TEXWORLD Paris 11-14.2.2019, Le Bourget, Paris Texworld Paris rassemble les professionnels de la mode autour d’une offre tissus

 


La 44e édition de Texworld Paris renouvelle sa formule efficiente et performante pour les acteurs et les marques de la mode en restant très stable par rapport à février 2018 avec 700 exposants. Organisé sous l’égide The Fairyland for Fashion, Texworld Paris est conçu pour les donneurs d’ordres des industries de la mode à la recherche de tissus, accessoires, fournitures et savoir-faire vestimentaire. Une offre multidimensionnelle qui répond précisément à tous les besoins aussi bien de tous les acteurs du prêt-à-porter que des créateurs stylistes indépendants.

Texworld Paris demeure depuis plus de vingt ans la plate-forme de solutions pour les industries de la mode mondiale. Le salon fait la part belle à la variété des produits, des plus basiques aux plus créatifs, du meilleur rapport prix à la plus haute qualité fabriqués dans une infinité de matières et de techniques. Un outil d’exception pour ceux qui font la mode. Cette session, pour célébrer cette multitude, Texworld Paris a créé un tout nouveau parcours afin de mettre en exergue le travail exécuté à la main : Handmade. La grande majorité de ces partenaires handmade sont concentrés sur Texworld Paris mais d’autres salons de The Fairyland for Fashion sont également dans la boucle. Sur Texworld Paris une sélection pointue de broderie et brocart sera à découvrir à travers le meilleur des conceptions faites à la main, une maîtrise particulièrement bien représentée par les fabricants indiens.

« La diversité est l’une des forces des salons Messe Frankfurt France, et Texworld Paris bénéficie de cet atout avec une vingtaine de nationalités représentées. Un melting-pot d’expertises qui s’accorde avec les tendances des prochaines collections d’été 2020 et laisse entrevoir de belles opportunités en cotonnade, dentelles, soie et aspects soie ou encore en maille. Des secteurs notablement prisés par les exposants pour ce mois de février 2019. Cette pluralité de solutions proposées pour le tissu fait de Texworld Paris un rendez-vous d’échanges et d’affaires indispensable. Le
business est notre priorité à tous, évidemment, car tous nos exposants sont particulièrement aptes à répondre aux attentes précises des marchés mode, du monde entier, qu’elles soient créatives, qualitatives, économiques, calendaires et même de durabilité. La création du parcours Artisanat à côté des parcours Sourcing Durable et Petites Quantités montre que la vingtaine de pays industriels textiles qui compose l’offre ont encore beaucoup à nous dire et nous apporter » relate Michael Scherpe, Président de Messe Frankfurt France.

De date à date, Texwold Paris reste extrêmement invariant pour une édition de février, traditionnellement plus resserrée en raison de la saisonnalité, le Hall 3 ouvert en septembre n’a donc pas lieu d’être pour cette édition. La stabilité de Texworld Paris s’est encore une fois vérifiée au niveau commercial car le salon a atteint très tôt son niveau de février 2018. La Chine, la Turquie, l’Inde sont dans le Top 5 des pays fournisseurs de l’habillement

Européen, c’est donc tout naturellement que les tisseurs, tricoteurs, soyeux, imprimeurs viennent proposer leurs collections de tissus à Texworld Paris. La Corée du sud, Taiwan, le Pakistan (dans le Top 10 des fournisseurs européens), et l’Indonésie complètent cette offre si adaptée aux industries de la mode de Texworld Paris.

