que le profil de la route, les limitations de vitesse et la situation routière, sont fournies par le système de navigation Professional.

BMW ConnectedDrive : agrément de conduite suprême et sécurité maximale grâce à l’interconnexion intelligente.

Grâce à de nouvelles fonctions et à l’association unique de systèmes d’aide au conducteur et de services de mobilité, BMW ConnectedDrive confirme sa supériorité technique, tout en soulignant le caractère avant-gardiste de la BMW Série 7. Le système BMW Night Vision, y compris la fonction Dynamic Light Spot avec repérage de piétons, unique dans le segment premium, l’Assistant pleins phares anti-éblouissement à LEDs ainsi que les fonctions Driver Assistant Plus avec fonction stop & go, Active Protection avec détection de somnolence automatique ainsi que l’indicateur de la limitation de vitesse Speed Limit Info avec indicateur d’interdiction de dépassement assurent une sécurité maximale.

Un système d’exploitation plus performant pour l’écran de contrôle central perfectionne en même temps la commande des programmes de divertissement, il optimise les services bureautiques et les services en ligne et rend la téléphonie plus confortable. Le système de navigation Professional nouvelle génération est encore plus performant et propose de nombreuses fonctionnalités inédites. La fonction de confort innovante permettant d’ouvrir le capot du coffre sans y toucher vient compléter le bouquet des astuces fonctionnelles disponibles sur la BMW Série 7. Elle permet au client de déverrouiller le coffre par un simple mouvement du pied dirigé sous la partie centrale du bouclier arrière.

La nouvelle génération du système de navigation Professional.

De nouvelles barres de fonctions permettent d’incruster des infos route en temps réel (RTTI), de se renseigner sur la météo et de faire afficher des points d’intérêt particuliers. Grâce au nouveau menu circulaire, le client peut désormais sélectionner des fonctions spéciales directement à partir de la carte. Les fonctionnalités bureautiques étendues comprennent la reconnaissance vocale de textes libres avec fonction de dictée pour rédiger des e-mails et autres textos (SMS), l’envoi de notes vocales via e-mail ainsi que le couplage de deux téléphones en même temps.

BMW Night Vision : repérage des piétons grâce à la fonction Dynamic Light Spots.

Le système de vision nocturne de la BMW Série 7 reconnaît les piétons, les cyclistes et les animaux se trouvant hors de portée des phares. Si une personne se trouvant au bord de la route court un risque potentiel, le système émet un avertissement visuel et acoustique. En outre, les personnes reconnues sont désormais éclairées par les Dynamic Light Spots, des projecteurs haute performance pivotables à LEDs logés dans le bouclier avant.

Assistant pleins phares anti-éblouissement à commande intelligente.

Disponibles en option sur la nouvelle BMW Série 7, les phares tout LEDs offrent un complément de sécurité. Associés à l’Assistant pleins phares, à l’éclairage directionnel adaptatif comprenant l’éclairage d’angle et le faisceau à portée et à répartition variables, ils représentent la référence en la matière. L’Assistant pleins phares anti-éblouissement également proposé en option soulage encore plus le conducteur en garantissant une visibilité idéale lors de trajets nocturnes.

 

 

De nouvelles déclinaisons pour une efficacité encore accrue : la nouvelle BMW Série 3 Berline, la nouvelle BMW Série 3 Touring.

BMW Série 3 Berline : une efficacité exemplaire accrue.

Les variantes de la nouvelle BMW Série 3 Berline présentées au lancement commercial se distinguent déjà par un rapport particulièrement favorable entre performances routières et consommation de carburant. Ce trait caractéristique de la marque est particulièrement prononcé sur la BMW 320d EfficientDynamics Edition Berline : elle associe une puissance maximale de 120 kW (163 ch) à une consommation moyenne selon le cycle de conduite européen de 4,1 litres aux 100 kilomètres et à des émissions de CO2 de 109 grammes par kilomètre.

