modeles




People I Marques I Tendances - Trends l Mannequins l Cosmétiques l Shopping+ de CarolynI News IPhoto
Automobiles I Motos I Bateaux I ModeCinéma I Hôtels I  Voyages I Plaisirs de la Table I Bien être
 




 

Kristina Fidelskaya
NUOVO INIZIO

Prêt-à-Porter Automne-Hiver 18-19



 

 

Les inspirations de Kristina Fidelskaya pour cette nouvelle collection Prêt-à-Porter sont multiples : Une touche d'androgynie en référence à un Bowie sortant de l'hôtel Carlyle de New York dans les années 70 , la nonchalance des parisiennes arpentant l'Avenue Hoche dans les années 90 mêlée à la simplicité chic et intemporelle d'une Elsa Peretti pour Halston. Avec bien sûr la pièce signature présente chaque saison : la robe manteau KF, un « best of » renouvelé à l'infini.

 

 

Les collections de Kristina Fidelskaya ont ceci de particulier, comme le disait l'épouse du poète Henri de Régnier au sujet des créations de Mariano Fortuny, que « les robes, d'habitude, n'ont qu'un avenir... Celles-là semblent déjà avoir un passé qui ajoutera sa grâce mélancolique. » Mariano Fortuny a inspiré Kristina pour sa collection Automne Hiver 18-19 « Nuovo Inizio ».

 

Une collection qui reprend l'ADN de Montana, avec ses épaules oversize, ses silhouettes précises qui marquent et dessinent la taille, dans un esprit de déconstruction-décontraction à l'élégance naturelle. La ligne graphique de Geoffrey Beene se fond dans le mouvement fluide des franges de soie des années 70. Un vestiaire résolument pratique, easy to wear, mais aussi et surtout intemporel, ponctué de shearling et de mousseline de soie fil coupe, alternative cocooning assurée.

 

 

Au fil des silhouettes, le cachemire réconfortant se mélange au coton laminé, à la laine et la soie, toujours sous l'influence des couleurs et textures du travail d'Alberto Burri sur la combustion du vinyl, que l'on s'imagine prendre vie sur une Stella Tennant des années 2000.

 

Nous retrouvons d'ailleurs cette empreinte, dans les gabardines enduit vinyl pour un toucher ultra doux, dans le jersey métallique noir ébène, le cuir effet papier mat et les franges fluides en soie.

 

Kristina réussit un mélange de passé idéalisé et modernité assumé, une recherche du temps perdu revisité, pour une femme forte, frondeuse, affirmée, qui peut laisser transparaître, quand elle le décide, et seulement à ce moment-là, la faille de la douceur d'une mousseline blanc immaculé .