La Turquie, pays fervent du salon, en progression constante, s’illustre par une impressionnante présence de 99 exposants, plus particulièrement dans les secteurs Knit, Silky Aspect, Draperie et Jacquard. Quelques années économiquement et politiquement instables ont poussé les entreprises turques à diversifier leurs marchés et leurs clientèles. La présence toujours forte de la Turquie dans l’offre de Texworld Paris leur donne cette opportunité de développement. A noter : une participation néerlandaise plus conséquente avec la présence de 5 entreprises, généralement très prisées par les visiteurs. Des curiosités : la société japonaise Toyoshima & Co a débuté son activité de commerce autour du fil et du textile vestimentaire au tout début du XIXème siècle et aiguise depuis une stratégie globale et mondiale ; la société des Emirats Yaser and Mayasa Textiles prend quant à elle sa source en Iraq en 1920 en tant que spécialiste de tissus noir ornementés, depuis avec une recherche constante et mondiale de fournisseurs de qualité, l’antenne dubaïote ouverte en 2003 sert les marchés du Moyen-Orient et de Russie et le bureau de Toronto le Canada et les Etats-Unis depuis 2010.

Source, est le titre générique des tendances de l’été 2020 concoctés par les directeurs artistiques dont les forums - avec des pistes exclusivement consacrées à l’éthique, le développement durable et l’écologie - ponctuent l’ensemble des salons de The Fairyland of Fashion. Source souhaite la redéfinition claire et nette de nos besoins et repenser la filière d’approvisionnement des matières premières, les déchets ne représentent-ils pas une nouvelle ressource à exploiter ? Inspiration et gamme de couleurs dans le trendbook téléchargeable gratuitement depuis : https://texworld-paris.fr.messefrankfurt.com/paris/en/programmeevents/trends.html

ELITE, le secteur de Texworld qui regroupe les entreprises qui mettent en avant leur capacité de production et de qualité liée à une réactivité accrue, est aussi très stable avec 24 exposants. La Turquie de façon récurrente est très représentée avec près de 45% des exposants. On y retrouve des habitués Reisoglu ou Joyteks par exemple, mais aussi des nouveaux comme Er-Ez Tekstil spécialiste de la femme. Autre arrivant, le tisseur coréen Duckwoo (W-Tex) déjà très actif sur les marchés chinois, italiens, anglais et mexicains. Le grand opérateur bangladais de casualwear Zaber & Zubair, les lins et chanvres bien connus de Northern Linen, les dentelles et borderies du libanais Kaskas, la maille taïwanaise de New Heaven ou Danoe Worldwide très familiers d’ELITE rencontrent leurs clientèles dans un décor et une atmosphère d’affaires sereins propres au secteur. Les grands acteurs des cotons pakistanais tels que Kohinoor Mills, Kamal ou Liberty Mills accueilleront leur compatriote spécialiste du denim Master Textile Mills. Du 100% jean à ELITE, une première !

Comme chacun de ces 6 salons Messe Frankfurt France, Texworld Paris bénéficie de défilés de mode dédiés et participe aux Parcours Petites Quantités et Sourcing Durable, pour les professionnels qui souhaitent, respectivement, effectuer des commandes en petites quantités et trouver une offre verte et/ou éthique. Le nouveau parcours Artisanat met, quant à lui, en exergue les savoir-faire manuels.


Apparel Sourcing Paris, Avantex Paris, Leatherworld Paris, Shawls&Scarves Paris, Texworld Paris et Texworld Denim Paris forment The Fairyland for Fashion organisé par Messe Frankfurt France, dans un même lieu, aux mêmes dates, et dont l’entrée est gratuite sur présentation d’un justificatif professionnel.


Messe Frankfurt en chiffres
Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 500* employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 715* millions d’euros. Le groupe peut s’appuyer sur une connaissance profonde des secteurs couverts et sur son réseau de distribution international pour soutenir les intérêts économiques de ses clients avec efficacité. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse. Pour plus d’informations, rendez-vous sur: www.messefrankfurt.com

 

Fairyland for Fashion 11-14.2.2019, Le Bourget, Paris Source, essentielle thématique des tendances de Texworld Paris où puiser des idées pour le printemps-été 2020.