Désormais, la nouvelle BMW 320i EfficientDynamics Edition Berline occupe une position comparable. Elle est la nouvelle championne de l’efficacité parmi les modèles à moteur essence de BMW. La BMW 320i EfficientDynamics Edition Berline est animée par un quatre cylindres essence à technologie BMW TwinPower Turbo de 1,6 litre de cylindrée débitant 125 kW (170 ch). Ce moteur génère un couple maximal de 250 Newtons-mètres et porte la berline en 7,6 secondes de zéro à 100 km/h. Sur ce modèle, les mesures signées BMW EfficientDynamics, de série aussi sur les autres variantes, sont complétées par une optimisation spécifique de la gestion moteur, de l’étagement de la boîte, de l’aérodynamique et des résistances s’opposant au roulement. Ces efforts se traduisent par une consommation moyenne selon le cycle de conduite européen de 5,3 litres aux 100 kilomètres et par des émissions de CO2 de 124 grammes par kilomètre.

Le nouveau modèle d’accès à cette série de modèles permet de découvrir une autre interprétation particulièrement économique de la fascination et du plaisir de conduire qui se dégagent de la nouvelle BMW Série 3 Berline. La nouvelle BMW 316i Berline est, elle aussi, animée par un quatre cylindres essence de 1,6 litre à technologie BMW TwinPower Turbo affichant une puissance maximale de 100 kW (136 ch) ainsi qu’un couple maximal de 220 Newtons-mètres. En dotation standard, la transmission est assurée par une boîte mécanique à six rapports, une boîte automatique à huit rapports étant proposée en option. La nouvelle BMW 316i Berline s’acquitte du zéro à 100 km/h en 8,9 secondes (boîte automatique : 9,2 s) pour une vitesse maximale de 210 km/h dans les deux configurations. Ce modèle conjugue également fougue sportive avec efficacité exemplaire. Selon le cycle de conduite européen, la consommation moyenne aux 100 kilomètres est comprise entre 5,8 et 5,9 litres, les émissions de CO2 étant de 134 grammes par kilomètre (valeurs identiques pour les boîtes manuelle et automatique, en fonction des dimensions de pneus choisies).

La BMW Série 3 Touring : choix accru de moteurs, émissions réduites.

Peu après le lancement commercial sur les marchés automobiles européens, la nouvelle BMW Série 3 Touring est elle aussi dotée de nouveaux moteurs. Outre la BMW 328i Touring débitant 180 kW (245 ch) disponible dès le début, la marque propose désormais un deuxième moteur essence aux clients : celui de 135 kW (184 ch) tournant sous le capot de la BMW 320i Touring. L’offre des modèles diesel comprenant jusqu’ici la BMW 330d Touring (190 kW / 258 ch) et la BMW 320d Touring (135 kW / 184 ch) est enrichie par la BMW 318d Touring et la BMW 316d Touring.

Le bloc de 2,0 litres de cylindrée du nouveau modèle à moteur essence bénéficie, lui aussi, de la technologie BMW TwinPower Turbo et affiche un couple maximal de 270 Newtons-mètres. De série, il est accouplé à une boîte manuelle à six rapports, en option, à une boîte automatique à huit rapports. La nouvelle BMW 320i Touring abat le zéro à 100 km/h en 7,5 secondes et atteint une vitesse maximale de 233 km/h (228 km/h avec la boîte automatique). Avec la boîte automatique, la consommation moyenne et les émissions de CO2 sont de 6,1 à 6,2 litres aux 100 kilomètres et de 143 à 145 grammes respectivement, donc inférieures aux valeurs obtenues par le modèle à boîte manuelle qui consomme 6,4 à 6,5 litres aux 100 kilomètres et rejette 149 à 152 grammes de CO2 par kilomètre (valeurs selon le cycle de conduite européen, en fonction des dimensions de pneus choisies).

Sur la BMW 318d Touring et la BMW 316d Touring, un quatre cylindres diesel de 2,0 litres de cylindrée à technologie BMW TwinPower Turbo veille, dans une version spécifique à chaque modèle, à doser le carburant avec précision et parcimonie tout en assurant punch et spontanéité. Sous le capot de la BMW 318d Touring, ce groupe débite une puissance maximale de 105 kW (143 ch) et un couple maximal de 320 Newtons-mètres. La version animant la BMW 316d Touring affiche, quant à elle, une puissance maximale de 85 kW (116 ch) et un couple maximal de 260 Newtons-mètres.

En alternative à la boîte manuelle à six rapports de série sur les deux nouveaux modèles diesel, une boîte automatique à huit rapports est proposée en option. Mais quelle que soit la boîte de vitesses, la nouvelle BMW 318d Touring parcourt le zéro à 100 km/h en 9,2 secondes et atteint une vitesse de pointe de 210 km/h. Les valeurs de consommation et d’émissions sont, elles aussi, identiques : de 4,5 à 4,7 litres aux 100 kilomètres et de 119 à 123 grammes par kilomètre (valeurs selon le cycle de conduite européen, en fonction des dimensions de pneus choisies).

Départ arrêté, la nouvelle BMW 316d Touring s’élance en 11,2 secondes à 100 km/h (11,1 s avec la boîte automatique ) et elle atteint une vitesse maximale de 200 km/h (198 km/h). Indépendamment du type de boîte, la consommation selon le cycle de conduite européen du nouveau modèle diesel d’entrée de gamme est comprise entre 4,5 et 4,7 litres aux 100 kilomètres, les émissions de CO2 étant de 119 à 123 grammes par kilomètre (valeurs en fonction des dimensions de pneus choisies).

Comme sur les autres variantes de modèles, la consommation et les émissions exemplaires de la nouvelle BMW Série 3 Touring sont étroitement liées au nombre encore accru des fonctionnalités EfficientDynamics proposées de série. Dans une configuration spécifique à chaque modèle, ce pack technologique propose, entre autres, une fonction de récupération de l’énergie libérée au freinage, un indicateur de changement de rapport, la direction à assistance électromécanique, les volets d’air pilotés, un couple conique arrière à rendement optimisé, une pompe à huile gérée par cartographie, une pompe à carburant asservie à la pression ou au régime, un compresseur de climatisation débrayable et des pneus à résistance réduite au roulement. Également de série, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur est disponible avec la boîte tant manuelle qu’automatique. Le mode ECO PRO activé par une pression sur la Commande de régulation du comportement dynamique favorise un style de conduite à la fois décontracté et efficace, tout en réduisant la consommation de courant de fonctionnalités de confort électriques. À l’instar du rapport entre les performances routières et la consommation de carburant, l’équilibre entre agilité et agrément de conduite a, lui aussi, été optimisé sur la nouvelle BMW Série 3 Touring. La Commande de régulation du comportement dynamique proposée de série permet, de plus, de faire varier le tarage du véhicule par simple pression sur un bouton. En option, la nouvelle BMW Série 3 Touring est disponible avec une Direction sport variable. Outre le châssis sport M, les clients peuvent aussi opter pour un châssis sport M adaptatif à amortisseurs pilotés.

Outre l’agrément de conduite sensiblement amélioré, l’habitabilité accrue par rapport à la devancière renforce, elle aussi, les qualités qui prédestinent la BMW Série 3 Touring aux longs trajets et aux voyages. Les clients bénéficient d’une garde au toit et d’un espace jambes accrus à l’arrière ainsi que d’un confort encore accru lorsqu’ils montent ou descendent du véhicule. La nouvelle BMW Série 3 Touring sait aussi séduire par le compartiment à bagages le plus polyvalent de son segment. Le dossier de la banquette arrière est, de série, fractionnable et rabattable dans un rapport de 40 / 20 / 40. Le volume de rangement peut ainsi être porté de 495 litres à 1 500 litres au maximum. Le volume standard et la valeur maximale sont inégalés dans le segment premium de la gamme moyenne.

Autre fonctionnalité unique dans l’environnement concurrentiel de la nouvelle BMW Série 3 Touring : la commande automatique du hayon arrière, qui fait partie de l’équipement de série. En association avec l’option accès confort, le mécanisme électrique d’ouverture et de fermeture est complété par une fonction supplémentaire. Un mouvement du pied dirigé sous le bouclier arrière permet de déclencher l’ouverture du hayon sans y toucher. Le hayon s’ouvre automatiquement après la détection du mouvement par des capteurs.

Au-delà des domaines décrits, la nouvelle BMW Série 3 Touring souligne aussi son caractère premium et sa position de leader du segment par d’autres équipements, aussi raffinés qu’innovants. Les BMW Lines proposées, comme sur la nouvelle BMW Série 3 Berline, en alternative à l’équipement de base, permettent une personnalisation particulièrement ciblée. La BMW Sport Line, la BMW Luxury Line et la BMW Modern Line renferment des détails d’équipement exclusifs et soigneusement accordés, tant pour l’extérieur que pour l’intérieur.