Les directeurs artistiques de Texworld Paris délivrent avec Source les grandes lignes de ce qui fera la mode du printemps-été 2020. Point de (re)départ, la source nourrie des confluences du passé devient fleuve d’inspirations pour demain dont le delta se ramifie en 3 branches majeures :

Vestige Précurseur : l’ancien monde est une chance, une page vierge pour repartir. Il n’y aura pas besoin de puiser dans nos ressources, mais juste de nous alimenter à la source. Il faut apprendre à voir le beau ailleurs. Dans les détails dans ces vestiges que nous prenions pour des déchets. Peut-être devrons-nous redéfinir le beau et l’utile. Les lambeaux du passé sont des fils qui ne demandent qu’à être tissés.



Crédit : Microwave for one, 2013-2016 Juan Andres Milanes Benito. info@galleririis.no

Reliques réincarnées : Nous avons créé des monstres qui nous ont détruits. Nous allons les plier aux nouvelles règles. Les détourner de leurs destins néfastes. Il va falloir réinventer le plastique, le pétrole, le nucléaire, les déchets et détritus en tout genre. Il faudra du temps et une tolérance absolue dans ce champ d’expérimentation mondial. Le ridicule ne tue pas. Et ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Aux alchimistes de prendre le relais pour trouver la bonne combinaison, la bonne utilisation de chaque élément pour, un jour, transformer le déchet en or.



Crédit : FRANCO BELLUCCI contact@christianberst.com


Oasis Vacillante : Les alchimistes ont travaillé. Le beau, le calme, la paix. Les penseurs et les artistes élèvent la formule. Tout devient agréable à regarder. Rien de compliqué. La matière première est encore là, les ruines et les vestiges visibles. Il ne faut rien masquer. Plus jamais. Simplement, une courbe, une ligne, une couleur se modèlent. Pour que l’inutile devenu utile puisse aussi devenir beau. Les premières ondes. Comme un courant d’eau naissant. La marque de nos efforts. Les ondulations qui emportent nos volontés nouvelles et transforment le monde à nos yeux. Transmuter la vision du monde aux yeux de tous et donner à imaginer demain : les rôles dévolus aux penseurs et aux artistes.


Crédit : ©MVRDV office@mvrdv.com


 

 

 

The Fairyland for Fashion : les salons des professionnels des industries de la mode.


 


Sous cette bannière se regroupent, deux fois par an au parc des expositions du Bourget, les salons professionnels parisiens de Messe Frankfurt France consacrés aux matières, à la confection et à la prospective du textile, habillement et accessoires.

Rendez-vous aux prochains salons Apparel Sourcing, Avantex, Leatherworld, Shawls&Scarves, Texworld et Texworld Denim Paris, qui composent ainsi The Fairyland for Fashion, du 11 au 14 février 2019 à Paris Le Bourget.

« Ces salons se sont imposés comme le passage obligé de tout acteur impliqué dans la création de collections vestimentaire et d’accessoires : directeurs d’innovation et de recherche, responsables de fabrication, acheteurs matières et produits finis, stylistes et consultants », constate Michael Scherpe, Président de Messe Frankfurt France.

The Fairyland for Fashion, c’est :
• 4 journées de découvertes et d’affaires grâce aux savoir-faire de plus de 1 800 exposants fabricants venus de tous les continents, qui accueillent en moyenne plus de 14 000 donneurs d’ordre.
Un rendez-vous indispensable pour voir et toucher les collections de tissus, évaluer les expertises manufacturières, découvrir les dernières innovations et tendances, se nourrir d’informations, d’études stratégiques et de partages d’expérience.
La valeur ajoutée de Messe Frankfurt France : conférences et tablesrondes, défilés, parcours matières et confection « Petite Quantité », « Sourcing Durable » et « Artisanat ».

Bref, de quoi sereinement travailler sur de futurs projets en matière de textiles, de confection et d’innovations pour les marques, du prêt-à-porter à la haute couture, l’accessoire, les boutiques et les créateurs indépendants.


Apparel Sourcing Paris, le plus grand salon de sourcing en Europe avec en moyenne 600 confectionneurs du monde entier. De l’entrée au haut de gamme, l’offre couvre tout le prêtà-porter pour la femme, l’homme et l’enfant regroupés par secteurs d’expertise du vestiaire de mode : la maille, le flou, le tailleur, le sportswear, l’eveningwear, le sur-mesure, la lingerie et le maillot de bain, le vêtement professionnel, l’accessoire textile… 600 exposants venus de 17 pays en septembre 2018

Avantex Paris
est le 1er salon international consacré à l’innovation technologique et au développement durable des industries de la mode. Il réunit, de la conception au retail, les entreprises dont la démarche vise à proposer des solutions efficaces pour enrichir et façonner la mode de demain. Bien plus qu’un salon, un véritable réseau rassemble les marques, l’industrie et la recherche autour d’une même volonté commune de conjuguer mode et technologies au futur et explore, à travers un cycle de conférences renommées, les enjeux et perspectives des marchés de demain. 38 exposants venus de 9 pays en septembre 2018

Leatherworld Paris est le salon dédié aux matériaux souples plus spécifiquement utilisés dans certains secteurs de la mode comme la maroquinerie, la chaussure, le gant, les pièces en fourrure. Un grand choix d’articles de mode et d’accessoires en cuir, en fourrure et matières connexes pleines de technicité. Dans cet univers, le produit fini n’est pas en reste et participe à l’offre du salon attirant, outre les acheteurs matières ou de fabrication, un nombre en progression de détaillants. 58 exposants venus de 7 pays en septembre 2018

Shawls&Scarves Paris est le seul salon international exclusivement dédié aux châles et écharpes. On y trouve également foulards, étoles, capes, ponchos… De toutes les matières, cachemire, laine, soie, coton, lin, bambou… de l’entrée au très haut de gamme, en chaine et trame ou tricot, ces accessoires se déclinent à l’infini grâce aux tours de main des entreprises venues du monde entier ! 33 exposants venus de 17 pays en septembre 2018

Texworld Paris demeure depuis plusieurs décennies le salon des tissus et fournitures pour les industries mondiales de la mode. Il réunit deux fois par an un millier d’exposants. Rendez-vous essentiel pour les fabricants de tous textiles, le salon fait la part belle à la variété des produits, des plus basiques aux plus créatifs, du plus rémunérateur à la plus haute qualité fabriqués dans une infinité de matières et de techniques. Un outil d’exception pour ceux qui font la mode. 1041 exposants venus de 27 pays en septembre 2018

Texworld Denim Paris rassemble en un seul lieu de façon atypique, une offre jean globale : tissus, confection et produits finis. Indétrônable composant de nos vestiaires, le denim s’impose de plus en plus comme la matière indispensable à toute collection, en toutes saisons, pour l’homme, la femme et l’enfant. 59 exposants venus de 6 pays en septembre 2018

The Fairyland for Fashion est un événement Messe Frankfurt France La représentation française de Messe Frankfurt en France, initiée en 1921, prend forme en 1953 à Paris. En 2002, la filiale Messe Frankfurt France est créée pour le rachat du salon Texworld, Depuis, son portefeuille de salons s’est enrichit d’Apparel Sourcing Paris, Avantex Paris, Leatherworld Paris, Shawls&Scarves Paris et Texworld Denim Paris. La société est profondément ancrée sur la scène des industries de la mode mondiale tout en soutenant activement la jeune création. Aujourd’hui, avec une vingtaine de collaborateurs, un chiffre d’affaire de 26.2 millions d’euros et 75 relais de commercialisation à travers le monde, la société est capable d’organiser tous types de salons en France. En 2017, les salons de la société ont réuni environ 3.000 exposants de 21 pays et 30.000 visiteurs de 110 pays.