Les systèmes d’aide au conducteur et les services de mobilité proposés par BMW ConnectedDrive se distinguent par leur diversité unique. La nouvelle BMW Série 3 est la première automobile de sa catégorie à pouvoir se doter, en option, d’un affichage tête haute. En outre, les équipements suivants sont proposés aux clients : l’Assistant pleins phares anti-éblouissement, l’éclairage directionnel adaptatif, l’Assistant au stationnement, la caméra de recul, l’Assistant de trajectoire, l’Alerte de dérive avec avertisseur de collision et fonction d’amorce de freinage, le Régulateur vitesse-distance avec fonction stop & go, l’indicateur de la limitation de vitesse Speed Limit Info avec indicateur d’interdiction de dépassement, Active Protection et le service d’info route en temps réel RTTI.

Sur la nouvelle BMW Série 3 Berline et la nouvelle BMW Série 3 Touring, des technologies innovantes optimisent aussi l’intégration de l’Apple iPhone et d’autres smartphones et baladeurs numériques, y compris l’utilisation de services proposés par Internet. Grâce à l’option Apps (applications), les propriétaires d’un iPhone peuvent, entre autres, recevoir des webradios et faire afficher des messages Facebook et Twitter sur l’écran de bord.

La nouvelle génération du système de navigation Professional optionnel propose une représentation graphique en 3D au rendu particulièrement brillant et une gestion des menus à nouveau optimisée. La capacité de mémoire du disque dur a été étendue, la partition réservée à la collection de musique personnelle disposant ainsi de plus de place. Le nouveau système de navigation Professional permet aussi d’enrichir les fonctions bureautiques de BMW ConnectedDrive. Ainsi, il est désormais non seulement possible de se faire lire à haute voix, via la sortie vocale, les e-mails et autres textos reçus, mais aussi d’y répondre directement grâce à la fonction de dictée. Cette nouvelle fonction de dictée avec reconnaissance de textes libres permet de convertir la parole en texte écrit et de l’envoyer ensuite de manière confortable et sûre par e-mail ou texto (SMS).

Depuis des années, BMW ConnectedDrive donne le ton en matière d’interconnexion automobile et est synonyme de technologies et de concepts porteurs d’avenir offrant une utilité maximale aux clients. Au Mondial de l’Automobile 2012, BMW présente de nouveaux compléments étoffant cette offre dans le but d’optimiser encore le confort, la sécurité ainsi que l’utilisation des fonctions d’infodivertissement. Les nouvelles fonctions représentent une nouvelle étape dans la réussite de BMW ConnectedDrive et soulignent ainsi l’ambition de BMW Group qui entend bien rester le leader de l’innovation dans ce domaine.

Les systèmes d’aide au conducteur et les services de mobilité de BMW ConnectedDrive fournissent au conducteur des informations adaptées aux besoins du moment, ce qui maximise son sentiment de souveraineté et son plaisir au volant. La nouvelle génération du système de navigation Professional, la fonction de dictée pour rédiger des messages et le point d’accès BMW Car Hotspot LTE, occupent une place choix parmi les fonctions dévoilées à Paris. Grâce à ces innovations, BMW renoue avec son rôle de pionnier. En effet, dès 1994 BMW a été le premier constructeur automobile à doter une de ses voitures d’un système de navigation fixe. BMW a d’ailleurs aussi ouvert la voie en lançant les fonctions bureautiques de BMW ConnectedDrive et l’accès à Internet à bord de la voiture, une première mondiale que BMW a proposé dès 2008.

Le système de navigation Professional désormais à représentation graphique en 3D et à gestion de menu optimisée.

Le système de navigation Professional de la nouvelle génération séduit d’emblée : arborant un nouveau look et une commande optimisée, ses affichages sont encore plus haut de gamme, plus brillants et plus esthétiques. Disposés sur fond noir, ils sont résolument minimalistes. L’ambiance lumineuse raffinée souligne l’allure moderne du système. Grâce à la nouvelle représentation, les contenus sont encore plus faciles à lire et la commande des fonctions est à nouveau simplifiée. La deuxième barre de fonctions permet, par exemple, d’incruster des infos route en temps réel