 

 


AVANTEX PARIS

17-20.9.2018, Le Bourget, Paris


15 075 visiteurs ont parcouru les allées du « Fairyland for Fashion » qui regroupe les salons dédiés à l’industrie de la mode de Messe Frankfurt France. Avec plus de 80% de visiteurs internationaux, ces manifestations restent le rendez-vous incontournable pour les industries mondiales de la mode.

Sur chaque continent, il n’y a plus de blocs leaders régionaux comme auparavant. On constate une dispersion du visitorat, dorénavant, par nation avec des variations plus ou moins fortes, mais globalement peu significatives sauf pour la France qui continue de progresser +11%. D’autres bons résultats pour, l’Italie +5%, la Russie +7%, la Suisse +16%, l’Inde +17%, la Corée du Sud +15%, le Liban +14%, le Canada +7%, l’Argentine +8%, la Colombie +5%, la Tunisie +11%, l’Ile Maurice +8%.

TOP 5 : 1 - France, 2 - Royaume-Uni, 3 – Espagne, 4 – Italie, 5 - Turquie L’Espagne et l’Italie gagnent chacune une place reléguant la Turquie en bas de tableau.


© Messe Frankfurt France

AVANTEX : Le futur de la mode a répondu présent

Cette année, 40 exposants venus de 9 pays ont répondu présent pour Avantex Paris, le rendez-vous semestriel de l’essence créative et technique de l’industrie de la mode de demain. Le salon a ainsi rassemblé pour cette 7e édition une quarantaine d’entreprises et de structures de premier plan, venues de 8 pays, qui conçoivent, façonnent, distribuent les produits et les solutions technologiques à fortes valeurs ajoutées pour la mode.

« Avantex Paris n’est pas simplement un rendez-vous business. Il s’agit d’un véritable lieu d’échanges faisant la part belle à la recherche, à la réflexion, et à la mise sur le marché de solutions face aux enjeux et challenges de l’industrie de l’habillement, aujourd’hui, et demain ! Je suis d’ailleurs ravi de voir la réponse européenne à l’appel du salon - le premier à avoir conjugué la mode et la technologie dans l’industrie textile - sur des questions majeurs comme la durabilité, la soutenabilité, la traçabilité, et toutes les attentes du consommateur, actif, à l’ère numérique », constate Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France.


Avantex Paris, vecteur européen des innovations au cœur des secteurs de la mode


Encore une fois, ce qui a frappé à Avantex Paris, c’est la grande diversité de ses visiteurs qui donne à l’ensemble un caractère proche du réseau, et cela n’empêche pas les affaires. Au contraire ! Aux simples donneurs d’ordres ou responsables des marques de mode et du luxe, s’ajoutent des consultants, des chercheurs ingénieurs et même des investisseurs à l’affut des pistes rassemblées par Avantex Paris, bien dans son rôle de pionnier sur ces nouveaux impératifs pour les industries textiles et mode au sens large. Cléa Polar, fondatrice de la manufacture slow-fashion éco-responsable 100% local Coco & Rico acquiesce : « Je suis hyper contente, il n’y avait que de vrais professionnels, pas de curieux mais beaucoup de clients potentiels. La synergie entre exposants est très bonne, ils peuvent être de futurs partenaires. Nous avons enrichi notre portefeuille de vrais clients à l’international en particulier sur l’Asie. Grâce à Avantex nous serons présents à Londres dès le mois prochain ! »

« Nous avons vu énormément de visiteurs de très haut niveau» confirme Magnus Hellström, directeur marketing et commercial de Coloreel faisant la démonstration de cette nouvelle unité de coloration pour machine à broder : « Nous sommes ravis, nous avons rencontré notre cible les distributeurs. Certains sont venus de Chine, Japon, Taïwan et Inde mais aussi d’Europe de l’Est qui est la tendance du moment. » Une réussite partagée, entre-autre, par d’autres start-up venues défendre leurs savoir-faire comme les Français d’INDUO avec leur tissu hydrophobe qui intéresse le luxe ou les Belges de Retviews avec leurs algorithmes d’études de marché en temps réel.

De nouvelles formes de distribution du vêtement, très proche des souhaits du consommateur ont été dévoilées notamment par le Centre européen des Textiles Innovants et son Future Apparel Experience by CETI, un lieu pour favoriser l’expérimentation des outils 4.0. Beau travail également dans ce domaine chez Tô & Guy, une entreprise française combinant co-conception, impression et réalité augmentée pour plus de customisation. Le CETI a également enregistré sur son stand une demande très significative de solutions alternatives pour le cuir. Un chantier pour demain.

Avantex Paris accueillait une vaste gamme de matières techniques concoctées par des industriels Sud-Coréens, Chinois et Taïwanais, toujours très en vogue auprès des acheteurs de marques outdoor et de sport principalement, mais on sait aujourd’hui l’influence transversale du sport sur tous les segments de la mode.

Le salon confronte ainsi les idées et les matières aux professionnels de tout poil pour proposer une perspective nouvelle et pleine de fraîcheur sur l’avenir. Avec, par exemple, le concours d’institutions pédagogiques de pointe, à l’image de la collaboration solide entre l’école de mode ESMOD dont les étudiants ont travaillé des tissus techniques du cluster lyonnais TECHTERA. Il faut également faire mention de la première participation de l’université finlandaise d’Alvar Aalto dont les prouesses issues des écoles de chimie et de design associées ont su attiser la curiosité de tous comme en témoigne Pirjo Kääriäine, professeur et responsable du programme CHEMARTS : « Nous avons eu de nombreux échanges intéressants avec des entreprises européennes et asiatiques pour de futures collaborations. Nous ne vendons pas de produits finis mais nous pouvons accompagner pour la création de nouvelles matières. Globalement, les contacts ont été nombreux et tournés vers le futur du recyclage et le respect de l’environnement dans la mode. »

Un climat favorable à la R&D textile et ses applications dans l’industrie, cher à Messe Frankfurt France qui a de nouveau récompensé des start-up engagées dans la transformation du secteur. Troisième édition pour l’Avantex Fashion Pitch : la compétition entre 5 solutions correspondants à la sectorisation du salon a permis aux publics de voter via la plateforme WiRATE. - Le premier prix de cette session de septembre revient à la jeune pousse américaine Nineteenth Amendment qui veut révolutionner le commerce de détail pour les articles de mode. Un ensemble d’outils et de services pour les créateurs et marques de mode destinés à faciliter l’élaboration du vêtement, de la conception à la vente en passant par la production. L’entreprise bénéficiera ainsi d’un suivi tout particulier avec une représentation sur Avantex Paris en février prochain et l’accompagnement de Wirate et Moovjee dans la promotion de leurs ambitions, tandis que le CETI interviendra pour prodiguer des conseils.

- Mentions spéciales pour trois autres concurrents : Wonda Kammer et ses chemises pour homme fabriquées au Ghana, qui termine, de très peu, en seconde position, puis Gorfoo, une marque de vêtements, accessoires et chaussures en matières végétales, et enfin la collection aux courbes acérées de Simone Simon. Tous trois auront une silhouette exposée au prochain salon ainsi que des séances de coaching offert par Hall Couture.

Comme chaque année, l’Agora a été l’épicentre de débats et de discussions nourris autour du textile et des marchés mode. Les experts se sont multipliés sur ces tables rondes dédiées aux si nombreux angles : écologie, fonctionnalité, réseaux sociaux, rôle des influenceurs, nouveaux processus de fabrication ou grandes manœuvres dans les canaux de distribution… Un grand panel de sujets reflétant les mutations auxquelles l’industrie de la mode et de l’habillement est d’ores-et-déjà confrontée. Les défilés de l’Amsterdam Institute of Fashion, de Tô & Guy en ont constitué une démonstration brillante.

Autant de défis et de réponses concrètes qui font d’Avantex Paris un événement prospectif à part entière au sein de la galaxie des salons Messe Frankfurt France où le développement durable et la responsabilité sociale et environnementale ont commencé à trouver leurs marques.


Prochain Avantex Paris 11 – 14 février 2019,
Paris - Le Bourget










APPAREL SOURCING – SHAWLS & SCARVES PARIS


17-20.9.2018, Le Bourget, Paris

15 075 visiteurs ont parcouru les allées du « Fairyland for Fashion » qui regroupe les salons dédiés à l’industrie de la mode de Messe Frankfurt France. Avec plus de 80% de visiteurs internationaux, ces manifestations restent LE rendez-vous incontournable pour les industries mondiales de la mode.

Sur chaque continent, il n’y a plus de blocs leaders régionaux comme auparavant. On constate une dispersion du visitorat, dorénavant, par nation avec des variations plus ou moins fortes, mais globalement peu significatives, sauf pour la France qui continue de progresser +11%. D’autres bons résultats pour, l’Italie +5%, la Russie +7%, la Suisse +16%, l’Inde +17%, la Corée du Sud +15%, le Liban +14%, le Canada +7%, l’Argentine +8%, la Colombie +5%, la Tunisie +11%, l’Ile Maurice +8%.

TOP 5 : 1 - France, 2 - Royaume-Uni, 3 – Espagne, 4 – Italie, 5 - Turquie L’Espagne et l’Italie gagnent chacune une place reléguant la Turquie en bas de tableau.

Apparel Sourcing Paris : dans une conjoncture générale maussade, les acheteurs et exposants du salon du sourcing en confection ont su trouver le chemin des affaires Cette année, 17 pays ont été représentés par 690 exposants. « La faiblesse de la consommation du vêtement en Europe a fait craindre à un certain nombre d’exposants une édition en demi-teinte. Tout compte fait, cette impression a été rapidement balayée. Les visiteurs venus au salon, numéro 1 en Europe pour le sourcing de confection du vêtement et de l’accessoire de mode, avaient tous quelque chose à y faire et donc besoin de s’y retrouver et avant toute chose y conclure des affaires », déclare Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France.


C’est ce que confirme Bart De Smet, l’agent belge de House of Saki, un confectionneur suédois de pièces à manche en private label : « Vu la conjoncture, je m’attendais à un salon modeste, mais je n’ai vu que des marques de mode qui souhaitaient travailler et notamment tous nos habitués français, allemand et belges. Ce salon s’est révélé être une bonne surprise. »

Les visiteurs qui viennent simplement humer l’air du temps ou réfléchir à un projet étaient rares. Ils ont ainsi moins « parasité » les négociations entre acheteurs et exposants qui se sont avérées plus performantes. « Apparel Sourcing est une très bonne plateforme pour prendre contact avec les marques de mode européennes. Italiens, Espagnols ont bien appréhendé notre offre. Les résultats pour l’avenir sont bons. Nous avons fait des affaires avec des marques de niche, ce qui est une surprise », déclare Manish Rohilla le directeur du marketing de Vardhman une très grande entreprise indo-japonaise réputée pour ses collections de chemises classiques.

Même sensation auprès de Faric Garment Entreprise, un façonnier sur mesure chinois. Sumei Zhang la responsable du stand raconte : « C’est notre troisième participation et à chaque fois nous faisons des affaires. Cette session a été très sereine et satisfaisante et nous repartons avec des projets de collaboration déjà très avancés avec des entreprises européennes, américaines mais également de Hong Kong ! »

Les donneurs d’ordres se sont également attardés dans les pavillons nationaux comme ceux du Pakistan, du Bangladesh ou du Vietnam. Hong Kong a notablement suscité l’intérêt, grâce à son long passé noué avec les marques occidentales qui simplifie certains processus. Le Vietnam et le Sri Lanka ont également bien tiré leur épingle du jeu avec une curiosité accrue par les perspectives d’affaires avantageuses mises en avant par leur gouvernement.

Cependant, répondre à un cahier des charges n’est pas la seule préoccupation des donneurs d’ordres, et faire des trouvailles en est une autre. A l’image des broderies Miao de Shenzen Oriental Secret, une entreprise de broderies pour accessoires de mode recourant à des savoir-faire traditionnels, en Chine intérieure, comme ce kimono brodé au prix de 19 000 €. « Nous sommes ravis. Nos broderies pour accessoires ont eu du succès auprès de marques de mode connues ; Tandis que la broderie traditionnelle a capté l’attention des créateurs, un public que nous ne captions pas auparavant », indique son directeur général Sheng Ling.

L’espace Services powered by Mouvtex, la nouvelle offre d’Apparel Sourcing Paris regroupait une dizaine d’entreprises déployant des solutions en matière de recherches de sourcing, de paiements internationaux, d’appui juridique, d’aide au prototypage, de conseils en gestion… a bien rencontré son audience tout en ayant suscité beaucoup d’adhésion grâce aux workshops bâtis en parallèle.

From Workshop to Shop : Sustainability & Style, dans son décor théâtral ne pouvait être manqué. Mise sur pied par le CCIPT-Tex (Sous-Conseil de l’Industrie Textile Chinoise), l’exposition démontrait que le prêt-à-porter chinois n’avait rien à envier aux collections occidentales en termes de style mais aussi de développement durable. 13 marques de ces confectionneurs exposants développaient une large gamme de vêtements Homme, Femme, Enfant et ont eu les honneurs de 2 défilés. Madame Yan Yan, directrice adjointe du China Textile Information Center a, lors d’une conférence, expliqué comment le développement durable s’implante dans l’industrie textile habillement et surtout, à long terme.

Le secteur des produits complémentaires au vêtement, Accessories est resté très attractif en particulier dans les domaines de la ceinture, du bonnet et des sacs. Le salon des accessoires textiles pour le haut du corps Shawls&Scarves n’a pas échappé à la règle… donc bonnes conjonctures pour le pashmina et le cachemire de Chine ou du Népal et les propositions de lin venant d’Inde. Une des caractéristiques de cette 43ème édition de Fairyland for Fashion fut la fréquentation importante à toutes les conférences. Un atout décliné par Apparel Sourcing. Celles sur l’industrie chinoise et celle du Deutsche Institute für Textil und Faserforschung sur l’avenir des micro-manufactures ont marqués les esprits. L’Agora, placée non loin de The Dressing, vitrine des meilleures réalisations des exposants a également accueilli les conférences tendances et couleurs de la saison. Les expertises vestimentaires du Bangladesh, du Sri Lanka, du Viêtnam, et du Cambodge avec notamment la créatrice Natacha Van ont composé des défilés toujours aussi courus.

Apparel Sourcing Paris accompagné de Shawls&Scarves s’affirment incontestablement, année après année, comme le point de ralliement dynamique et indispensable aux acteurs mondiaux du vêtement et de l’accessoire de mode.


Prochain Apparel Sourcing – Shawls&Scarves Paris 11-12-13-14 février Paris, Le Bourget

www.apparelsourcing-paris.com www.avantex-paris.com www.leatherworld-paris.com www.shawlsandscarves-paris.com www.texworld-paris.com

Toutes les informations sur les salons textiles organisés par Messe Frankfurt dans le monde sont disponibles sur la nouvelle plateforme : www.texpertisenetwork.messefrankfurt.com
Messe Frankfurt en chiffres Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 400 employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 669 millions d’euros. Le groupe peut s’appuyer sur une connaissance profonde des secteurs couverts et sur son réseau de distribution international pour soutenir les intérêts économiques de ses clients avec efficacité. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse.